Connie et Carla

Deux femmes se font passer pour des drag-queens afin d'être sur scène

Année de Production : 2003

Date de Sortie : 01 Septembre 2004

Réalisation : Michael Lembeck

Scénario : Nia Vardalos

Avec : Nia Vardalos (Connie), Toni Collette (Carla), Stephen Spinella (Robert/Peaches), Dash Mihok (Mikey), David Duchovny (Jeff), Debbie Reynolds (Elle-même), Alec Mapa (Lee/N’Cream), Veena Sood (Mrs. Morse), Ian Gomez (Stanley), Nick Sandow (Al), Robert John Burke (Rudy), Boris McGiver (Tibor)

Nationalité : Américaine

Genre : Comédie

Durée : 1h 39min.

Titre Original : Connie And Carla

Connie et Carla : Résumé

Connie et Carla sont amies depuis leur plus tendre enfance et rêvent de devenir des stars. Aujourd’hui âgées d’une trentaine d’années, elles chantent et dansent dans de petits cabarets, se dépensant sans relâche pour un public désintéressé et clairsemé.

Accidentellement témoins du meurtre de leur patron, les deux amies sont prises en chasse par des tueurs. Afin de protéger leur vie, elles prennent toutes les deux la fuite. Persuadées qu’on ira avant tout les chercher dans une ville branchée connue pour ses cafés théâtres, Connie et Carla décident de se rendre à Los Angeles pour se cacher.

Là, elles cumulent les petits boulots sans succès. La scène leur manquant terriblement, elles se font un jour passer pour des drag-queens et offrent un show réussi et acclamé de tous. Connie et Carla se forgent alors une nouvelle identité ainsi qu’un nouveau look et deviennent des célébrités locales.

Connie et Carla sont amies depuis leur plus tendre enfance et rêvent de devenir des stars. Aujourd'hui âgées d'une trentaine d'années, elles chantent et dansent dans de petits cabarets, se dépensant sans relâche pour un public désintéressé et clairsemé. Accidentellement témoins du meurtre de leur patron, les deux amies sont prises en chasse par des tueurs. Afin de protéger leur vie, elles prennent toutes les deux la fuite. Persuadées qu'on ira avant tout les chercher dans une ville branchée connue pour ses cafés théâtres, Connie et Carla décident de se rendre à Los Angeles pour se cacher. Là, elles cumulent…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Travestissement et milieu gay.

Note des lectrices : Soyez la première !
55

Une petite Comédie très gentillette et politiquement correcte. Tout le film ne repose que sur le duo comique Nia Vardalos et Toni Collette. Toutes les deux vivent une vie minable en tant que femmes chanteuses et danseuses dans le milieu du cabaret et découvrent le succès et la célébrité en tant que drag-queens. Tout ce que Connie et Carla ne pouvaient pas faire en tant que femmes, elles peuvent le faire en tant que drag-queens.

Le bar où se produisent les deux jeunes femmes est fréquenté par des drag-queens et des homosexuels. Connie et Carla après s’être travesties, c’est-à-dire maquillées à outrance, vêtues de robes sexy et provocantes ainsi que coiffées différemment, intègrent ce milieu. Elles se sentent à leur place, découvrent l’amitié et l’amour et finissent par avouer la vérité au risque de choquer, de se faire rejeter et détester.

Ici, ce ne sont pas les homos ou les drag-queens qui ont peur d’être ce qu’ils sont mais les deux femmes ordinaires.

Ce long-métrage est doux, gentil et amusants. Il y a de la musique, de l’amour, de l’amitié et de l’humour. C’est léger et rafraîchissant, jamais prise de tête. On passe un bon moment mais le film ne restera pas dans les annales.

Connie et Carla : Critiques Presse et Récompenses

« Michael Lembeck réalise une Comédie hollywoodienne qui ne manque pas de charme. Sa réussite reposant sans aucun doute sur le délicieux et délirant duo musical interprété par Nia Vardalos et Toni Collette. » Bijan Anquetil (TéléCinéObs)

« On n’attendait pas une telle réussite de la part d’un vétéran quelconque de la télé, Michael Lembeck, qui signe la meilleure transposition imaginable de Certains l’aiment chaud à notre époque. » Vincent Ostria (Les Inrockuptibles)

« Remake officieux de Certains l’aiment chaud de Billy Wilder, Connie et Carla est une exubérante Comédie musicale qui se déroule dans le milieu des drag-queens. (…) Outre les quiproquos et intrigues amoureuses de rigueur, c’est un hommage très habilement actualisé à l’âge d’or de la Comédie musicale, les années 1940-1950. » Vincent Ostria (L’Humanité)

« C’est mignon tout plein, généreux et politiquement correct. » Pierre Murat (Télérama)

« Malheureusement, le film glisse inexorablement vers une démonstration humaniste prévisible et mielleuse. (…) Pourtant, les morceaux de cabaret sont réussis et la performance du duo d’actrices est sympathique. Cela ne suffit pas à faire oublier ce ton irritant et complaisant qui dessert totalement l’intention de départ. » Aurélien Allin (MCinéma.com)

« Nia Vardalos et Toni Collette enfermées dans un placard avec une centaine de Liza Minnelli totalement déchaînées : un fantasme pour certains, un cauchemar pour beaucoup d’autres ! David Duchovny (…) est toujours incapable de tirer son épingle du jeu et, comme nous, endure les cris excentriques du duo hystérique. » Alexis Trosset (Première)

« Sur la trame de Certains l’aiment chaud, la scénariste Nia Vardalos avait l’ambition de broder à l’envers, mais la performance relève ici plus du canevas infantile que de la tapisserie d’art. (…) C’est que la mise en scène est inexistante et que le scénario se contente d’exécuter des figures imposées, sans une once d’imagination. Reste le charme étrange de Toni Colette. » Thomas Sotinel (Le Monde)

« Le deuxième film écrit par Nia Vardalos va vous laisser sur votre faim. » Thierry Cheze (Studio Magazine)

« On passe sur un semblant de poudre de scénar’ (…) pour se concentrer sur les numéros de cabaret : pas de bol, ils sont systématiquement bâclés à la pelleteuse. » Grégory Alexandre (Ciné Live)

Connie et Carla : Extraits

CONNIE  : Roberta se fait faire une manucure. Vous voulez venir ?
JEFF  : Non, non, j’ai des choses. […] Vous savez, l’autre jour, quand j’ai dit que vous étiez vraiment très belle. Je… voulais… dire… belle… d’une d’une manière amicale. Je ne suis pas gay.
CONNIE  : Moi non plus.
JEFF  : Quoi ?

CONNIE  : Rien. C’est compliqué.

CONNIE  : Est-ce que tu as parlé de Robert à ta petite amie ?
JEFF  : Non.
CONNIE  : Mais tu vas le faire.
JEFF  : Oh ouais. Non. Peut-être… Non.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre