Mulan

La femme qui sauva la Chine sous les traits d'un homme

Année de Production : 1998

Réalisation : Barry Cook, Tony Bandcroft

Scénario : Rita Hsiao, Chris Sanders, Philip LaZebnik, Raymond Singer, Eugenia Bostick-Singer, Lorna Cook d’après la légende de Hua Mulan

Avec : José Garcia (Voix Française de Mushu), Ming-Na (Voix de Mulan en VO), Eddie Murphy (Voix de Mushu en VO), Miguel Ferrer (Voix de Shan-Yu en VO), Harvey Fierstein (Voix de Yao en VO)

Nationalité : Américaine

Genre : Animation

Durée : 1h 24min.

Titre Original : Mulan

Mulan : Résumé

Mulan est une jeune femme qui vit chez ses parents dans un petit village de Chine. Ce matin-là, elle doit se rendre chez la marieuse afin de passer le test pour savoir si elle est bonne à marier. Seulement tout se passe mal et Mulan est renvoyée chez elle car elle ne connaît pas la place de la femme ni son travail et s’avèrerait donc incapable de séduire un homme et de le garder.

Dépitée, Mulan retourne chez ses parents, consciente qu’elle va les décevoir. Mais soudain, elle découvre que son père, invalide depuis la précédente guerre, est à nouveau convoqué pour repousser l’invasion des Huns. Elle essaye de résonner celui-ci et de l’empêcher de combattre mais son père ne l’écoute pas, arguant qu’il s’agit d’un grand honneur de pouvoir protéger la Chine.

Refusant que son père ne se fasse tuer, Mulan se coupe les cheveux, lui vole son armure, son épée ainsi que la convocation et rejoint le camp d’entraînement. Aidée, de Muschu, son gardien dragon et de Cri-Kee, un criquet porte-bonheur offert par sa grand-mère, elle se fait passer pour un homme et intègre l’armée. Lors d’une attaque surprise, Mulan parvient à repousser les Huns au péril de sa vie et à sauver son instructeur Shang.

Après cet acte héroïque, Mulan est blessée et ses collègues découvrent qu’elle est en fait une femme. Parce qu’elle s’est fait passer pour un homme et qu’elle a déshonoré sa famille, Mulan est condamnée à mort. Alors qu’elle attend son châtiment de la part de Shang, celui-ci renonce et la laisse en vie puisqu’elle l’a sauvé. Une vie pour une vie.

Abandonnée dans la montagne, Mulan surprend le retour des Huns et réalise que la Chine n’est pas sauvée. Elle se rend donc à Pékin pour prévenir l’armée mais tout le monde refuse de l’écouter. Elle n’est qu’une femelle.

Mulan est une jeune femme qui vit chez ses parents dans un petit village de Chine. Ce matin-là, elle doit se rendre chez la marieuse afin de passer le test pour savoir si elle est bonne à marier. Seulement tout se passe mal et Mulan est renvoyée chez elle car elle ne connaît pas la place de la femme ni son travail et s’avèrerait donc incapable de séduire un homme et de le garder. Dépitée, Mulan retourne chez ses parents, consciente qu'elle va les décevoir. Mais soudain, elle découvre que son père, invalide depuis la précédente guerre, est à nouveau…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Un incontournable pas lesbien.

Note des lectrices : 4.4 ( 2 votes)
41

Mulan est à mon avis le Dessin Animé de Walt Disney le plus fort parce qu’il est porteur d’un véritable message, d’une morale et qu’il aborde des sujets actuels et complexes avec humour et autodérision. L’air de rien, il est question de la place des hommes et des femmes dans la société, des rôles de chacun, des caractéristiques féminines et masculines, d’honneur, de courage et d’amour.

Je vous accorde que le grand studio Disney avait déjà traité d’honneur, de courage et d’amour dans ses précédentes créations, mais Mulan ne s’arrête pas là et c’est ce qui fait tout son charme.

Lorsque le dessin animé débute, Mulan révèle son intelligence, sa finesse d’esprit, son inventivité et sa maladresse. Même si ses parents semblent l’aimer et être fiers d’elle, celle-ci doit passer un test auprès de la marieuse qui fera d’elle une épouse idéale. Il s’agit d’une véritable torture pour Mulan et le spectateur. Même si l’on rit des erreurs de Mulan, de ses hésitations et de son désastre, on ne peut s’empêcher de penser qu’en l’obligeant à être parfaite, docile, serviable et belle, elle perd tout son charme. On prend parti pour cette jeune femme qui ne rentre pas dans le moule et fera donc une mauvaise épouse. On adore sa spontanéité et son courage, on est acquis à sa cause. Elle ne mérite pas ça !

Mon passage préféré arrive un peu plus tard, lorsqu’elle se coupe les cheveux avec l’épée de son père, qu’elle revêt l’armure de ce dernier et qu’elle se transforme en homme. C’est beau, fort et puissant. Avant qu’elle ne prenne sa décision, sa détermination était marquée dans son regard. Lorsqu’elle part, elle sait qu’elle risque sa vie pour sauver son père. Et la musique. Aucune métamorphose ne m’a autant bouleversée depuis.

Il y a également la superbe scène d’entraînement avec la chanson « Comme un homme » qui vaut vraiment le détour. Quand tous les soldats essayent de s’entraîner et de suivre le rythme du commandant Shang. C’est quelque chose. Il chante qu’il va faire d’eux des hommes, finit par renvoyer Mulan chez elle parce qu’elle est nulle, mais au final celle-ci parvient à réussir l’épreuve fatidique qu’aucun autre soldat n’avait réussie. C’est fort parce qu’elle est une femme. Si Shang le savait..

Et justement, lorsqu’il le découvre, il n’hésite pas à abandonner la jeune femme dans la montagne, blessée et à moitié nue. À ce moment-là, ce que dit ou pense Mulan n’a plus aucun intérêt pour le Conseiller et Shang. Elle n’est qu’une femelle. C’est bouleversant et triste. Heureusement, têtue et courageuse, Mulan finit par sauver la Chine et Shang lui avoue presque son amour. Tout est bien qui finit bien.

Mulan est un dessin animé très actuel qui le restera à mon avis encore pendant des années, justement à cause de son propos. Lorsqu’elle se fait passer pour un homme, Mulan a le droit de parler, de s’exprimer et elle est écoutée. Ses propos ont un poids. Lorsqu’elle avoue qu’elle est une femme, elle n’est plus rien. Ajoutez à cela la défense de l’honneur familial et l’amour paternel (c’est magnifique quand son père la prend dans ses bras et lui dit qu’il est fier d’elle et qu’il se moque royalement qu’elle ait sauvé la Chine) ainsi que le respect des différences et vous obtenez un dessin animé porteur d’un sens et pas uniquement divertissant.

Je pourrai encore écrire pendant des pages mais je préfère vous laisser découvrir ce petit bijou. Incontournable !!!

Mulan : Critiques Presse et Récompenses

Nommé aux Oscars en 1999 dans la Catégorie Meilleure Musique Originale.

Nommé aux Golden Globes en 1999 dans la Catégorie Meilleure Chanson et dans la Catégorie Meilleure Musique Originale.

« Même si un spectateur peut s’estimer satisfait de Mulan en tant que tel, un fan de Disney y verra bien plus : le spectre d’une époque, le fantôme d’un génie, le masque mortuaire d’un ancien royaume enchanté. » David Calvo (Cinescape OnLine)

« Le 36ème Disney est arrivé, la cuvée est excellente. Graphisme épuré, intrigue en béton (adaptée d’une véritable légende), des chansons très sympas (à l’exception de la dernière, qui casse l’ambiance) et des personnages cohérents, attachants et drôles. » Rémy Batteault (Planète Cinéma)

« Mulan est le premier film ouvertement sexué de la multinationale aux grandes oreilles. » Christophe Carrière (Première)

« Un dessin animé qui donne de la chair à ses personnages, c’est sympathique. » Aurélien Férenczi (Télérama)

« La principale raison de la réussite de Mulan tient à l’harmonisation de toutes les composantes. » Jean-Michel Frodon (Le Monde)

« Si Mulan est un dessin animé intéressant et réussi, la simplicité du dessin rend difficile l’entrée dans l’univers de Mulan pendant les 15 premières minutes. » Eric Van Cutsem (Cinopsis.com)

Mulan : Extraits

DAME MARIEUSE : Tu devrais avoir honte ! Tu as peut-être l’air d’une mariée mais je jure que jamais tu ne mettras ta famille à l’honneur ! Jamais !

MUSCHU  : Ais-je entendu quelqu’un demander un miracle ? Alors dites Haaa !
MULAN  : Haaaaaaaaaaaaaa !!!
MUSCHU  : C’est presque ça !
MULAN  : Un fantôme.
MUSCHU  : Tiens-toi prête Mulan. Ta rédemption actuelle s’annonce car je suis envoyé par tes ancêtres pour te guider dans ta mascarade. (À Cri-Kee à voix basse) Écoute bien, si tu veux rester, faut que tu bosses. (À Mulan) Entends ma voix car si l’armée découvre que tu es une fille, la sentence sera la mort !
MULAN  : Qui êtes-vous ?
MUSCHU  : Qui je suis ? Qui je suis ? Je suis le gardien des âmes perdues ! Je suis le très puissant, le très agréable, le très indestructible Muschu. Ah, un vrai pur sang hein ?
MULAN  : Heu mes ancêtres ont envoyé un petit lézard pour me sauver ?
MUSCHU  : Hé Dragon ! Dragon ! Y a pas de lézard, nous ne parlons pas la même langue.
MULAN  : Tu es… heu…
MUSCHU  : Intimidant ou effrayant ?
MULAN  : Un nain !
MUSCHU  : Bien sûr ! C’est moins encombrant pour voyager. Si j’avais ma vraie taille cette brave vache mourrait de peur (en désignant le cheval). Couchée la noiraude. Mes pouvoirs dépassent ta mortelle imagination. Par exemple mes yeux peuvent voir clair à travers ton armure (Mulan lui met une claque).

MUSCHU  : Voilà ! C’est ça ! Déshonneur ! Déshonneur sur ta famille ! (À Cri-Kee) Prends des notes toi. Déshonneur sur toi ! Déshonneur sur ta vache ! Déshonneur sur…

MUSCHU  : C’est l’heure ! Tire-toi du lit, belle endormie ! Debout hop hop hop ! Dépêche-toi, habille-toi ! Ton petit déjeuner est prêt. Regarde c’est de la bonne bouillie. De la bonne bouillie de riz qui te souris ! Hé ! Sors de là, toi, on t’a pas invité ! (En délogeant Cri-Kee du plat).
MULAN  : Il est tard ?
MUSCHU  : Non mais dépêche-toi et n’oublie pas, c’est ton premier jour d’entraînement. Alors écoute ton prof, pas de bagarre, sois gentille avec les autres enfants sauf si bien sûr l’un d’eux veut se battre, là tu devras botter les fesses à toute la bande !
MULAN  : Je veux pas botter les fesses des autres enfants.
MUSCHU  : Ne parle pas la bouche pleine ! Essaye plutôt de me faire peur !

MUSCHU  : Attends, tu oublies ton épée ! Mon petit bébé qui part massacrer les barbares.

MUSCHU  : Mon gentil bébé a tellement grandi qu’il a sauvé la Chine !

EMPEREUR  : La fleur qui s’épanouit dans l’adversité est la plus rare et la plus belle de toutes.
SHANG  : Majesté ?
EMPEREUR  : On ne rencontre pas une fille comme ça à chaque dynastie !

MULAN  : Père, je t’apporte l’épée de Shan-Yu et le médaillon de l’empereur. Il me les a offerts pour honorer la famille Fa.
PERE DE MULAN  : Le plus grand de tous les honneurs c’est de t’avoir pour fille. Tu m’as tant manqué !

GRAND-MERE  : Bravo ! Ta fille nous rapporte une épée ! Si tu veux mon avis, elle aurait dû nous rapporter un homme !

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre