Anni & Jasmin : Trahison, scandale et amitié (Épisodes 5600, 5601, 5602, 5603)

Article lié à la série Gute Zeiten Schlechte Zeiten

Katrin Jasmin Philip Jasmin Ayla

Épisode 5600 : Fight the system

Jonas le fils de Maren doit retourner chez son père à Munich. Mais il veut rester à Berlin. Pour convaincre sa mère, il décide de faire un sit-in devant l’immeuble et de faire en même temps une grève de la faim. Il est en pleine discussion avec sa sœur Lilly pour essayer de la convaincre du bien-fondé de son action.

JONAS : Il s’agit d’une action politique.
LILY : Oui, mais penses-tu vraiment que maman va changer d’avis à cause de ta grève ?
JONAS (écrit sur une pancarte) : Sit-in et grève de la faim ! Oui, je pense que je peux convaincre maman de cette façon.

Anni et Jasmin arrivent alors bras dessus bras dessous.

JONAS : Peut-être pas aujourd’hui. Peut-être pas demain. Mais si je reste assis ici pendant quelques semaines…
LILY : Semaines ?
JONAS : Elle verra que je suis sérieux à ce sujet.
JASMIN : Qu’est-ce que Maren a fait ?
JONAS : Ma mère me refuse mon droit à l’autodétermination. Juste parce que j’ai moins de 18 ans.
ANNI : Ouah donc dans un sens, tu es en lutte pour les droits de toute une génération de mineurs !
JONAS : Exactement. Qui a dit qu’il fallait avoir plus de 18 ans pour prendre ses propres décisions ? Je ne vais en aucun cas revenir à Munich. Ils devront me virer d’ici.
ANNI : Fight the system!
JASMIN : Ados du monde, unissez-vous !
ANNI (chantant et posant la main sur le cœur) : Adolescents du monde, prêts à l’action !
JASMIN : Continuez le combat !
ANNI : Toujours devant, ne jamais battre en retraite.

Anni et Jasmin partent en riant.
LILY : Tu as remarqué qu’elles rient de toi ?
JONAS : Bien sûr. Elles ont plus de 18 ans ! Elles sont déjà passées du côté obscur de la Force, aussi.
LILY : J’ai plus de 18 ans aussi.
JONAS : C’est pourquoi tu te moques de ma protestation. Je vais rester. Jusqu’à ce que maman me donne son accord.

 

Épisode 5601 : Trahison

L’imposture de Katrin pour être de nouveau la directrice de MP a été révélée par Jo et Sophie. Maren son amie et collègue qui bien sûr n’était au courant de rien vient lui demander des explications en frappant à sa porte.

MAREN : Ouvre, Je sais que tu es là ! Katrin bordel !
KATRIN : Maren, écoute…
MAREN : Je pensais que nous étions amies !
KATRIN : Nous le sommes.
MAREN : Tu m’as menti !
KATRIN : Mais ça n’a rien à voir avec nous.
MAREN : À cause de toi Alex ne peut plus travailler comme journaliste. Maintenant tu essayes de te débarrasser de Sophie !
KATRIN : Elle est incompétente.
MAREN : Tu es vraiment sérieuse là ? Je croyais que tu avais changé.
KATRIN : Sophie Lindh est dépassée. Elle va ruiner le magazine, et Metropolitan Trend signifie tout pour moi. Pourquoi personne ne veut comprendre ça ?
MAREN : C’est pourquoi Till t’a quittée ! Parce qu’il a avait tout découvert.
KATRIN : Je sais que c’est difficile à comprendre, mais…
MAREN : Katrin, pourquoi ? Tu avais tout ! Notre agence faisait des progrès, tu avais récupéré de ton AVC. Tu avais un homme à tes côtés qui t’aimait. Et tout ça t’est égal, tout ça parce que tu veux être la chef !!
KATRIN : Non, non ! Mais…
MAREN : Nous en avons terminé ici.
KATRIN : Maren !!
MAREN : Si tu ne démissionnes pas alors je le ferai. Je ne peux plus supporter de te voir.

Jasmin rentre à ce moment et voit bien la tension entre les deux femmes.

JASMIN : Qu’est-ce qui se passe ?

KATRIN : Oui, j’ai fait en sorte de faire publier une fausse interview. J’ai payé Markmann. Je ne savais pas que Costner perdrait son travail.
JASMIN : Pourquoi ? Le MT, la querelle constante avec Jo… Je ne comprends pas.
KATRIN : Penses-tu que la façon dont Jo m’a expulsée était juste ? Metropolitan Trend marchait bien. J’avais juste besoin d’un prêt après la chose avec l’Inde. Je l’ai supplié ! Et il m’a juste regardée tout perdre.
JASMIN : Alors, naturellement, tu as contre-attaqué en enfonçant Sophie de plus en plus.
KATRIN : Sophie n’est pas bonne pour cet emploi. Elle manque d’expérience et du savoir-faire nécessaire.
JASMIN : Katrin, tu as menti à tes plus proches amis et collègues !
KATRIN : Eh bien, que veux-tu ? C’est le business, ça peut arriver ! Suis-je censée faire des excuses, ou quoi ?
JASMIN : Ça serait le minimum ! Et à ta place je penserais à démissionner !
KATRIN : Qui tu crois être ? Qu’est-ce que tu as accompli dans ta vie ? Tu n’as aucune persévérance, pas de colonne vertébrale, pas de but ! Lorsqu’on veut réaliser quelque chose, on doit être prêt à faire des sacrifices !
JASMIN : Oui.

Jasmin se lève pour partir, déçue de voir ce que sa mère pense d’elle.

KATRIN : Jasmin…
JASMIN : Ça m’est égal ce que tu penses de moi. Katrin… Tu me fais de la peine.

Au MT le personnel s’étonne de l’absence de Katrin. Maren raconte à Jo qu’elle ne comprend pas ce comportement de Katrin. Elle espère que Jo et Sophie vont réhabiliter Alex (son compagnon) et lui redonner sa carte de journaliste.

Katrin revient enfin au MP, elle part dans le bureau avec Jo et Sophie. À sa sortie, Katrin convoque les employés. Elle annonce son départ du journal. Elle raconte qu’en fait elle ne s’est pas vraiment remise de son AVC. Jo la remercie pour ce qu’elle a donné au MT. Il ne révèle à personne la vraie nature de son départ.

Jasmin va alors voir Sophie pour savoir si elle peut continuer son stage

JASMIN : Sophie ? Je sais que ce n’est pas le bon moment, mais je voulais juste te demander si je peux continuer mon stage?
SOPHIE : Pourquoi pas ?
JASMIN : À cause de Katrin ?
SOPHIE : Tant que tu ne fais pas de fausses interviews, bien sûr !
JASMIN : Je suis vraiment désolée de ce que ma mère a fait avec toi. Je n’aurais jamais cru qu’elle ferait quelque chose comme ça.

Retour à la fiche de présentation Gute Zeiten Schlechte Zeiten

A propos de Nathalie Danel

Avatar
Chroniqueuse et Traductrice Allemand

Répondre