ID

Une jeune lesbienne arrive à aller de l’avant et à vivre pour elle

Affiche : ID

Année de Production : 2011

Réalisation : Bertie Kaaj

Scénario : Bertie Kaaj

Avec : Sharon-Albertine Dreze (Lexie), Orion Talmay (Britt), Keli Laing (Sam)

Nationalité : Canadienne

Genre : Court-Métrage, Drame

Durée : 11 : 05 minutes

Titre Original : ID

ID : Résumé

Lexie est étudiante en photographie. Sam est son ancienne professeure. Toutes les deux ont rendez-vous pour parler de l’avenir de Lexie ou peut être pour plus.
Sam est en couple avec Britt, une marathonienne qui rêve qu’elles passent du temps ensemble pour se retrouver. Mais Sam préfère profiter de la vie…

Lexie est étudiante en photographie. Sam est son ancienne professeure. Toutes les deux ont rendez-vous pour parler de l’avenir de Lexie ou peut être pour plus. Sam est en couple avec Britt, une marathonienne qui rêve qu’elles passent du temps ensemble pour se retrouver. Mais Sam préfère profiter de la vie…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Bof. Sans intérêt.

Note des lectrices : Soyez la première !
43

Un court-métrage intéressant qui à mon avis partait d’une très bonne intention, montrer qu’il ne faut être dépand de rien ni de personne et choisir sa vie pour être pleinement épanouie. Une ode à la liberté et au bonheur individuel en quelque sorte. Sauf que ça n’a pas pris sur moi. Beaucoup trop de petites choses desservent ce court-métrage à mon goût et en font au final quelque chose de raté.

Dans les défauts flagrants d’ID, on notera en premier sa réalisation sans la moindre imagination, avec des cadrages mal faits, accompagnée d’un gros problème de qualité d’image avec des stries qui rendent le tout très moche. Ensuite le jeu des acteurs, à part la jeune femme qui joue Lexie qui sort du lot, les deux autres actrices surjouent du début à la fin et ne font passer aucun sentiment. C’est ennuyeux quand on sait qu’elles sont au centre de l’histoire. Le scénario n’a rien de particulièrement inventif et les dialogues sont plats au possible.

On finit le visionnage en comprenant le message qui a voulu être transmis, Lexie nous l’explique d’ailleurs en voix-off à la fin mais on n’est pas touchée ni véritablement intéressée par cette histoire. Dommage, ça aurait pu être bien meilleur.

Il m’a définitivement manqué quelque chose mais ce ne sera peut être pas le cas pour vous. Je vous laisse donc le lien Vimeo pour que vous puissiez vous faire votre propre idée.

ID : Extraits

LEXIE : Je passe tellement de temps à attendre. À attendre que les choses se passent. À attendre que les gens changent. À attendre que je change moi-même.

BRITT : Donc je suppose qu’on n’a pas de rendez-vous ce soir.
SAM : On n’avait rien prévu, n’est-ce pas ?
BRITT : Ce n’est pas la question. Mercredi soir c’est notre soirée. Une soirée où on reste.
SAM : Écoute, je ne savais pas que les soirées ensemble étaient aussi importantes pour toi. Je veux dire, on vit ensemble, on dort dans le même lit. Je veux dire… Tu utilises même mon rasoir. Je ne pensais pas qu’on avait besoin de rendez-vous.
BRITT : Je n’utilise pas ton rasoir. Peu importe. Mon point de vue c’est qu’on ne vit pas ensemble. On occupe le même espace. Il y a toi, il y a moi mais il n’y a pas de nous. Nous ne sommes pas connectées.

LEXIE : Je ne sais pas si c’était de l’amour ou de la luxure. Je ne sais même pas si c’était vrai. En fait ça n’a plus vraiment d’importance, maintenant. Parfois vous pensez que vous avez besoin de quelque chose ou de quelqu’un pour être heureuse et ensuite vous réalisez que non.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre