Die Leiwächterin

Une garde du corps tombe amoureuse d'une femme politique qu'elle doit protéger

Affiche : Die Leiwächterin

Année de Production : 2005

Réalisation : Markus Imboden

Scénario : Harald Göckeritz

Avec : Ulrike Folkerts (Mona Dengler), Barbara Rudnik (Johanna Sieber), Peter Kremer (Frank), George Lenz (Bodo), Helmut Berger (Peter Dengler), Matthias Brandt (Till Sieber), Heinrich Schmieder (Ben), Matthias Matz (Jurek)

Nationalité : Allemande

Genre : Drame, Romance

Durée : 1h 30min.

Titre Original : Die Leibwächterin

Die Leiwächterin : Résumé

Mona est une femme divorcée qui élève seule son fils Philip. Elle gagne sa vie en tant que garde du corps et est amenée, lors d’une nouvelle mission, à protéger Johanna Sieber. Cette dernière est une femme politique influente lesbienne qui cache ses préférences sexuelles puisqu’elle s’est mariée avec un homme du nom de Tim.

Johanna Sieber est devenue une cible pour plusieurs organisations depuis qu’elle s’est lancée dans une lutte sans merci contre l’industrie du tabac. Mona effectue son travail de manière efficace et attentive jusqu’à ce qu’elle se retrouve prise au piège de Franck, le dealer de son fils. Celui-ci la fait chanter et lui demande des informations sur Mona en échange de la liberté de Philip.

Pour protéger son fils, Mona se voit contrainte de céder au chantage de Franck. C’est à ce moment-là qu’elle tombe amoureuse de Johanna. Tiraillée entre son enfant et son nouvel amour, elle doit alors faire un choix…

Mona est une femme divorcée qui élève seule son fils Philip. Elle gagne sa vie en tant que garde du corps et est amenée, lors d’une nouvelle mission, à protéger Johanna Sieber. Cette dernière est une femme politique influente lesbienne qui cache ses préférences sexuelles puisqu’elle s’est mariée avec un homme du nom de Tim. Johanna Sieber est devenue une cible pour plusieurs organisations depuis qu’elle s’est lancée dans une lutte sans merci contre l’industrie du tabac. Mona effectue son travail de manière efficace et attentive jusqu’à ce qu’elle se retrouve prise au piège de Franck, le dealer de son…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Intéressant et réussi. A découvrir.

Note des lectrices : 4.18 ( 2 votes)
65

Ce téléfilm, diffusé sur la chaîne ZDF, réunit deux actrices très célèbres en Allemagne, Ulrike Folkerts et Barbara Rudnik. Toutes les deux tiennent le haut de l’affiche et portent le téléfilm sur leurs épaules. Le scénario est sinon assez classique mais marque sa différence par une histoire d’amour entre deux femmes.

Le personnage de Mona est assez froid. Adepte du contrôle et du « on n’est jamais mieux servi que par soi-même », Mona veut toujours tout régler toute seule. Elle parle peu et s’avère rapidement une personne d’action. Elle s’est débrouillée pour sortir seule son fils de la drogue et c’est aujourd’hui ce qui fait qu’elle est piégée. Fait intéressant, l’histoire montre son évolution tout au long du téléfilm et prouve qu’elle ne peut pas tout assumer toute seule en permanence.

Johanna, de son côté, est une femme politique engagée très sûre d’elle et de sa sexualité. Elle est assez directe dans sa façon de draguer et de faire des avances à Mona.

L’histoire d’amour est le thème principal de cette fiction dont l’aspect politique est finalement peu exploré. La phase d’approche amoureuse est un peu rapide à mon goût mais on nous vend cela comme un thriller donc cela peut se comprendre.

L’intrigue est très bien ficelée et on comprend parfaitement le dilemme de Mona. Si elle a du mal à céder aux avances de Johanna ce n’est pas tant parce que c’est une femme que parce que cela implique de la trahir encore plus.

Il est au final intéressant de voir ce type de téléfilm présenter une romance lesbienne qui aurait tout aussi bien pu être hétérosexuelle. Les deux actrices sont très justes et portent le film à elles seules. Une réalisation plus aboutie n’aurait pas été de trop mais finalement le téléfilm se laisse bien regarder.

Pour information sachez que l’actrice Barbara Rudnik avait déjà joué le rôle d’une lesbienne dans un épisode de la célèbre série policière Tatort. Elle est malheureusement décédée d’un cancer du sein quatre ans après ce téléfilm. De son côté, Ulrike Folkert est surtout connue pour son rôle de commissaire dans la série Tatort où elle a, lors d’un épisode, embrassé une femme. Elle est ouvertement lesbienne et vit à Berlin avec sa compagne.

Die Leiwächterin : Extraits

JOHANNA (à Mona après l’avoir embrassé) : Tu es si jolie quand tu n’es pas sûre de toi.

TILL : Tu l’apprécies.
JOHANNA: De qui tu veux parler ?
TILL: Tu sais très bien de qui. La façon dont tu lui dis bonjour le matin. Johanna c’est dingue !

JOHANNA (à Mona) : Vous avez lu, je mène depuis des années un mariage fictif mais en vérité je suis lesbienne.

A propos de Nathalie Danel

Avatar
Chroniqueuse et Traductrice Allemand

Répondre