Encore une lesbienne amoureuse d’une hétéro

Article lié à la série Un, Dos, Tres

image un dos tres 1image un dos tres 2

Un, Dos, Très est une série télévisée espagnole apparue sur le petit écran en 2002. Elle a pris fin cette année et compte au total 84 épisodes répartis sur 4 saisons. Elle met en scène de jeunes talents d’une vingtaine d’années qui suivent des cours à l’école supérieure des Arts scéniques à Madrid. Tous rêvent de devenir des stars. Ils suivent des cours de chants, de danse classique, de danse moderne et de théâtre.

Parmi ces élèves, quelques uns sortent du lot. Lola (Beatriz Luengo), une jeune femme timide et pudique, Pedro (Pablo Puyol), studieux mais issu d’un milieu très modeste, Roberto (Miguel Angel Munoz), arrogant et dragueur, Sylvia (Monica Cruz), hautaine et autoritaire. Du côté des professeurs, Cristobal (Victor Mosqueira) est prof de théâtre, Adela (Natalia Millan), enseigne la danse classique, Ruan (Alfonso Lara), le chant et Gigi (Toni Acosta) le sports ainsi que d’autres activités plus extrêmes.

Sylvia Jauregui est une très belle jeune femme au caractère bien trempé. Elle est directe et franche, parfois hautaine, arrogante et imbue d’elle-même, surtout au début. Issue, d’une riche famille, elle est la nièce d’Alicia Jauregui, une grande danseuse également co-directrice de l’école. Elle passe donc difficilement inaperçue.

Au cours de l’épisode 15 de la saison 3 « Sur le fil du rasoir », Sonia (Patricia Arizmendi), une élève de deuxième année, embrasse passionnément Sylvia en plein cours de sport. Lors d’une leçon d’autodéfense initiée par Gigi, Sonia et Sylvia ont pour consigne de s’affronter et d’utiliser la force de leur adversaire pour l’envoyer au tapis. Sylvia envoie Sonia au sol et Sonia fait chuter Sylvia l’immobilise sur le dos et l’embrasse.

Sylvia semble horrifiée par ce baiser alors que les autres élèves s’en amusent et en rient. Sonia s’excuse et regagne sa place sur le banc, près de ses amies. Peu après, alors que tous les élèves sont dans les vestiaires et prennent leur douche, Sonia contemple Sylvia. Elle la regarde un peu trop intensément et Sylvia, horrifiée, la repousse et la fait tomber par terre.

Lors du cours suivant, Gigi, reforme les mêmes couples pour un nouvel exercice. Sylvia refuse et sort brusquement de la salle. Gigi lui court après et la somme de revenir. Sylvia lui rétorque qu’il est hors de question qu’elle retravaille avec Sonia, parce qu’elle se sent mal à l’aise et que cette dernière la regarde bizarrement. Gigi lui rétorque qu’elle n’a pas le choix. Sylvia lui répond que c’est facile pour elle étant donné qu’elle est également lesbienne.

SYLVIA  : Ouais, pour toi c’est facile à dire comme tu es aussi lesbienne ben voilà, vous vous serrez les coudes, c’est normal, forcément.
GIGI  : Je suis quoi ? Je peux savoir ce qui te fait dire ça ?
SYLVIA  : J’en sais rien. Tes chaussures militaires et ton allure aussi. Mais de toute façon c’est ce que tout le monde dit dans l’école. Pourquoi tu n’en es pas une ?
GIGI  : Écoute, toute la classe attend ton bon vouloir alors tu reviens en cours immédiatement.
SYLVIA  : J’ai pas l’intention de revenir.
GIGI  : Tu es une jeune fille bourrée de préjugés, tu sais.
SYLVIA  : C’est pas des préjugés. Simplement je n’aime pas qu’on me harcèle.
GIGI  : Tu rentres en cours immédiatement ou tu as une absence injustifiée.
SYLVIA  : Vas-y, je t’en prie.
GIGI  : Écoute-moi bien, jeune fille, tu ne me prends pas de haut, pigé. Et maintenant c’est moi qui t’interdis de remettre les pieds dans mon cours avant d’avoir changé d’attitude. Et inutile de te dire que tu es recalée dans ma matière.

L’épisode se termine sur ces entre faits et l’attitude de Sylvia semble ne jamais pouvoir changer. Elle est homophobe, point à la ligne. Elle ne peut plus travailler avec Sonia maintenant qu’elle sait que cette dernière est lesbienne. Lors de l’épisode suivant, « Cartes sur table », ses amies finissent par lui demander pourquoi elle réagit de cette manière. Ingrid et Lola s’amusent de ses réactions et de cette situation.

INGRID  : Et en plus je trouve que tu en fais trop en fin de compte. Après ce que tu lui a dis l’autre jour, elle s’approchera plus jamais de toi.
LOLA  : Faut dire que c’est trop quand même cette histoire. Après deux ans ici, dans cette école, elle n’a fait aucune tentative, elle a toujours été clean cette nana. Enfin, jusqu’à hier évidemment.
SYLVIA  : Pensez ce que vous voulez mais moi ça me gonfle qu’on me harcèle avec ça.
INGRID  : Mais enfin, je te harcèle pas du tout.
LOLA  : Je sais pas si nous on te harcèle mais elle, elle t’as roulé une sacrée pelle (rires de Lola et Ingrid).
INGRID  : Ecoute, je crois que c’est en parlant qu’on finit par se comprendre. Tu devrais aller la voir.
LOLA  : Elle a raison, surtout que tu sais que tu la verras tous les jours. Alors il vaut mieux régler le problème.
SYLVIA  : Mais bon sang, vous ne comprenez donc rien, je vous dis que je ne veux pas la voir !
LOLA  : Enfin, cette nana t’a embrassé, c’est quand même pas la mort non plus.
SYLVIA  : Non mais à chaque fois que j’y repense, ça me mets mal à l’aise.
INGRID  : J’aurais jamais cru que t’étais aussi prude.
SYLVIA  : Mais c’est pas ça. Ces gens là ne me dérangent pas. Bien au contraire. […] Ce qui se passe c’est que.
INGRID & LOLA  : Quoi ?
SYLVIA  : Je ne sais pas si son baiser m’a plu ou pas. Voilà, vous savez tout.

image un dos tres 3

Retour à la fiche de présentation Un, Dos, Tres

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre