Embrase-Moi de Kristen Garrett

Embrase-Moi de Kristen Garrett

Titre Français : Embrase-Moi

Titre Original : You Light the Fire

Auteur : Kristen Garrett

Date de Sortie : 01 Mars 2006

Nationalité : Américaine

Genre : Roman d'Amour

Nombre de Pages : 187 pages

Editeur : Dans l’Engrenage

ISBN : 2-915342-09-1

Embrase-Moi : Quatrième de Couverture

Avec un inépuisable sens de l’humour, Kristen Garrett livre le portrait attachant de deux personnalités que tout oppose, sauf l’envie et le bonheur d’être ensemble.

Si la rencontre entre la flamboyante Cheerio Monroe, ex-chanteuse de rock, et la ravissante Melinda Sue Brinson, prof de math raisonnable et déterminée, allume le feu de la passion, ce n’est qu’un début. Car lorsque la première est allergique à toute forme d’engagement et que la seconde est obsédée par l’image de la famille idéale, établir une relation stable tout en entretenant la flamme de l’amour va se transformer en une odyssée désopilante dont les rebondissements ne manqueront pas de faire des étincelles.

“Elle n’ignorait pas ce qu’elle risquait à s’approcher trop près du feu. Elle finirait par se brûler. Pire : elle se ferait carboniser vivante. Elle sentait déjà la chaleur des flammes.”

Embrase-Moi : Avis Personnel

Embrase-moi est le premier livre que je lis de la romancière Kristen Garrett. Et autant le dire tout de suite, c’est très loin des romans à l’eau de rose que peuvent parfois proposer les éditions lesbiennes Dans l’Engrenage. Là, rien de tout ça, c’est souvent cru, sans le moindre romantisme et ça dit les choses ouvertement. Et autant le reconnaître tout de suite, ça fait plaisir quelqu’un qui ne joue pas la langue de bois et appelle un orgasme, un orgasme.

Bon, tout débute comme une histoire d’amour de base. Une femme qui vient de quitter sa famille et sa petite ville de province, débarque dans la cité pour découvrir la vraie vie et être enfin libre. Sauf que Mindy n’est pas une innocente donzelle et elle sait ce qu’elle veut. Maintenant qu’elle a un travail qui lui plait et un appartement à elle, elle veut une amante régulière. Enfin là, maintenant, tout de suite, elle veut surtout du sexe. Forcément c’est quand on identifie le mieux ses besoins qu’on a comme de par hasard le plus de mal à les assouvir. Parce que Mindy a beau tenter différentes techniques d’approche, les femmes qu’elle tente de séduire ne sont pas du tout intéressées.

Et puis elle va croiser la route de sa voisine, Cheerio. Mais pas dupe pour deux sous, Cheerio va vite comprendre qu’elle n’a pas intérêt à se laisser piéger dans le filet de la jeune femme. Mais elle ne va pour autant pas résister très longtemps. Je vous épargne le reste du roman pour ne pas tout dévoiler.

Ce qu’il est intéressant de découvrir c’est surtout l’évolution de l’histoire d’amour entre Cheerio et Mindy. C’est-à-dire que ce qui commençait comme une simple histoire de cul va vite se transformer en plus. Et elles vont toutes les deux se retrouver à construire une vie ensemble. Mindy de manière plus active que Cheerio, c’est évident.

J’ai particulièrement apprécié de voir les différences entre les deux personnages et leurs visions de la vie. Mindy veut des choses, souhaite que sa vie ressemble à ceci ou cela et met tout en œuvre pour les obtenir. Cheerio de son côté se laisse porter. Elle profite, vivote mais ne prend pas d’initiative ou de décision, trop craintive à l’idée de tout perdre.

Et puis surtout, j’avoue, j’ai particulièrement aimé la manière dont toutes les deux vont se construire une famille de cœur, loin de leur famille de sang qui ne les comprend pas et ne partage pas leurs désirs. L’arrivée d’Alysa dans leur maison, la manière dont elles l’aiment et dont elles prennent soin d’elle. Puis l’arrivée du chien, etc…

Un excellent roman loin des histoires à l’eau de rose que l’on peut parfois rencontrer. C’est frais et léger mais ça n’est pas à mettre dans toutes les mains. Certaines pourraient être choquées par les scènes de sexe, le langage et la notion de famille ici véhiculée. Il faut voir ce que vous attendez du livre.

Embrase-Moi : Extraits

« Un jour, peu après le Grand Débat sur les Syllogismes Ineptes, Mindy traînait ses guêtres dans la salle de jeux du sous-sol de l’église baptiste qu’elle fréquentait. Elle était occupée à faire rouler, sans conviction, la boule numéro neuf d’un côté à l’autre de la table de billard, tout en se disant qu’il était fort désolant d’être devenue le dernier sujet des conversations de vestiaires, quand tout à coup, elle avait entendu un bruit. Levant les yeux, elle avait aperçu la fille de la personne chargée du ménage, une ravissante petite brune de dix-neuf ans répondant au nom de Corrine.
Après avoir verrouillé la porte derrière elle, Corrine s’était approchée de la table de billard pour lui lancer :
– Dis donc mignonne, j’ai remarqué tes yeux de merlan frit quand tu mates la moindre fille qui passe à dix kilomètres à la ronde. Pourquoi tu perds ton temps avec les garçons ?
Mindy avait marmonné qu’elle ne voulait pas sortir avec des garçons, mais que ses parents l’y obligeaient.
– On s’en fout de tes parents. Y a des moyens pour que les garçons te laissent tranquille, sans avoir besoin d’écarter les cuisses, comme on raconte que tu l’as fait l’autre soir. Parce que ça, on peut pas dire que ce soit la meilleure solution.
Mindy avait rougi jusqu’à la racine des cheveux. Corrine avait alors dégrafé son chemisier, fait glisser la fermeture éclair de son jean et roucoulé :
– Si tu crois que j’ai pas vu comment tu me reluques. Je te plais, hein ?
Les yeux de Mindy lui étaient pratiquement sortis des orbites quand, sous le chemisier déboutonné, elle avait vu les seins de Corrine (Corrine ne portait pas de soutien-gorge). » (Page 13)

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre