Exes & Ohs : interview de la créatrice, scénariste et actrice Michelle Paradise

Interview liée à la série Exes & Ohs

Michelle Paradise

Interview accordée à Showcase.ca le 10 Octobre 2007

Michelle Paradise a plusieurs cordes à son arc hollywoodien puisqu’elle est à la fois scénariste, productrice et actrice. Elle a écrit et joué dans son court-métrage Top Ten Rules : The Lesbian Survival Guide [Les dix règles d’or : le guide de survie pour lesbienne], qui a reçu un Award et qui est à l’origine de sa nouvelle série télé Exes & Ohs diffusée sur Showcase. Mieux encore, elle a accompli cet exploit sans l’aide d’un agent ou d’une célébrité, faisant d’elle une success woman accomplie et méritante. Pour plus d’informations sur la série Exes & Ohs, rendez vous ici.

Nous avons discuté avec cette artiste aux multiples talents à propos de la série afin d’entendre ce qu’elle avait à dire sur le fait d’établir des règles, de filmer au Canada et sur son double, Jen, le personnage qu’elle incarne dans la série.

Le court-métrage original Top Ten Rules: The Lesbian Survival Guide a connu un énorme succès. Parlez-nous de l’idée de départ et comment elle vous est venue ?

J’avais travaillé sur un court-métrage que je n’avais pas encore terminé et quelques années plus tard, j’ai cherché un nouveau projet à faire, qui soit drôle et qui soit authentique. J’ai commencé à faire une liste amusante sur une fille essayant de s’y retrouver dans toutes ces règles en vue de trouver la fille de ses rêves ; il y a des règles qu’elle connaît et d’autres qu’elle ignore. Je vivais près de la baie de San Francisco où il y avait une communauté gay bien visible, je me suis assise dans le café de mes ami(e)s et j’ai mis par écrit les règles et le script.

Saviez-vous que ce serait un succès ?

Dans un sens, je n’ai pas vraiment réinventé la roue. C’était toutes ces choses que mes ami(e)s et moi avions remarquées, comme la blague lesbienne sur le camion de déménagement [Qu’apporte une lesbienne lors du 2ème rendez-vous ? Un camion de déménagement.] et dont les gens parlaient. J’ai été la première à réellement me poser, à les écrire et à compiler les idées qui m’entouraient. Ça n’avait rien de nouveau mais c’était des choses qui feraient parler les gens. Ça faisait partie des nombreuses choses que je trouve très intéressantes en tant qu’auteure, sur notre façon d’interagir qui peut être sincère ou touchante et ensuite j’ai construit cette histoire autour de ça, avec ce personnage essayant de naviguer au milieu.

Comment vous est venue l’idée d’étendre ce format en une série ?

Logo est tombé sur le court-métrage et a pensé que ce serait super pour une série. À l’origine, il y avait environ une douzaine de personnages différents donc pour la série, nous avons dû réduire aux personnages principaux. Bill Grudfest (scénariste/producteur de la série Dingue de Toi) a développé l’idée et il a été inestimable sur ce projet. Et pour moi, je voyais clairement quels seraient les personnages à importer du court-métrage et qui avait la place de s’y épanouir. Il y a même eu une nouvelle vague de sélection après la sélection originale et il y a même un nouveau personnage, Crutch.

Dites-nous en plus sur votre personnage.

Pour moi, Jen (Jennifer Butler) représente une petite partie de chaque femme. Vous voyez, c’est quelqu’un qui se débat dans sa vie amoureuse et dans sa carrière et qui essaie de découvrir le sens de tout ça. Elle remet tout juste un pied dans le monde de la drague. Soudainement, elle arrive à cet âge où les gens s’installent et elle ne comprend pas comment y parvenir. Elle, elle essaie de comprendre les règles de la vie lesbienne, de trouver « Miss Parfaite » et vivre heureuses pour l’éternité. Je pense que c’est un personnage bien représentatif parce que d’un côté, elle est très solide mais vous avez aussi l’occasion de voir les facettes d’elle qui ne sont pas souvent abordées dans les fictions.

Jusqu’à quel point certains des autres personnages de la série sont-ils inspirés de personnes que vous connaissez ou de votre propre cercle d’amis ?

Je ne dirais pas qu’ils sont inspirés de quelqu’un en particulier, pas une comparaison avec une personne, mais ils sont un amalgame des personnes que j’ai connues par le passé. Parce que Jen nous montre vraiment le monde à travers ses yeux, c’était important de choisir des types de caractères autour d’elle qui soient assez semblables pour que l’amitié soit crédible sans que vous regardiez cinq personnages tous identiques. Pour la version télévisée, c’était important que tous les personnages aient des aspirations différentes et qu’ils se situent à différentes étapes de leurs vies.

Certains épisodes ont été tournés à Vancouver ; quelle a été votre expérience là-bas ?

Nous avons tourné le pilote à Los Angeles mais les cinq épisodes suivants ont été tournés à Vancouver, en studio ou en extérieur. On a vraiment passé un super moment, les équipes et le talent là-bas, c’est fantastique. Je n’étais jamais allée ni n’avais jamais vécu là-bas avant et j’avais entendu des choses très positives sur cette ville –c’était mieux que tout ce dont j’aurais pu rêver. C’était magnifique et des paysages parfaits pour ressembler à ceux de Seattle et les gens étaient merveilleux.

Qu’y a-t-il de prévu pour vous, d’autres projets ou idées que vous pouvez partager avec nous ?

J’ai une paire de projets sur lesquels je travaille activement et deux ou trois choses qui vont bientôt sortir, alors restez à l’écoute !

Traduction Magali Pumpkin

Interview Originale sur le Site Showcase.ca

Michelle Paradise

Retour à la fiche de présentation Exes & Ohs

Répondre