Episode 182 – L’agression

Episode de la série Hand Aufs Herz  (Saison 1)

Ben ne peut pas croire à ce que Michael vient de dire. Mais son professeur reste sur ses positions, pour lui Ben mérite l’expulsion car ce n’est pas la première fois qu’il fait n’importe quoi. Héléna invite Ben à se défendre mais celui-ci estime que ça ne sert plus à rien. Elle lui demande de sortir de la pièce et elle lui fera savoir quand elle aura pris sa décision. Michael ne comprend pas qu’Héléna lui ait demandé son avis pour maintenant laisser partir Ben. Mais Héléna lui dit de ne pas s’inquiéter, qu’elle sait très bien ce qu’elle fait.

À l’auditorium, Béa veut essayer quelque chose de nouveau pour le STAG, afin que les nouveaux membres aient la chance de s’entrainer aussi. Bodo montre les nouveaux pas de danse qu’il aimerait intégrer dans leur prestation. Jenny sourit en le regardant mais pas Emma.

JENNY : Eh qu’est-ce que tu regardes si sérieusement ?
EMMA : Qu’est-ce qui va se passer si Ronnie est sérieux et qu’il veut prendre sa revanche sur toi ?
JENNY : Eh bien il se fera botter les fesses.
EMMA : Ce n’est pas drôle, ce mec est fou.
JENNY : Et ce mec a surtout une grande bouche.
EMMA : Tu ne te souviens pas comme il a frappé Ben ? Il a aussi initié cette course de voiture et tu sais comment ça a finit.
JENNY : Ok, dans le futur je ferai plus attention et je l’éviterai. Contente ?
EMMA : Je préfèrerais que tu aies un garde du corps.
JENNY : Tu es mignonne.

Béa veut commencer à répéter mais Bodo s’étonne de ne pas voir Luzi. Caro explique qu’elle essaie de sauver sa carrière brisée. Mais au moment de commencer, Ingrid entre précipitamment dans l’auditorium et explique à Béa qu’Héléna veut la voir en urgence. Béa leur demande alors de commencer sans elle. Caro pense que ce n’est plus la peine de répéter et veut s’en aller. Bodo la prévient qu’ils vont répéter sans Mlle Vogel et Jenny rajoute que si ça ne lui plait pas, elle peut partir.

Miriam a emmené Lara au Raumzeit Record. Elle lui explique son travail et sa fille est éblouie par le fait que sa mère soit passée de serveuse à un tel job. Tim Bensko est dans le studio pour répéter sa chanson « Nur noch kurz die welt retten » (un méga tube en Allemagne). Lara l’entend et n’en croit pas ses oreilles car elle adore ce chanteur. Miriam peut lui avoir un autographe si elle veut.

Au moment d’aller voir la directrice, Béa se cogne sans faire exprès contre Ben dans le couloir. Elle lui explique qu’elle a un rendez-vous avec Héléna. Ben pense que c’est pour lui parler de son renvoi instauré d’ailleurs par son petit-ami. Béa pour continuer la conversation l’emmène dans la salle des profs. Il lui avoue alors qu’il a mis une salle de classe sens dessus-dessous et qu’elle sait très bien pourquoi. Pour Béa, Ben cherche avec toutes ses bêtises a être renvoyé. Ben n’a plus envie de la voir accompagnée du « mauvais mec » qu’elle n’aime pas. Béa en assez de ce genre de conversation avec lui et le pousse vers la porte de sortie.

Le STAG répète « Survivor » des Destiny’s Child. Pendant la chanson Luzi arrive et les rejoint sur scène.

LUZI : Ouah quelle super chanson!
EMMA (à Jenny) : Tu étais géniale.
JENNY (à Emma) : Tu étais géniale.
BODO : On était tous géniaux.
CARO : Est-ce que vous avez vraiment besoin de vous comporter comme si vous étiez dans un groupe d’entraide. Je veux dire, la chanson était O.K..
LUZI : Tu y a pris toi-même beaucoup de plaisir.
CARO : Comme j’ai dit la chanson était O.K. Je veux dire ce n’était pas… génial. Je veux dire Andrew Weck est génial, Les Black Ponys sont géniaux mais le STAG est… O.K..
LUZI : Ohhh, elle nous aime !
CARO : Ah n’importe quoi.

Dans le bureau de la directrice, Michael tente de justifier le renvoi possible de Ben. Il explique à Béa que lorsqu’il est entré dans la classe, il y avait un vrai chaos. Béa voudrait savoir si au moins il a demandé à Ben pourquoi il avait fait ça, ou s’il l’avait menacé directement d’une possible expulsion. Michael un peu énervé lui répond qu’il a d’abord aidé à ranger. Mais il a un cours et doit partir. Héléna confie alors à Béa qu’elle voudrait renvoyer Ben mais qu’elle ne le connait pas assez pour prendre cette décision. C’est pourquoi elle veut que Béa décide du sort de Ben car c’est sa prof de confiance : elle le connaît beaucoup mieux. Béa soupçonne Héléna de faire exprès de la faire choisir et lui annonce que quelle que soit sa décision, celle-ci sera partiale. Elle ne veut pas décider et affirme à Héléna que c’est elle en tant que directrice qui fera ce qui est pour le mieux.

Au Raumzeit Record, Miriam explique à Lara qu’un nouveau musicien vient de prendre un contrat chez eux. Lara aperçoit Sonja et sa mère lui explique que c’est Dora Swann. Mais avant qu’elle n’en dise plus, Sonja arrive et lui demande de lui prendre, pour elle et Tim Benscko, un rendez-vous studio car celui-ci veut enregistrer d’autres chansons. Sonja prend Lara pour une stagiaire mais dès qu’elle se rend compte que c’est la fille de Piet, elle se montre plus aimable. Sonja pense que Piet a parlé d’elle à Lara mais en fait en réalité cette dernière la connait surtout pour les chansons qu’elle a faites pour certains artistes.

Le STAG vient de réinterpréter la chanson « Survivor » pour Béa. Celle-ci les trouve bons mais ne montre pas trop son enthousiasme. Elle s’excuse en expliquant que ce n’est pas son jour. Elle s’en va, laissant les élèves un peu perplexes.

EMMA : Qu’est-ce qu’elle a ?
CARO : Comment ça ? C’est complétement normal, enfin normal pour vos critères.
EMMA : Qu’est-ce que c’est censé vouloir dire. On ne serait pas normaux ?
CARO : Non.
EMMA : As-tu un problème avec le fait que Jenny et moi soyons ensemble ?
CARO : Quoi ? N’importe quoi.
EMMA : Alors c’était quoi ce commentaire « vous n’êtes pas normaux » ?
CARO : Je voulais dire votre groupe. Vous êtes chacun un peu détraqués si vous voulez mon avis. Toi et Jenny vous êtes pratiquement les plus normales. Ne me regarde pas toute désemparée comme ça. Je travaille dans l’industrie musicale. Votre coming-out était presque aussi chaud que celui de Madonna et Britney.

Caro sort de la pièce laissant Jenny, Emma et Luzi un peu surprises mais souriantes.

Sonja explique à Lara comment elle crée des chansons. Elle fait des mélodies, parfois elle écrit le texte avant et la musique après. Miriam, un peu jalouse de l’intimité naissante entre sa fille et Sonja, invite celle-ci à déjeuner. Mais Lara veut rester avec Sonja qui est ravie car la file de Piet ne la dérange pas du tout, bien au contraire. Miriam décide alors de leur ramener quelque chose à manger au studio.

Héléna a convoqué Ben et Michael pour leur signifier sa décision. Elle accepte de donner une dernière chance à Ben qui selon elle a été pris par une grande émotion causée par l’accident, et que c’est un paramètre dont il faut savoir tenir compte.

Jenny et Emma discutent dans le couloir avant de rentrer en cours.

EMMA : J’en suis malade rien qu’en le regardant, même de loin.
JENNY : Ah Emma, ce sujet devient trop lassant pour qu’on en parle tout le temps.
EMMA : Tu n’aurais pas dû lui voler sa drogue.
JENNY : Ah oui, et j’aurais dû rester là à le regarder vendre de la drogue à des gamins de sixième.
EMMA : Non, mais…
JENNY : C’est tellement clair ce que ce type essaie de faire et j’en ai marre de ça.
EMMA : O.K..
JENNY : Désolée, mais des types comme lui me donnent envie de vomir.
EMMA : Tu en connais d’autres de ce genre?
JENNY : Plus maintenant, heureusement. Mais oublions-le. Parlons plutôt du film que l’on va regarder ce soir, action ou romantique ?
EMMA : Pourquoi pas de l’action sur la piste du Chulos ?

Ronnie bouscule Jenny. Et à son grand étonnement s’excuse de suite. Jenny pense alors qu’il a bien compris la leçon et qu’elle a bien fait de ne pas se laisser intimider.

Héléna tente d’expliquer sa décision à Michael. Mais celui-ci pense que c’est parce qu’elle a couché avec le père de Ben qu’elle l’a laissé impuni. Pour Héléna, Michael était en colère contre Ben c’est pourquoi il voulait son expulsion. Il lui en veut car il l’a humilié et que sa petite amie a toujours le béguin pour lui. En effet même si Béa a pardonné à Michael son incartade, tout le monde peut voir qu’elle n’a pas oublié Ben. Il devrait lui être reconnaissant d’avoir laissé la seule barrière qui puisse encore les séparer.

Le cours vient de se terminer.

JENNY : Eh bien pour le moment ce n’est pas un problème car on n’a pas de matchs importants. Mais pour le long terme on aura besoin d’un nouvel entraineur de volley.
EMMA : Pourquoi tu ne demandes pas à Caro ?
JENNY : Oui très marrant ! On se voit plus tard ?
EMMA : Je finis plut tôt ce soir et après je t’appelle.
JENNY : Et après action au Chulos ?

Ronnie les observe de loin.

EMMA : Ou peut-être bien romantique chez toi à la maison.

Elles s’embrassent.

EMMA : Amuse-toi bien à l’entrainement.

Ronnie continue de les observer puis s’en va.

Emma marche dans la rue en écoutant de la musique. Mais soudain elle se sent suivie et range son baladeur dans sa poche. Un homme cagoulé la pousse alors contre un mur.

EMMA (effrayée) : Eh qu’est-ce que ça veut dire ?

Béa essaie de rappeler Michael qui lui a laissé un message. Mais Ben arrive derrière elle lui précisant en souriant que ce n’est pas la peine de l’appeler. Il s’excuse pour son comportement d’avant et la remercie de l’avoir aidé à rester au lycée. Mais Béa lui explique qu’elle ne s’est pas mêlée de cette affaire, qu’il est adulte maintenant et qu’il doit apprendre à mieux se comporter. Elle ne lui promet pas non plus de venir à son audience.

Il y a maintenant plusieurs hommes avec des cagoules. Un d’entre eux prend le sac d’Emma.

EMMA : Vous pouvez tout prendre, il y a quarante euros.

Les hommes ricanent.

EMMA : S’il vous plait….

Un vide le sac d’Emma pour prendre son portable.

UN AGRESSEUR (le portable en main) : Allez on commence, c’est vraiment le moment de travailler. Emma hurle et un agresseur lui met la main sur la bouche. Un autre commence à la filmer avec le portable d’Emma. UN AGRESSEUR : Qu’est-ce que tu as contre nous les hommes ? (Emma essaie de crier) Qu’est-ce que tu as contre le fait de t’amuser un peu ? Ça peut être pas mal non plus avec nous les mecs.

Emma a toujours la main d’un agresseur contre la bouche et le regard complètement paniqué.
Est-ce qu’Emma parviendra à se défaire de ses agresseurs ?


Hand Aufs Herz - Episode 182Hand Aufs Herz - Episode 182Hand Aufs Herz - Episode 182

Retour à la fiche de présentation Hand Aufs Herz

A propos de Nathalie Danel

Avatar
Chroniqueuse et Traductrice Allemand

Répondre