Episode 187 – La promotion

Episode de la série Hand Aufs Herz  (Saison 1)

Héléna observe Béa et Michael s’embrasser. Elle les interrompt car elle veut que Michael lui consacre un moment pour l’adaptation des programmes scolaires. Michael laisse à regrets Béa et suit Héléna.

Mais, arrivée dans son bureau, Héléna ne veut en fait que discuter de leur procédure de divorce qui aura lieu dans deux jours. Il ne comprend pas pourquoi elle veut encore revenir dessus. Pour lui la messe est dite, il a changé sa vie et il est maintenant heureux avec Béa. Il sait que ce poste de directrice n’est pas à sa valeur et qu’elle devrait plutôt travailler pour le ministère car leur mariage de toute façon est terminé.

Lara et Piet font la vaisselle et Piet s’amuse en dansant sur la musique qui passe. Soudain la sonnette de porte retentit, c’est Sonja. En fait elle a ramené un poster dédicacé de Tim Benschko pour Lara. Piet est surpris de voir que Sonja et Lara se connaissent (pourtant Lara lui en avait parlé) et ça le réjouit. Sonja demande à Piet s’il peut regarder un peu son appartement. Piet est un peu gêné car il n’a pas rangé. Sonja s’assoit alors sur le canapé et demande à Piet un café.

Héléna regarde avec nostalgie sa photo de mariage avec Michael. Elle passe alors un coup de fil.

« C’est moi Héléna, on ne s’est pas beaucoup vus ces derniers temps. Comment ça va le travail au ministère ?… Ça à l’air bien, dis-moi est-ce que l’on pourrait se rencontrer ce soir ? Bien sûr juste nous deux, j’ai une petite demande, disons que c’est pour une faveur personnelle… Ah c’est bien, alors on se verra là-bas à huit heures. »

Piet ramène les cafés et s’assoit auprès de Sonja. Il est un peu intimidé et s’excuse de ne pas avoir de cookies. Sonja trouve son appartement assez confortable. Au moment où celle-ci se penche pour embrasser Piet, le téléphone de celui-ci se met à sonner. C’est Rolf qui l’appelle pour le travail. Sonja lui fait remarquer que le téléphone sonne toujours quand on veut prendre du bon temps. Piet lui explique qu’il travaille en équipe. Sonja, elle, n’a pas d’horaires réguliers mais le principal pour elle c’est qu’ils arrivent à se voir. Elle touche le bras de Piet mais celui-ci est trop nerveux pour se laisser aller. Elle doit s’en aller mais souhaite le revoir le soir même. Malheureusement Piet a une réunion parents/profs pour Lara. Il lui propose de la voir le lendemain. Dés que Sonja est sortie, Lara s’étonne de l’excuse inventée par son père pour ne pas avoir de rendez-vous. Piet essaie de se justifier en lui disant qu’il voulait passer plus de temps avec sa fille.

Michael et Béa cuisinent tout en discutant. Michael espère qu’Héléna comprenne que bientôt ça sera fini entre eux. De plus elle devrait plutôt être au ministère (de région) que directrice d’un lycée. Béa souhaite que si possible ça ne soit pas à Cologne et si possible le plus loin possible. Michael a pris trois films à regarder avec Béa car il ne savait pas ce qui pourrait lui plaire. Béa veut bien regarder un film avec lui pendant le repas mais ne souhaite pas rester la nuit. Elle lui promet malgré tout qu’ils seront bientôt seuls à Venise. Michael confirme en lui disant que le principal c’est qu’ils soient loin d’Héléna.

Héléna arrive au Saal 1 pour son rendez-vous avec son interlocuteur du téléphone : Julius. Héléna est heureuse de le revoir après cinq ans. Elle lui demande alors comment se passe le travail au ministère de l’éducation. Il lui explique qu’ils ont beaucoup de travail. Héléna suppose alors qu’ils ne seraient pas contre un renfort. Julius est prêt à lui offrir un travail au ministère. Héléna souhaiterait un travail qui soit en rapport avec la musique.

Béa et Piet prennent leur petit-déjeuner. Piet est étonné que Béa ne dorme pas chez Michael mais celle-ci voulait être un peu seule. Il lui raconte alors qu’il a rencontré une certaine Sonja qui est déjà venue dans son appartement. Béa suppose alors qu’ils ont été plus loin mais Piet lui explique qu’il veut aller lentement. Il ne veut pas faire d’erreurs. Ils n’ont pas beaucoup de points communs, selon lui, à part la danse. Piet a peur que Sonja soit un trop gros numéro pour lui, elle est charmante, belle et a du succès. Béa lui dit d’avoir plus confiance en lui car si Sonja ne l’aimait pas, elle ne serait pas venue le voir. Elle veut qu’il arrête de se prendre la tête et qu’il agisse.

Devant le Pestalozzi, Héléna vient à la rencontre de Michael qui arrive en moto. Elle pense que c’est bien qu’ils se soient parlés la veille. Soudain son téléphone sonne, c’est Julius qui apparemment lui annonce une bonne nouvelle. À la fin de leur conversation, elle s’en va en souriant, souhaitant une bonne journée à Michael.

Piet demande à sa fille si elle apprécie Sonja. En fait il voudrait mieux connaître Sonja et lui demande si ça ne l’ennuie pas. Celle-ci lui dit que d’habitude ce sont les filles qui demandent aux pères si elles peuvent sortir avec un garçon, mais que, bien sûr, elle est d’accord. Piet rappelle à Lara avant qu’elle ne sorte qu’elle est la plus importante pour lui.

Ingrid vient à la rencontre de Béa dans les couloirs du lycée pour lui annoncer qu’un homme du ministère veut la voir. Il s’intéresse au STAG et à leurs performances. Béa rencontre alors Julius Khrönert. Il lui explique qu’au ministère ils font une reforme massive du système scolaire et que pour la section musicale, ils ont besoin de gens comme elle. Il tient à la recruter mais Béa s’étonne que le poste n’ait pas été annoncé publiquement. Julius lui dit que le poste n’a été vacant que pour très peu de temps et qu’ils ont besoin de quelqu’un de toute urgence. En fait ils l’ont choisie car ils savent le bon travail qu’elle effectue dans le domaine musical. Elle est son premier choix et il espère qu’elle se décidera vite. Il s’en va en lui laissant le dossier de recrutement.

Béa aperçoit Ben dans les couloirs et lui parle de la proposition du ministère de la culture. Si elle accepte, elle ne sera plus professeur, ce qui n’est pas pour déplaire à Ben. Cette proposition arrive de manière surprenante et elle ne sait pas encore si elle doit accepter ou non. Ben lui souhaite bien du courage pour prendre sa décision. Il veut quand même qu’elle le prévienne quand elle l’aura prise.

Piet met les affaires de Miriam dans une boite en carton. Il appelle ensuite Sonja pour lui donner rendez-vous le soir même (sur une chanson de Lili Allen « This little thing »).

Dans la salle des profs, Michael et Béa discutent de cette soudaine promotion. Michael lui confie que beaucoup de collègues attendent des années avant d’avoir cette chance. Il pense que si elle veut ce poste, elle doit le prendre. Elle reste quand même dubitative sur le fait que herr Khrönert ait pensé a elle, mais elle sait que c’est une vraie chance pour elle. Pour l’aider à choisir, Michael décide de faire une liste de pour et de contre. En pour, il y a la promotion professionnelle, le fait de gagner plus d’argent, de ne plus voir les élèves (mais là c’est une blague qui les fait rire tous les deux). En contre il n’y a plus de STAG, et plus d’enseignement au Pestalozzi. Michael a peur que ça signifie une fin pour eux mais la laisse décider seule.

Béa rejoint Michael dans le couloir. Elle veut qu’ils décident ensemble car ça les concerne tous les deux. Il lui explique qu’il trouve ça bien que des personnes comme elle travaillent au ministère car elle saura prendre les bonnes décisions. Mais il veut qu’elle reste ici car il sait qu’elle aime son travail de professeur et qu’ainsi il pourra la voir tous les jours. Héléna sort alors de son bureau et entend la fin de leur conversation. Michael ne veut pas qu’elle prenne de décision hâtive. Béa est d’accord et va encore réfléchir.

Héléna vient voir Ben qui accroche son vélo. Elle veut lui parler de lui et de Mlle Vogel. Elle suppose qu’il sait que Béa a reçu une bonne proposition professionnelle. Ben ne voit pas en quoi ça le regarde. Mais Héléna lui explique qu’ainsi elle ne sera plus son professeur et ils savent très bien tous les deux ce que ça signifie. Mais Ben se demande ce que ça va signifier plutôt pour elle. Héléna veut s’épargner un scandale d’un élève avec son professeur. S’il est intéressé par un avenir avec Béa, il devrait tout faire pour que Béa accepte ce poste.

Ben va-t-il influencer Béa à accepter ce travail au ministère ?


Hand Aufs Herz - Episode 187Hand Aufs Herz - Episode 187Hand Aufs Herz - Episode 187

Retour à la fiche de présentation Hand Aufs Herz

A propos de Nathalie Danel

Avatar
Chroniqueuse et Traductrice Allemand

Répondre