Marbecca : Rebecca et Marlène surprises en mauvaise posture (épisodes 4175, 4176, 4178)

Article lié à la série Verbotene Liebe

Verbotene Liebe - Marlene et RebeccaVerbotene Liebe - Marlene et RebeccaVerbotene Liebe - Marlene et Rebecca

Épisode 4175 : Les relations familiales

Tristan repense aux paroles d’Héléna qui lui disait avoir peur qu’il ne perde le contrôle car il n’était plus lui-même. Justus interrompt ses pensées pour lui signaler qu’il a une réunion familiale pour boire au départ d’Héléna.

Élisabeth se demande si Héléna reviendra vite mais pour Sebastian avec tout ce qui s’est passé, elle a besoin de prendre du recul. Hagen en veut à Tristan d’avoir fait monter les enchères. Ce dernier l’entend derrière la porte :

SEBASTIAN : sa rupture avec Marlène l’a sûrement atteint plus qu’on ne le pensait.
REBECCA : Je ne peux que confirmer.

Tristan rentre dans la pièce, disant haut et fort que s’ils ont une chose à lui dire, il écoutera. Il sait qu’Héléna a fait du bon travail et que c’est à cause de lui qu’elle est partie.

HANGEN : Elle est juste partie à cause de toi parce que tu l’as ruinée, ouvre enfin les yeux !

Pour Tristan, l’affaire est terminée et il ne peut revenir en arrière. Ansgar essaie d’intervenir mais tous lui disent en cœur de se taire. Pour Élisabeth, de se disputer est tout sauf utile. Selon Sebastian, la situation est catastrophique, leur banque est toujours ruinée, leur valeur pour faire des enchères au plus bas et Héléna est partie. Mais Élisabeth les rassure en leur disant qu’il leur reste un Van Gogh qu’ils peuvent revendre. Pour Hagen ils ne pourront pas le vendre très cher.

Rebecca regarde alors Tristan espérant qu’il dise la vérité sur le tableau. Il leur avoue qu’ils ne pourront revendre le tableau car il l’a déchiré. Il ne voulait pas que Rebecca offre à Marlène ce tableau.

Sebastian demande si quelqu’un a une idée pour les sortir de là, car en plus ils ont maintenant un Van Gogh déchiré. Hagen suggère de garder tout ça encore secret car demain il a rendez-vous avec des sponsors. Mais pour Ansgar, il y aura forcement quelqu’un qui parlera. Il voit déjà les titres comme : « Tristan Van Lahnstein le déchireur artistique, motif, haine des lesbiennes ». Tristan reproche à Ansgar d’être responsable car c’est lui qui lui a prêté dix millions d’euros pour faire monter les enchères. Rebecca ne s’étonne pas qu’Ansgar soit mêlé à ça. Ansgar prétend qu’il pensait que Tristan avait besoin de cet argent pour faire une nouvelle comédie musicale. Tristan affirme que son cousin savait très bien à quoi allait servir cet argent. Il lui a fait croire que Rebecca voulait acheter le tableau pour Marlène.

REBECCA : Ce qui est complètement ridicule !

Pourtant Élisabeth rappelle à Tristan qu’il est le seul responsable. Tristan prend toute la responsabilité sur lui. Ansgar comme d’habitude se permet d’envoyer quelques vannes mais ça ne fait rire personne.

REBECCA (très en colère) : Tu vas te la fermer enfin !

Tristan quitte la pièce.

Plus tard dans le bureau d’Élisabeth, celle-ci est en pleine discussion avec Ansgar et Sebastian. Ansgar suggère de virer Tristan du cremium. Élisabeth pense au contraire que ça serait une perte pour l’entreprise. Mais pour Ansgar, Tristan a juste besoin d’un médecin en Suisse qui lui donne les bonnes pilules. Sebastian ne veut pas laisser tomber son frère et veut que la famille reste unie malgré tout.

Rebecca et Tristan se rencontrent au bas des escaliers. Elle le remercie d’avoir dit la vérité mais veut savoir combien de temps tout ça va encore durer. Mais pour Tristan tout ça n’est que la conséquence de ce qu’elle a fait avec Marlène. Rebecca sait qu’une rupture est difficile mais ce n’est pas une raison pour dépasser les limites comme il le fait. Elle est désolée pour lui et Marlène l’est aussi. Il lui rappelle qu’il les a vues en train de se consoler juste après la rupture et encore un peu ils les surprenaient faisant l’amour. Elle lui propose malgré tout son aide. Il n’en n’a pas besoin, car tout ce qu’il voulait, elle l’a eu.

Hagen et Sebastian viennent parler à Tristan ; Sebastian sait combien la rupture avec Marlène l’a atteint. Il lui propose une aide professionnelle mais Tristan refuse. Sebastian s’énerve et Hagen constate dépité que le tableau est cassé. Ce dernier reproche à son frère que sa haine pour Marlène ruine l’entreprise familiale. Selon Sebastian, encore une action comme celle-ci et l’entreprise Van Lahnstein n’existera plus. Hagen lui redit de se faire aider. Sébastien lui dit de le faire pour lui et parce qu’il est leur frère.

Rebecca vient voir Marlène qui est en robe de chambre chez ses parents. Elles s’embrassent à l’extérieur de la porte d’entrée.

REBECCA : Je dois te parler.
MARLÈNE : Tu n’es pas juste venue pour te bécoter avec moi dans le noir ?

Rebecca lui apprend que Tristan a avoué avoir déchiré le tableau pour les blesser toutes les deux. Rebecca pense qu’il est temps que Tristan sache la vérité. Marlène pense que ce n’est pas le bon moment après tout ce qu’il s’est passé mais Rebecca ne veut pas se laisser intimider. Tristan est son frère et il doit avoir la possibilité d’affronter la vérité. Marlène ne veut pas qu’il arrive quelque chose à sa petite amie. Rebecca lui assure qu’elle fait attention à elle.

Tristan lui repense à ce que lui ont dit Héléna et Marlène puis se penche vers le tableau déchiré. Rebecca vient alors le voir pour parler avec lui. Il s’excuse pour son comportement. Il sait que ça ne sera pas facile mais il veut qu’ils puissent aller de nouveau normalement l’un avec l’autre. Rebecca le veut aussi. Mais tout ceci à une condition, Rebecca ne doit pas aller avec Marlène. Il lui demande de le lui promettre.

Épisode 4176 : Les mensonges ont de courtes jambes

Tristan rappelle à Rebecca tout ce qui se joue, la faillite de l’entreprise, les enchères qui se sont mal passées etc… Rebecca s’étonne du rapport que ça peut avoir avec Marlène. Mais son frère lui explique que c’est sa jalousie qui a failli ruiner la famille. Ce sentiment le mange de l’intérieur et il a promis à Héléna avant qu’elle ne parte d’arrêter tout ça. Rebecca lui dit que malgré tout il est responsable de ses actes et de ses décisions. Tristan ne sait plus ce qu’il doit faire.

Tristan raconte à Rebecca que Marlène était la première femme avec laquelle il pensait pouvoir fonder une famille. Il ne peut s’empêcher de penser que Marlène va justement donner à Rebecca ce qu’elle lui a pris, et tout ça lui est insupportable. Rebecca lui certifie alors qu’elle n’a pas de liaison avec Marlène et que ça ne se produira pas.

Rebecca retourne à LCL. Elle est triste à sa table de travail et a les larmes aux yeux. Marlène l’aperçoit et la prend dans ses bras. Rebecca espérait qu’elle et Tristan pourraient de nouveau se parler comme frère et sœur et qu’il accepterait que Marlène se soit décidée pour elle. Mais elle n’a ressenti que du vide. Tristan lui a fait du chantage affectif, et elle a dû lui promettre qu’il n’y aurait rien entre elle et Marlène. Elle avait si peur pour lui. Marlène lui assure qu’elle aurait fait pareil. Elle est en fait plutôt rassurée que Rebecca n’ait rien dit car c’est encore trop tôt.

Rebecca travaille un tissu et prend son téléphone. Marlène lit un magazine et se fait rappeler à l’ordre par Tristan pour ne pas oublier qu’elle a du travail. Son téléphone sonne, elle hésite à répondre à cause de la présence de Tristan. Elle lui dit que de savoir la personne qui appelle ne le regarde pas. C’est Rebecca, et Marlène lui avoue avoir un peu de stress avec Tristan.

REBECCA : J’ai pensé qu’on pourrait se voir pendant la pause de midi.
MARLÈNE : Ça donne envie c’est juste que… Ah tu sais le travail peut attendre.
REBECCA : À dans une heure ?
MARLÈNE : C’est parfait. Chez moi ?
REBECCA : Tu as une heure de libre ?
MARLÈNE : La dernière fois qu’on m’a demandé ça, j’avais quinze ans.
REBECCA : C’est exactement comme ça que je me sens maintenant !
MARLÈNE : À plus tard, bye ma puce.

Marlène est heureuse en raccrochant et est surprise par son père qui lui met les mains sur les épaules. Elle ne peut s’empêcher de sursauter.

Verbotene Liebe - Marlene et RebeccaVerbotene Liebe - Marlene et Rebecca  Verbotene Liebe - Marlene et Rebecca

Retour à la fiche de présentation Verbotene Liebe

A propos de Nathalie Danel

Avatar
Chroniqueuse et Traductrice Allemand

Répondre