Episode 186 – Le verdict

Episode de la série Hand Aufs Herz  (Saison 1)

Au lycée, Gabriele se rend compte que Béa ne va pas bien et suppose que c’est à cause de Ben. Elle est cependant persuadée que Ben s’en sortira car son père a de l’influence et de l’argent. Mais Béa lui annonce que malheureusement c’est Michael qui a écrit le rapport sur Ben. Gabriele comprend alors le désarroi de sa collègue.

Luzi ne peut pas payer les 10 000 euros. Franck lui explique qu’ici c’est la vraie vie et qu’elle ne peut pas déchirer son contrat juste parce qu’elle ne l’a pas bien lu. Le contrat d’exclusivité qu’a Luzi avec le Raumzeit Records est un bon contrat que, selon Franck, chaque artiste rêverait d’avoir. Mais Luzi n’en a rien faire de répéter avec le STAG si elle ne peut pas monter sur scène avec eux. Elle pense que Franck est un producteur plus intéressé par les affaires que par ses artistes. Elle sort mécontente du bureau.

Miriam rattrape Luzi avant qu’elle ne s’en aille et lui propose de se confier. Luzi lui raconte que Franck n’a pas été sensible à sa demande de chanter avec le STAG et que, si elle avait su, elle n’aurait jamais signé ce contrat. Miriam est sûre qu’une solution sera trouvée mais Luzi n’y croit plus.

Béa est soulagée de voir enfin Michael. Celui-ci voudrait bien savoir comment s’est passée sa soirée avec Miriam. Béa pense aussitôt à la fameuse douche prise avec Ben mais lui dit juste qu’elle et Miriam étaient au Chulos. Béa lui demande alors pourquoi il ne l’avait pas prévenue pour le rapport qu’il écrivait sur Ben. Michael lui explique alors qu’il n’a su que la veille en fin de journée qu’il fallait qu’il fasse ce rapport. Béa ne pense pas que Michael ait pu écrire quelque chose de favorable sur Ben et l’accuse de tout faire avec Héléna pour ruiner la vie de cet élève. Michael, un peu en colère, lui montre le rapport et lui dit qu’elle n’a qu’à le lire pour se faire sa propre opinion.

Avant de rentrer au tribunal, l’avocat explique à Ben qu’il faut qu’il dise qu’il n’était pas conscient que sa manœuvre était risquée. En plus, Stephan a fait aussi en sorte que le rapport de l’école sur son fils soit bon. Mais pour l’avocat, le principal c’est que Ben regrette vraiment, et ça le tribunal en tiendra compte. Avant de rentrer, Ben relit le mot que lui a laissé Béa.

Franck vient voir Miriam et lui demande si Luzi s’est calmée. Il pense qu’elle doit encore beaucoup apprendre pour faire ce métier. Mais Miriam estime que Luzi a été courageuse et que pour elle laisser tomber le STAG n’est pas facile car c’est elle qui l’a créé. Mais Franck lui répète qu’un contrat exclusif veut dire pas d’apparition sur scène avec d’autres groupes. Mais pour Miriam, Franck profite de ce que Luzi a appris avec le STAG et il pourrait lui en être reconnaissant. Pourtant Franck ne veut pas changer d’avis sur l’exclusivité du contrat.

Béa est en train de lire le rapport que Michael a fait sur Ben :

« Parfois Ben Bergmann a des ennuis à cause de sa personnalité impulsive et est encore en conflit avec les règles. Mais il est toujours prêt à en tirer les conséquences. »

Béa est dégoutée par ce qu’elle vient de lire et pense alors que ce rapport va être négatif. Pourtant elle poursuit sa lecture :

« Un de ses traits de caractère les plus importants est son implication sociale. Il est prêt à prendre position pour ses camarades de classe à tous moments. Ses actions se conforment aux principes moraux caractérisés par une intégrité particulière. L’interaction avec ses camarades de classe est positive et il a un sens aigu de la justice. Combiné a ça, l’honnêteté est la première priorité pour lui. En conclusion, en ce qui concerne l’école, on peut dire que Ben Bergmann est une personne qui admet ses erreurs et qui est disposé a apprendre d’elles. Il est prêt aussi à en prendre les responsabilités. »

Béa comprend à la fin de sa lecture qu’elle a été stupide.

Au lycée, Ben offre un café à son père. Stephan est plutôt satisfait du verdict, avec une suspension de permis de conduire et 200 heures de travaux d’intérêt général, il s’en sort bien. Le fait que Ben n’était pas à l’origine directement de l’accident a joué en sa faveur. C’est Gotting qui a vraiment causé cet accident. De plus le bon rapport scolaire et ses regrets ont fait le reste. Ben n’en revient pas de n’avoir eu que 200 heures, mais son père lui précise que c’est plus long à faire qu’il ne pense. Stephan espère que maintenant Ben réfléchira plus avant d’agir. Ben lui promet avoir retenu la leçon.

Dora arrive dans le bureau de Franck pour avoir des nouvelles. Franck lui indique alors qu’il y a une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne nouvelle est que la chanson est prête et la mauvaise c’est que Luzi a résilié son contrat. Il lui apprend que Luzi n’a pas bien compris ce qu’exclusif voulait dire et quand elle a su qu’elle ne pourrait pas jouer avec le STAG, elle a flippé. Ça ne surprend pas Dora qui a toujours trouvé Luzi trop entêtée. Franck lui fait cependant écouter la version de Luzi sur sa chanson « Brand new life ». Dora est impressionnée par l’interprétation de Luzi et demande à Franck s’il peut renoncer à un tube à cause d’une chorale d’école.

Ben vient voir Ingrid au secrétariat. Elle est ravie d’apprendre qu’il n’ira pas en prison même s’il a fait une faute. Il la regrettait et c’est le principal. Ben lui demande où se trouve Mlle Vogel. Ingrid lui apprend qu’elle donne en ce moment des cours à la 11B.

Ben en sortant écrit un message à Béa : « je voudrais bien te voir, j’y vais là ».

Gabriele annonce à Michael qu’elle sait que leur charmante directrice l’a obligé à écrire ce rapport sur Ben Bergmann. Michael comprend alors que celle-ci a discuté avec Béa. Michael a eu des problèmes avec Ben mais ce n’est pas une raison selon lui pour lui gâcher son avenir. Ce rapport n’a pas été facile pour Michael, ça lui a pris toute la nuit. Il a compris que c’était un moyen pour son ex-femme de causer des tensions entre lui et Béa. Gabriele trouve remarquable que Michael soit malgré tout resté objectif. Michael n’a pas encore eu le temps de parler à Béa. Gabriele pense qu’elle doit être encore en cours.

Luzi est avec le STAG pour répéter. Elle propose de chanter « Sweet dreams » car ça fait longtemps qu’ils ne l’ont pas chanté. Franck arrive alors pour les écouter chanter. Luzi est surprise de le voir là.

Caro est la seule à lui souhaiter la bienvenue. Jenny lui indique que s’il interdit à Luzi de chanter avec eux, il pourrait y avoir un problème. Mais Franck dit qu’il n’en a pas l’intention et qu’il vient juste voir comment ils chantent.

Le STAG chante alors devant lui une version groupe de « Sweet dreams ».

Pendant qu’ils chantent, on voit Ben, Michael et Béa, chacun de leur côté, errer dans les couloirs à essayer de se trouver sans y parvenir.

À la fin de la chanson, Franck les applaudit. Il trouve qu’ils étaient vraiment bons.

CARO : Si vous voulez, on peut faire aussi des essais d’enregistrement au label.
JENNY : Euh, tu peux venir avec nous ?
CARO : Je suis en plein milieu d’une conversation là !
JENNY : Il n’est pas là pour toi !
CARO : Vous êtes en train de ruiner ma carrière !
JENNY : Continue de rêver.

Jenny et Emma embarquent Caro de force vers la sortie pour laisser Luzi et Franck s’expliquer.

Franck comprend mieux pourquoi Luzi ne voulait pas abandonner le STAG. Malgré tout il a trouvé son comportement peu professionnel. Il lui conseille d’essayer de garder ses émotions et ses sentiments un peu plus sous contrôle dans le futur et si quelque chose la tracasse, elle peut lui en parler. Il lui propose de faire un nouveau contrat avec une clause pour qu’elle puisse chanter avec le STAG. Il y aura des restrictions, comme ne pas chanter avec le STAG avec un but lucratif et les prestations ne doivent pas entraver ce qu’elle fait en tant que soliste. Quand aux 10 000 euros il ne les aura que si Luzi déchire un jour ce nouveau contrat. Luzi toute souriante, accepte de retravailler avec Franck.

Ben finit par apercevoir Béa. Ils se sourient mais Michael arrive aussi et interpelle sa petite amie. Ben remercie Michael pour le bon rapport qu’il a fait pour lui. Michael et Béa s’éloignent et Ben ressort le mot que Béa lui avait écrit « tout se passera bien ». Béa lui jette un dernier regard en souriant du haut des escaliers. Ben a aussi le sourire aux lèvres après avoir lu le mot de Béa.
Ben et Béa vont-ils enfin se déclarer leurs sentiments ?


Hand Aufs Herz - Episode 186Hand Aufs Herz - Episode 186Hand Aufs Herz - Episode 186

Retour à la fiche de présentation Hand Aufs Herz

A propos de Nathalie Danel

Avatar
Chroniqueuse et Traductrice Allemand

Répondre