Episode 227 – Le déni

Episode de la série Hand Aufs Herz  (Saison 1)

Ce n’est pas Ben qui arrive mais juste Sophie qui pensait que c’était le cours de biologie avec Schafer. Pour Béa, Ben ne s’est peut-être pas réveillé. Mais qu’importe son excuse, pour Héléna c’est terminé. Gabriele doit aussi aller à son prochain cours. Béa ne comprend pas pourquoi Ben n’est pas venu. Il a changé selon elle, il est devenu plus mature. Héléna demande alors à Béa de prévenir Ben des conséquences de sa non venue.

Ronnie fait exprès de laisser trainer un téléphone portable sur une table du lycée.

Pendant ce temps, Luzi qui est chez elle n’arrive pas à trouver son portable. Katrin pense qu’elle a dû le laisser au lycée. Luzi raconte à sa mère qu’elle rentrera plus tard car elle doit rencontrer le réalisateur de son clip avec Franck. Celui-ci est aussi chorégraphe et danseur et s’appelle Johnny Sky. Elle est heureuse car Timo assistera aux répétitions. Elle explique aussi à sa mère qu’elle lui a parlé de l’opération qui pourrait lui donner de nouveau l’usage de ses jambes. Pour Katrin ce n’est pas si simple, une personne qui connait ce sujet lui a dit que c’était une opération très risquée. Il y a eu plus de cas de personnes qui se sont retrouvées plus handicapées qu’avant que de cas de guérisons. Des cas mortels sont aussi apparus. Katrin ne veut pas que Luzi croie aux miracles et elle doit convaincre Timo d’y renoncer.

Béa est entrain de téléphoner à Ben mais ne parle qu’à son répondeur. Elle est en colère et le lui fait bien savoir. Michael qui vient d’entrer dans la pièce sait que Béa parle à Ben. Il lui dit qu’il n’y a plus qu’à espérer que Ben ait un bon mot du médecin.

Dans les couloirs du lycée, Béa demande à des élèves s’ils ont vu Ben. Elle tombe sur Caro qui pense que Ben est peut-être parti pour l’Australie car c’est toujours là qu’il voulait aller. Béa se rappelle alors que Ben lui avait effectivement parlé de ça.

Elle rencontre ensuite Sophie car elle pense qu’ils ont biologie ensemble mais celle-ci lui affirme qu’ils n’ont pas eu ce cours.

Quand Ronnie arrive, Sophie lui explique que Béa cherche Ben. Ronnie souhaite bien du plaisir à Béa dans ses recherches. Sophie se souvient d’un coup de l’histoire de l’enlèvement dont elle lui avait parlé.

Emma est assise sur un canapé quand Bodo vient la rejoindre.

BODO : Je n’arrive pas à croire que les parents de Jenny sont morts dans un accident d’avion.
EMMA : C’est vraiment dur!
BODO : C’est vraiment irréel.

Jenny joue au billard avec d’autres élèves et semble souriante et heureuse.

EMMA : Et elle ne laisse rien paraître.
BODO : Et maintenant ?
EMMA : Aucune idée. Elle ne laisse personne aborder le sujet.
BODO : Peut-être parce qu’elle ne veut pas croire que c’est vrai.
EMMA : Mais au début, elle était choquée. Elle voulait être seule et m’a renvoyée chez moi. Je pouvais la comprendre, c’était une sorte de choc. L’accident, tu te souviens, quand Gotting est rentré dans notre bus, j’étais dans le même état qu’elle. Il est possible que l’accident et mon état de choc soient deux choses complètements différentes. J’aurais compris ce genre de comportement, mais une Jenny qui vient à l’école comme si rien ne s’était passé. Je ne comprends vraiment pas.
BODO : Et si tu lui en parlais directement ?
EMMA : Elle me dirait qu’il n’y a rien à dire.
BODO : Peut-être pas avec toi.
EMMA : Comment ça ?
BODO : Eh bien peut-être qu’elle ne veut pas se décharger sur toi. Si jenny craquait vraiment, alors ça serait dur pour toi aussi.
EMMA : Mais je veux l’aider.

Luzi retrouve enfin Timo, elle n’arrivait pas à le joindre. Il lui explique qu’il a parlé de l’opération à son médecin et qu’il serait le premierà la subir en Allemagne. Timo connait les risques par son médecin mais son amie lui raconte ce que sa mère lui a dit sur le côté expérimental de cette opération. Il va se retrouver selon elle comme une espèce de cochon d’inde. Mais pour Timo, il peut se passer des années en rééducation avant qu’il ne puisse un jour remarcher. Luzi pense que c’est quand même mieux que de se retrouver paralysé du cou jusqu’aux jambes. Elle sait bien que c’est elle qui lui avait suggéré cette opération mais elle vient juste d’en apprendre les risques. Timo ne veut pas attendre des années pour remarcher. Néanmoins Luzi veut qu’il lui promettre de ne pas faire cette opération. Timo accepte.

Emma rejoint Jenny assise dehors.

EMMA : Il faut que je te parle.
JENNY : Qu’est-ce qu’il y a ?
EMMA : Tu peux me parler de tout, je suis là pour toi. Tu n’as pas besoin de me protéger.
JENNY : OK.
EMMA : Peut-être que tu veux en parler à quelqu’un d’autre ?
JENNY : Avec qui ?
EMMA : Eh bien peut-être avec quelqu’un qui est extérieur à tout ça mais qui sait comment faire face à des situations difficiles.
JENNY : Tu n’es pas sérieuse là ?
EMMA : Pourquoi, il existe des profs de confiance. Ça m’a vraiment aidé à l’époque de parler àHeisig de toi, de nous.
JENNY : Emma mais je ne suis pas toi.
EMMA : Mais je t’aime et je ne veux pas te voir courir à droite et à gauche comme quelqu’un que je ne connais pas. Tu agis comme un robot.
JENNY : OK je parlerai à M. Heisig.

Emma donne un bisou sur la joue de Jenny.

Ingrid, Franck et Johnny rentrent dans l’auditorium. Elle leur présente la salle. Johnny pense que ça sera super pour tourner leur vidéo. Ingrid veut les aider pour la décoration mais Franck décline l’offre. Luzi arrive et Franck lui présente Johnny Sky. Franck et Ingrid sortent et laissent Johnny et Luzi seuls. Johnny lui explique qu’il voyait un peu la chorégraphie comme « baby one more time » de Britney Spears.Il veut que ses amis soient de la partie, tous ceux qui comptent pour elle. Luzi est ravie. Il a fait appel à ses plus beaux danseurs. Luzi décide d’appeler ses amis, en l’occurrence Timo en premier.

Ronnie vient voir Béa qui s’apprête à partir en voiture. Il sait qu’elle recherche Ben et lui indique l’avoir vu la veille au Chulos. Il l’a trouvé calme et il jouait toujours avec ses clés de voiture. Puis il est parti d’un coup.

Jenny est dans le bureau de Michael. Elle prétend ne pas avoir besoin d’aide, qu’elle va bien. Elle lui explique que ses parents ont tout organisé et planifié concernant leur propre enterrement. Elle va gérer ça toute seule. Il lui propose de l’aider mais elle lui répète qu’elle va bien et qu’elle n’a pas besoin d’aide. Elle est même désolée de ne pas être la « parfaite » personne en deuil. Mais Michael lui dit que personne ne lui fera de reproches si elle doit d’abord digérer tout ça. Elle pense qu’ils ont fini. Michael lui dit alors qu’elle peut revenir quand elle aura le sentiment d’être prête. Avant de partir Jenny lui redemande si elle peut vraiment revenir si elle ressent quelque chose. Michael acquiesce. Quand il se retrouve seul Michael se dit que c’était déjà un début.

À l’auditorium, Luzi joue sa chanson au piano pour Johnny. Timo l’écoute depuis le couloir.

Johnny est enchanté, la chanson est superbe et pleine d’émotions. Timo remarque que Johnny est assez tactile avec Luzi. Johnny montre ensuite un pas de danse à Luzi puis ils se prennent dans les bras. Timo les regarde déçu et un peu jaloux.

À une table du Pestalozzi, Emma et Jenny boivent un verre.

EMMA : Alors comment c’était ?
JENNY : Comment était quoi ?
EMMA : La discussion avec Heisig.
JENNY : Comment c’était censé se passer ?
EMMA : Qu’est-ce qu’il t’a dit ?
JENNY : Quoi ?
EMMA : De quoi avez-vous parlé ? Est-ce que cette conversation t’a fait du bien ?
JENNY : Emma, qu’est-ce que tu attends de moi, hein ? Que je m’effondre et que je m’asseyes dans un coin toute la journée pour pleurer. Ça te rassurerait ?
EMMA : Bien sûr que non.
JENNY : Écoute, je ne veux pas avoir le sentiment d’être constamment dans une sorte de séance de thérapie. S’il te plaît, laisse-moi tranquille avec ce sujet, OK ?
EMMA : OK, OK !
JENNY : Bien, alors on peut reparler de trucs plus agréables maintenant. Et pour la vidéo de Luzi, on va participer n’est-ce pas ?

Béa vient voir Stephan. Elle cherche Ben en tant que prof pas pour des raisons privées. Elle lui annonce qu’il n’est pas venu à un examen. Comme il lui a dit que Ben n’était pas là, elle voudrait bien savoir où il peut être.

Timo regarde Luzi et Johnny danser sur la chanson de Beyoncé « Halo » et s’imagine à la place de Johnny. Caro estime que Johnny fait bien danser Luzi. La façon de danser d’un homme selon elle est aussi sa façon d’être au lit. Timo ne peut en voir plus et s’en va pendant que Caro continue d’admirer la danse.

Timo roule sur une brique de cacao et sa roue est pleine de chocolat. Il téléphone à son médecin pour l’opération. Il souhaiterait avoir une date pour celle-ci.

Béa rentre chez les Bergmann sans voir Ben. Elle ne comprend pas que Stephan semble tant désintéressé par l’avenir de son fils. Il se sent toujours concerné mais ne veut pas discuter de Ben avec elle. Il lui apprend que Ben a pris ses affaires et est parti pour l’Australie.

Ben est-il vraiment parti pour l’Australie comme l’affirme son père ?


Hand Aufs Herz - Episode 227Hand Aufs Herz - Episode 227Hand Aufs Herz - Episode 227

Retour à la fiche de présentation Hand Aufs Herz

A propos de Nathalie Danel

Avatar
Chroniqueuse et Traductrice Allemand

Répondre