Le Secret De Jane

Une adolescente découvre son homosexualité et se heurte à l'hostilité de sa famille

Année de Production : 2000

Réalisation : Lee Rose

Scénario : Lee Rose

Avec : Stockard Channing (Janice), Ellen Muth (Jane), Kelly Rowan (Lynn Walcott), James Naughton (Robert), Alicia Lagano (Taylor)

Nationalité : Américaine

Genre : Adolescence, Drame

Durée : 1h 27min.

Titre Original : The Truth About Jane

Le Secret De Jane : Résumé

Jane a longtemps été désirée et espérée par ses parents. Dès sa naissance, ceux-ci l’ont entourée de toute leur attention. En permanence inquiets, ils l’ont surprotégée et l’ont couverte de manière excessive.

Aujourd’hui, Jane est une adolescente comme les autres. Elle vient d’entrer au collège et après les cours, elle rejoint ses amies qu’elle connaît depuis son plus jeune âge. Leur sujet de conversation favori concerne les garçons. Celles-ci sont toutes attirées par le même alors qu’il laisse Jane totalement indifférente. Elle n’est tout simplement pas intéressée.

Jane et sa mère, Janice, sont très complices. Cette dernière ressemble plus à une amie qu’à une mère. Elle propose à sa fille d’organiser une boum pour son anniversaire mais celle-ci refuse. Incrédule, Janice se remet en question et s’interroge sur Jane. Après tout, elle pensait accéder au désir le plus cher de toute adolescente. Elle a alors le sentiment que sa fille s’éloigne d’elle.

Cette impression se confirme lorsque Jane rencontre Taylor en cours de littérature. Les deux adolescentes se lient rapidement d’amitié. Jane se sent très proche de Taylor et a le sentiment d’être différente de ses amies de classe. Elle se pose des questions sur elle-même, sur ses sentiments et ses désirs. L’adolescente réalise bientôt qu’elle est amoureuse de Taylor.

Jane refuse de sortir avec Ned, le garçon le plus populaire du collège dont toutes ses copines sont amoureuses. Elle lui explique qu’ils ne peuvent être qu’amis parce qu’elle ne ressent rien pour lui.

Un jour, alors que Taylor n’est pas venue en cours, Jane se rend chez la jeune fille pour prendre de ses nouvelles. Là, elle découvre que son amie à visiblement de sérieux problèmes familiaux. Taylor explique à Jane qu’elle ne peut pas lui parler pour l’instant. Le lendemain, Taylor se rend chez son amie pour s’expliquer. Elle se confie à propos de sa vie et du comportement de sa mère. Les deux jeunes filles finissent par s’avouer leur attirance réciproque et s’embrassent.

Janice est de plus en plus inquiète devant le comportement de sa fille. Elle voit celle-ci prendre de la distance et ne comprend pas les raisons de cet éloignement. Jane n’a jamais prêté attention à son petit frère, Brad qu’elle ignore royalement. Seulement, lorsqu’il surprend Jane et Taylor en train de s’embrasser, il la traite de gouine à table. Ses parents nient l’évidence mais interrogent tout de même Jane quand un coup de fil anonyme traite l’adolescente de « lesbienne ».

Jane finit par avouer à sa famille qu’elle est amoureuse de Taylor. Le mot est enfin lâché. Elle est lesbienne. Mais aucun de ses parents ne peut l’accepter. Janice et son mari sont prêts à tout pour que leur fille redevienne « normale ».

Débute alors pour Jane une terrible période faite de reproches, de punitions injustifiées et de consultations chez le psy.

Jane a longtemps été désirée et espérée par ses parents. Dès sa naissance, ceux-ci l'ont entourée de toute leur attention. En permanence inquiets, ils l'ont surprotégée et l'ont couverte de manière excessive. Aujourd'hui, Jane est une adolescente comme les autres. Elle vient d'entrer au collège et après les cours, elle rejoint ses amies qu'elle connaît depuis son plus jeune âge. Leur sujet de conversation favori concerne les garçons. Celles-ci sont toutes attirées par le même alors qu'il laisse Jane totalement indifférente. Elle n'est tout simplement pas intéressée. Jane et sa mère, Janice, sont très complices. Cette dernière ressemble plus à…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Le coming out à l'adolescente et ses conséquences...

Note des lectrices : 4.43 ( 2 votes)
69

Le scénario est bien construit. Il présente de manière pudique et réaliste la vie d’une adolescente qui tombe amoureuse pour la première fois et pas de n’importe qui, de sa meilleure amie. Une situation maintes fois vécue. Le cheminement de Jane est relativement bien construit. La découverte du désir, l’acceptation de celui-ci, la première expérience sexuelle, le premier amour, le premier chagrin d’amour, l’aveu aux parents, le rejet des parents.

Même si nous voudrions tous que le coming-out se passe bien, nous savons que ce n’est pas toujours le cas et que souvent, les parents rejettent leur enfant. Ce qui est d’autant plus crédible c’est que la mère de Jane, Janice, a un ami gay. On la croit ouverte et tolérante. Or elle réagit comme de nombreux parents à la découverte de l’identité sexuelle de sa fille. Elle nie, refuse d’accepter la vérité et choisit de régler le problème en aidant sa fille à changer.

Les actrices sont magnifiques. Ellen Muth fait preuve d’une force et d’une maturité rares et Stockard Channing incarne superbement une mère de famille désespérée à l’idée que sa fille n’ait pas la vie parfaite qu’elle espérait. Avec une mention spéciale pour Kelly Rowan qui représente quelque part, la prof que chacune d’entre nous aurait rêvé d’avoir. Une personne compréhensive, à l’écoute, d’un grand réconfort et d’un grand soutien.

Bien sûr, la fin est franchement exagérée. Et l’association des parents d’enfants gays vraiment très très américaine. À la limite du prosélytisme. À la limite de l’affligeant et du risible.

À part, cela, un film superbe sur la découverte de l’homosexualité à l’adolescence et le combat que doivent mener les jeunes lesbiennes pour être acceptées.

Le Secret De Jane : Critiques Presse et Récompenses

« Une façon sensible mais sans détour d’aborder la question de l’acceptation de la différence. Cette famille qui se veut aimante et ouverte est mise face à ses contradictions et son égoïsme par une adolescente effrayée d’être ainsi rejetée en affirmant sa véritable identité. Une belle leçon sur la tolérance. » (Guide TV M6)

Le Secret De Jane : Extraits

JANE  : Lorsqu’on arrive au collège, on est effrayée et excitée à la fois des poussées d’adrénaline que notre corps d’adolescente a du mal à maîtriser. Et puis tout à coup les choses se compliquent alors qu’elles paraissent déjà insurmontables. Pourquoi est-ce que je n’étais pas comme mes copines ? Pourquoi est-ce que je n’étais pas comme tout le monde ? Pourquoi est-ce que je ne sortais pas avec un garçon comme Ned ? J’étais mal barrée, vraiment très mal barrée, je craquais pour une fille.

JANE  : Étais-je homosexuelle ? Non, c’était un simple baiser innocent, une passade. En tout cas, j’essayais de m’en convaincre. Mais je savais aussi que c’était la première fois de ma vie que je me sentais aussi proche de quelqu’un.

JANE  : J’étais si terrifiée que je croyais que j’allais m’évanouir. Je voulais qu’elle s’arrête. Non, qu’elle continue. Qu’elle s’arrête. Non, qu’elle continue. C’est déjà difficile de faire l’amour pour la première fois mais si on le fait avec une fille, c’est parce qu’on l’a bien voulu.

JANE  : Ma mère a reçu un coup de fil anonyme lui disant que j’avais embrassé une fille. Et je lui ai dis que c’était faux.
JIMMY  : Là, je ne te suis pas. On peut savoir où est le problème ?
JANE  : Je lui ai menti. J’ai embrassé une fille, on a même couché ensemble. Mais si tu avais vu sa tête, sa façon de m’en parler. Je savais que si je lui disais la vérité, elle m’aurait détestée à vie. La vérité c’est que je suis gay, Jimmy.
JIMMY  : Ne t’en fais pas. Parfois toute vérité n’est pas bonne à dire. Mais il ne faut pas que ça te pèse.
JANE  : Je ne sais vraiment plus quoi faire. Tu es le seul homosexuel que je connaisse.
JIMMY  : C’est pas grave. On est tous passés par là. Au début, les gens se doutent de quelque chose, ils t’insultent. Il suffit de ne rien dire et de laisser passer.
JANE  : Mais quand mes parents sauront la vérité, quand au collège ils sauront, ils vont tous me détester.
JIMMY  : Chérie, je suis noir et gay. On me déteste encore plus qu’on ne pourra jamais te détester.
JANE  : Comment tu fais, toi ?
JIMMY  : Il faut te forger une carapace. J’en ai une depuis que je suis bébé. C’était vital pour moi. Tout ça ne m’atteint plus maintenant parce que la cause de cette haine, c’est l’ignorance et la peur. Ce n’est pas toi la responsable, tu sais, le problème vient des autres.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre