Le Beau Rôle de Gun Brooke

Le Beau Rôle de Gun Brooke

Titre Français : Le Beau Rôle

Titre Original : Course of Action

Auteur : Gun Brooke

Date de Sortie : Juin 2006

Nationalité : Américaine

Genre : Roman d'Amour

Nombre de Pages : 351 pages

Editeur : Labrys Éditions

ISBN : 2-916456-01-5

Le Beau Rôle : Quatrième de Couverture

Depuis qu’Annelie Peterson a décidé de produire les films tirés des célèbres best-sellers de Delia Carlton, qu’elle a aussi édités, les actrices les plus en vue d’Hollywood la courtisent. Et l’une d’elle plus particulièrement.
Carolyn Black, star incontestée du petit et du grand écran, veut à tout prix obtenir le rôle titre et interpréter la célèbre détective lesbienne, Diana Maddox. Si Annelie n’est pas encore décidée à lui confier cette responsabilité, pour Carolyn l’échec est inenvisageable. Très vite, elle apprend que la discrète et richissime Annelie Peterson est elle-même lesbienne et cette information pourrait bien être la meilleure chance de Carolyn. Mais est-elle vraiment prête à aller aussi loin ? A séduire Annelie pour décrocher le rôle de sa vie ?

Gun Brooke a débuté récemment sa carrière d’auteure de fiction. Après trois romans, elle confirme le succès international du premier, « Le Beau Rôle ». Elle se consacre désormais à l’écriture, en Suède, où elle réside avec sa compagne et famille.

Le Beau Rôle : Avis Personnel

Le Beau Rôle est l’histoire d’une rencontre. Une rencontre entre la riche Annelie Peterson, femme d’affaire impitoyable, discrète et secrète propriétaire d’une maison d’édition ayant publié plusieurs romans de Diana Maddox, une détective lesbienne et Carolyn Black, une actrice qui espère toujours décrocher le rôle de sa vie et marquer les esprits. Alors qu’une adaptation cinématographique est en cours de discussion, Carolyn Black qui interprète déjà la voix de Diana Maddox pour la version audio des livres est prête à tout pour obtenir le rôle.

Le roman ne s’en tient pourtant pas à cette rencontre faussée dès le premier instant. Carolyn qui a 45 ans est jugée trop vieille par les experts en marketing et pourtant, elle ne laisse pas Annelie indifférente, loin de là. Annelie qui n’a jamais caché ses préférences sexuelles refuse obstinément de se laisser aller à ses sentiments alors que Carolyn qui s’est toujours considérée comme hétéro est prête à aller plus loin.

Il n’est rapidement plus question de manipulation même si l’idée reste présente, il est question d’intimité, de peur, d’amour, d’interrogations multiples. Et une question demeure pour le lecteur, qui en plus de se demander si Annelie va succomber au charme de Carolyn, ose espérer que les deux jeunes femmes resteront ensemble à la fin du roman, qu’aucune ne redeviendra hétéro comme par miracle ou ne décèdera.

Le Beau Rôle est un roman que l’on dévore du début à la fin. L’auteur ne s’embarrasse pas de description inutile et dresse le portrait complexe et attachant de deux femmes de la jet set pourtant très ordinaires (à ce titre le passage de la plaque en carton restée sous la pizza qui déclenche les alarmes incendie m’a particulièrement plu).

Un excellent roman rafraîchissant et passionnant qui se lit rapidement tant on souhaite connaître le dénouement.

Le Beau Rôle : Extraits

« Carolyn lui adressa un grand sourire, parfaitement consciente de l’effet qu’il produisait généralement. Sentant le regard d’Annelie sur elle, elle enleva lentement sa serviette pour la poser sur une chaise et longea le bord jusqu’à l’endroit le plus profond. Elle prit son temps avant de plonger, donnant une occasion à son hôtesse de constater combien elle était bien foutue. Bien des femmes deux fois plus jeunes avaient des difficultés à conserver une telle forme. Sans effort, elle parcourut la moitié du bassin sous l’eau avant de refaire surface et d’adopter un crawl puissant et régulier. » (Page 32)

« Elle leva les yeux pour suivre le demi-tour élégant de Carolyn au bout du bassin. Elle se demanda combien de longueurs elle faisait habituellement et admira son style gracieux et puissant. Pour sa part, si elle aimait beaucoup la natation, elle s’en tenait généralement à la brasse.
Après une dernière longueur, Carolyn sortit de la piscine. Son maillot mouillé soulignait chaque muscle, chaque courbe. Elle avait le corps androgyne mais elle était aussi incroyablement féminine. L’eau ruisselait sur ses cuisses et Annelie ne put détourner les yeux.
Carolyn se pencha en arrière, le dos cambré, et libéra ses cheveux mi-longs de la pince avant de s’essuyer lentement. Annelie avait la gorge serrée en voyant les petits seins de Carolyn pointés sous le maillot, ils se dessinaient parfaitement sous le tissu humide.
La serviette sur les épaules, elle se dirigea vers Annelie comme si elle ignorait combien elle était sexy. » (Page 34)

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre