Leave Me With A Smile

Une jeune femme se découvre homosexuelle en discutant avec une étudiante

Affiche : Leave Me With A Smile

Année de Production : 2012

Réalisation : Thomas Herring

Scénario : Thomas Herring

Avec : Alexandra Ashby (Samantha), Nicole Kapalski, Cody Michael Davids, Michael Tubbs, Gus Helmick

Nationalité : Américaine

Genre : Court-Métrage, Drame

Durée : 16 : 30 minutes

Titre Original : Leave Me With A Smile

Leave Me With A Smile : Résumé

Samantha est une jeune étudiante passionnée de chant. Alors qu’elle quitte son petit ami pour aller en cours, elle est surprise par l’exercice proposé par son professeur. Il s’agit d’apprendre à connaître l’un de ses voisins de classe.

C’est ainsi que Samantha fait la connaissance d’une jeune femme très différente d’elle. Toutes les deux parlent de longues heures jusqu’à ce que Sam soit troublée par celle-ci…

Samantha est une jeune étudiante passionnée de chant. Alors qu'elle quitte son petit ami pour aller en cours, elle est surprise par l'exercice proposé par son professeur. Il s'agit d'apprendre à connaître l'un de ses voisins de classe. C'est ainsi que Samantha fait la connaissance d'une jeune femme très différente d'elle. Toutes les deux parlent de longues heures jusqu'à ce que Sam soit troublée par celle-ci...

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Moyen. A vous de voir.

Note des lectrices : Soyez la première !
48

Ce petit court-métrage a été réalisé dans le cadre d’un travail de fin d’année par le scénariste et réalisateur, Thomas Herring. Il faut reconnaître que la photographie est magnifique, j’ai vraiment aimé les couleurs, le réalisme, les mouvements de caméra. Le scénario lui n’a rien de très exceptionnel à part peut-être cette chanson que l’héroïne interprète au début et à la fin. Sinon, j’ai trouvé que certains passages étaient assez convenus. Je suis notamment surprise est troublée par la manière dont Samantha et son petit ami font l’amour au début du court-métrage. Ce n’est pas la première fois que je vois cela mais à chaque fois ça me laisse un sentiment étrange. Qu’on nous fasse comprendre qu’elle n’apprécie pas vraiment de faire l’amour avec un homme, d’accord, je le comprends. Qu’elle ne bouge pas et qu’elle semble compter les fissures au plafond, c’est pas un poil exagéré ?

Sinon les interactions entre Samantha et sa collègue étudiante sont plutôt réussies. On sent que la jeune femme qui n’a pas de nom s’accepte telle qu’elle est. Elle a peut être mis du temps mais elle est en accord avec elle. Elle ne dit jamais qu’elle est lesbienne pour autant. C’est là où c’est fort. Parce que la manière dont Samantha lui touche la main ensuite prouve qu’elle veut plus et qu’elle a imaginé qu’elle était homosexuelle. Ce qui n’est pas forcément vrai.

En tout cas on l’aura compris, Samantha est une hétérosexuelle malheureusement qui est donc forcément lesbienne. Parfois c’est un poil manichéen les courts-métrages, non ? En tout cas j’ai trouvé celui-ci pas mal du tout notamment avec la chanson. Je vous laisse le découvrir puisqu’il est gratuitement disponible en ligne.

Leave Me With A Smile : Extraits

SAMANTHA : Je suis supposée commencer les cours à quatre heures. Mais c’est le premier jour donc je vais certainement y aller plus tôt. Et ensuite je pense que je retournerai au studio.
PETIT AMI : Et maintenant, tu vas aller au studio ?
SAMANTHA : Oui je pense que je vais faire les deux.
PETIT AMI : Ok. Donc je te verrai quand tu rentreras.

PROFESSEUR : Pour votre premier devoir du semestre, chacun d’entre vous sera en groupe avec un autre étudiant. Je vous ai déjà remis une liste de dix questions que vous devez poser à votre partenaire que vous aurez rencontré à l’extérieur. Et à notre prochain cours, chacun d’entre vous viendra parler devant la classe pour introduire son partenaire à tout le monde. Donc vous avez déjà les questions et une fois que vous aurez votre partenaire vous pourrez y aller.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre