Les Cerises Silencieuses

Un navet qui se veut drôle

Affiche : Les Cerises Silencieuses

Année de Production : 2009

Réalisation : Claude Girard

Scénario : Claude Girard

Avec : Frédérique Friker (Marina), Lina Vinova (Christine), Sylvie Fournier (La mère de Christine)

Nationalité : Française

Genre : Comédie, Court-Métrage

Durée : 7 minutes

Titre Original : Les Cerises Silencieuses

Les Cerises Silencieuses : Résumé

Marina et Christine sont deux jeunes femmes amoureuses et actives qui partagent le même appartement. Alors qu’elles se réveillent un samedi matin, Christine propose à Marina d’appeler un plombier pour réparer la fuite d’eau de leur lavabo. Contre toute attente, la mère de Christine se propose d’intervenir, gratuitement.

Alors que Christine, qui n’a toujours pas fait son coming-out, tente de mettre Marina à la porte, cette dernière est bien décidée à dire la vérité une bonne fois pour toute.

Marina et Christine sont deux jeunes femmes amoureuses et actives qui partagent le même appartement. Alors qu’elles se réveillent un samedi matin, Christine propose à Marina d’appeler un plombier pour réparer la fuite d’eau de leur lavabo. Contre toute attente, la mère de Christine se propose d’intervenir, gratuitement. Alors que Christine, qui n’a toujours pas fait son coming-out, tente de mettre Marina à la porte, cette dernière est bien décidée à dire la vérité une bonne fois pour toute.

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Mauvais. A éviter.

Note des lectrices : 3.55 ( 1 votes)
11

Parfois, en se promenant sur Internet, on découvre de très jolies choses en rebondissant de site en site. Et d’autres fois, on tombe sur d’autres choses, moins jolies, mal jouées et un peu ennuyeuses. J’avoue que pour moi, ce court-métrage fait partie de la seconde catégorie.

Je ne connais pas du tout Claude Rigard et j’espère qu’il ne m’en voudra pas de cet avis mais je n’ai rien trouvé à sauver de cette histoire… À part la mère et la fuite d’eau remarquez. À elles deux elles sauvent ce navet de la noyade. Dès le début, les deux filles qui se réveillent ensemble, on voit que c’est mal joué, que les dialogues sonnent faux et qu’on est au beau milieu d’une œuvre dont toutes les déclarations vont tomber à plat. Pas manqué, ça commence avec le coup de la blague contre les mecs (trop nulle la blague d’ailleurs) puis ça atteint son apogée avec la déclaration sur le plombier. Une des deux filles ne veut pas d’homme chez elle. C’est trooop réaliste ! Forcément, quand on est lesbienne, on refuse que des hommes viennent chez nous. C’est bien simple, on leur dit d’aller chez le voisin. Ce premier cliché a eu raison de moi et la suite m’a confortée dans l’idée que j’allais détester.

Les actrices ne sont pas crédibles pour deux sous. Elles surjouent, essaient d’avoir l’air drôle mais c’est totalement raté et nous exaspèrent rapidement. Le scénario est mince comme du papier à cigarette et seul le retournement de situation final permet de se dire que finalement non, on n’a pas perdu 7 minutes de notre vie pour rien.

À vous de juger, le court-métrage est visible gratuitement en ligne.

Les Cerises Silencieuses : Extraits

MARINA : On est bien samedi aujourd’hui ?
CHRISTINE : Ouais.
MARINA : C’est pas toi qui devais t’occuper du linge cette semaine ?
CHRISTINE : Ben non, c’est toi.
MARINA : Arrête, c’était moi la semaine dernière.
CHRISTINE : Hé ! Tu connais l’histoire du mec qui veut laver son maillot de foot ?
MARINA : Non.
CHRISTINE : En fait c’est un mec, il va devant la machine à laver, il met son maillot de foot dedans et il reste devant le programmateur. Puis au bout d’un moment il appelle la pauvre fille qui lui sert de copine et il lui dit « Chérie, faut appuyer sur quoi pour le maillot de foot ? » donc elle elle lui répond « Ben ça dépend, y a écrit quoi sur ton maillot de foot ? » et lui il dit « Y a écrit PSG ! »
MARINA : Ces mecs !

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre