Los Hombres de Paco : Episode 03 – La sopa atómica

Episode de la série Los Hombres De Paco  (Saison 8)

Réalisateur : Jesús Colmenar
Scénaristes : Noelia Pedrazo , Tomas J. Salmerón, Alberto Úcar, José Javier Reguilón, Esther Martínez Lobato

Résumé

Paco et Mariano poursuivent leurs investigations dans le verger du maraîcher. Ils s’emparent d’un baril entreposé par des hommes en combinaison de protection et le ramènent chez le chef de groupe. Ils l’installent dans la baignoire et Mariano propose alors à Aitor de rester dormir. Paco hésite et s’énerve mais son ami lui dit qu’il est préférable que le jeune policier reste.

Aitor s’endort donc dans le lit de Paco, à côté de ce dernier. Malheureusement Paco, qui n’a toujours pas l’esprit tranquille, se réveille au milieu de la nuit et va parler à Mariano qui dort sur le canapé aux côtés de Povedilla. Tous les deux décident de parler aux jeunes mais entendant du bruit, Sara qui dort dans son lit de petite fille, s’est réveillée pour rejoindre son père dans sa chambre. Elle découvre Aitor à la place et ce dernier lui demande de se cacher. Alors qu’elle souhaite des explications, Aitor l’oblige à se cacher dans le placard avant qu’ils ne soient découverts ensemble. Aitor se réfugie dans la chambre de Sara et se cache sous les couvertures pendant que Sara fait de même dans le lit de son père. Mariano s’installe alors auprès de Sara en pensant qu’il s’agit d’Aitor et lui explique qu’il ne doit pas s’immiscer dans la passion qui unit Sara et Lucas. Paco se rend lui dans la chambre de sa fille pensant lui parler mais s’adresse à Aitor et discute d’amour et d’engagement. Dissimulés sous les couvertures, Aitor et Sara sont tous les deux touchés par ces discours.

Au petit matin, Povedilla observe Montoya sortir de l’appartement de sa femme. Il l’a aidée avec sa fille qui était malade. Ils vont déjeuner ensemble au bar Los Cachis, Rita visiblement très heureuse. Alors que Montoya est aux toilettes, Marga arrive soudain et s’installe près de sa tante pour la remercier de lui avoir présenté un homme aussi parfait. Elle lui explique qu’il a dû partir à cause d’une urgence mais que ça n’a pas empêché leur soirée d’être absolument géniale. Montoya arrive soudain et Marga l’embrasse rapidement sur la bouche pour lui souhaiter bonjour, entraînant la jalousie de Rita. Montoya se sent mal à l’aise et Rita part rapidement pour le commissariat.

Paco et Aitor découvrent que le bidon qu’ils ont récupéré dans le champ s’est ouvert et a déversé son contenu dans la baignoire. Ils le referment donc et le sortent de l’appartement sans que Povedilla, qui est visiblement malade et a de la température ne s’en aperçoivent. Ils se rendent au commissariat et lors du débriefing matinal, Curtiz fait son grand retour. Tout le monde l’applaudit mais le policier n’a d’yeux que pour Pepa.

Au milieu du briefing matinal, Aitor intervient et humilie Sara devant tous les policiers présents. Il a en effet pris très au sérieux les ordres de Paco. Paco qui a intégré le jeune homme dans son unité pour l’avoir toujours à l’œil et éviter qu’il ne passe du temps avec Sara. Entendant les déclarations d’Aitor Pepa s’énerve mais est retenue par Montoya qui remet le jeune homme à sa place. À la fin de la réunion Silvia arrive en courant et explique à Paco que l’échantillon qu’il lui a demandé d’analyser est de l’uranium. Quelque chose que seul l’agence nationale d’énergie atomique peut contrôler. Paco panique alors qu’en parallèle Povedilla qui est très fiévreux a décidé de prendre un bain moussant sans avoir vu que le fond de la baignoire est recouvert d’un liquide noir…

Au milieu du commissariat, Montoya tente d’expliquer à Rita que ce qui s’est passé avec sa cousine, Marga est sans importance mais Rita refuse de l’écouter. Quelques instants plus tard, Marga arrive avec des billets de concert pour inviter Montoya. Il refuse et Marga comprend qu’il ne souhaite pas aller plus loin. Très mal à l’aise, elle s’apprête à partir quand Rita la rassure en lui expliquant que Montoya est distant parce qu’ils sont au travail.

Aux vestiaires, Pepa entre en poussant Aitor et en lui hurlant dessus. Elle ne supporte pas qu’il ait insulté sa nièce de la sorte. Silvia essaie de retenir la grande brune qui met la tête d’Aitor dans les WC pour lui faire comprendre qu’il ne doit pas manquer de respect à sa famille. Alors que les deux femmes s’apprêtent à faire la leçon au jeune homme, ce dernier perd soudain son calme et rétorque qu’il est amoureux de Sara depuis 3 ans et qu’il n’a toujours fait qu’être son meilleur ami parce qu’elle est follement amoureuse de Lucas. Il leur explique qu’il ne se mettra jamais entre eux et que Lucas est le seul homme qui intéresse Sara et qu’il ne sera jamais que le meilleur ami sur lequel Sara se repose en permanence. Pepa et Silvia se taisent et le laissent partir. Sara qui pleurait dans le cabinet de toilette voisin entend toute cette déclaration et se remet à pleurer de plus belle.

Paco et Mariano rentrent chez eux pour régler le problème des fuites d’uranium dans la baignoire. Ils réfléchissent et découvrant que Povedilla a pris un bain, l’enferment dans la salle de bain pour isoler la pièce par sécurité.

Dans le sous-sol du commissariat, Pepa séduit Silvia en lui faisant subir une fouille au corps très sensuelle. Les deux jeunes femmes semblent parfaitement réconciliées et s’apprêtent à faire l’amour quand elles sont interrompues par l’arrivée de Curtiz. Pepa cache Silvia derrière une voiture afin de discuter avec son collègue. Ce dernier lui demande alors si dans l’ambulance elle lui a bien dit qu’elle était amoureuse de lui et Pepa reconnaît qu’elle a effectivement dit qu’elle l’aimait. Il est euphorique et l’embrasse avant de partir. Gênée et mal à l’aise, Pepa rejoint Silvia et lui explique qu’elle a dit cela parce qu’elle pensait qu’il allait mourir. Contre toute attente Silvia s’amuse de la situation, l’embrasse et lui accorde les deux semaines que Pepa demande pour régler le problème.

Dans les vestiaires, alors qu’ils se changent, Curtiz confie à Montoya qu’il est amoureux fou de Pepa. Là, Montoya lui déclare en retour qu’il a des sentiments pour Rita et que son attirance pour Marga a été purement passagère. Il finit par se rendre au rendez-vous que Rita a organisé pour Marga et lui. Pendant ce temps, Curtiz révèle à Rita tout ce que Montoya vient de lui confier. Heureuse et ravie, cette dernière se précipite au bar Los Cachis pour rejoindre Marga et Montoya.

Ignorant une nouvelle fois les ordres de son grand-père, Sara se rend dans la discothèque pour faire des recherches au lieu de la fermer. Sa couverture est démasquée et Sara se retrouve en grande difficulté, menacée par les propriétaires de la discothèque. Ils braquent une arme sur sa tempe et la première réaction de la jeune femme consiste à téléphoner discrètement à Aitor. C’est Paco qui reçoit l’appel sur le portable du policier et qui choisit de l’ignorer, laissant sa fille en danger de mort.

Au bar Los Cachis, Montoya et Marga prennent un café et la jeune femme raconte ce qu’elle aime, sans être exhaustive. Elle lui explique qu’elle a aimé quand il a dessiné sur les vitres embuées de la voiture et finit par lui demander ce que lui aime. Montoya apparaît sous le charme de cette déclaration et s’apprête à répondre quand Rita arrive et les interrompt. Il déclare qu’il est un peu confus et remercie Rita de lui avoir présenté Marga, d’être une excellente amie et pour tout le reste. Il prend alors la main de Marga et, comprenant la situation, Rita s’éclipse pour pleurer.

Paco et Mariano finissent par sortir Povedilla de la salle de bain et l’entortillent dans un sac plastique pour se protéger, empêchant le policier de respirer. Sachant qu’il est en train de mourir, ce dernier leur confie ses dernières volontés. Il cesse de respirer quand Silvia arrive soudain et découvre son collègue. Paco lui demande de l’aide et elle commence un massage cardiaque et un bouche à bouche pour le faire revenir. Elle parvient à le ressusciter.

Alors que Sara est en très mauvaise posture, Aitor arrive et menace les propriétaires de la discothèque de ses armes. Il pense gagner la partie mais leurs agresseurs font inspirer de la drogue à Sara avant de disparaître. Coincé entre secourir Sara ou poursuivre les hommes, Aitor reste auprès de la jeune femme, qui, sous l’emprise de la drogue, perd connaissance. Victime d’une overdose, Sara sombre alors qu’Aitor tente de la garder en vie. Il lui demande de le pardonner et l’embrasse pour lui montrer qu’elle doit vivre quand elle répond à son baiser avant de tomber dans le coma…

Pendant ce temps, Mariano reçoit un appel du téléphone d’Aitor accroché au camion ayant apporté les containers dans le verger du maraîcher. Il confie à Silvia que Paco et lui vont résoudre ce dossier en toute légalité.


Los Hombres de PacoLos Hombres de PacoLos Hombres de Paco

Retour à la fiche de présentation Los Hombres De Paco

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre