interview d’Anna Silk, l’interprète de Bo Dennis

Interview liée à la série Lost Girl

Anna Silk

Interview accordée à Trish Bendix le 4 novembre 2010 pour le site Afterellen.com

À l’origine, les lesbiennes ont connu l’actrice Anna Silk dans la première saison de Being Erica, série diffusée à la fois sur la chaîne canadienne CBC et sur Soap aux USA. Anna y incarnait Cassidy, l’ex-petite amie de Fac d’Erica, dans un épisode où Erica se remémorait les années pendant lesquelles elle avait été lesbienne jusqu’à l’obtention de son diplôme. Mais au lieu de traiter le lesbianisme comme une phase transitoire, la relation entre Cassidy et Erica était pleine d’une alchimie et d’une passion crédibles à ce moment de la vie d’Erica. Et Cassidy a été tellement appréciée qu’elle a été rappelée pour des apparitions dans les deux saisons suivantes, y compris son plus récent passage dans la saison 3.

Une des raisons pour lesquelles Cassidy a été mise sur la touche, est que l’actrice Anna Silk a endossé un autre rôle, un qui lui fait porter des tenues qu’elle qualifie de “fonctionnellement sexy”. Dans la série canadienne à succès Lost Girl, sur Showcase, Anna incarne Bo, une fae(*) bisexuelle, qui aspire littéralement l’énergie vitale des méchants grâce à son énergie sexuelle. Mais elle est fatiguée de devoir fuir la loi, bien qu’elle ne puisse s’empêcher de tuer les prédateurs lorsqu’elle en repère, donc elle finit par se tenir tranquille temporairement, mais se retrouve traquée par l’ensemble de la communauté faes. Ils entendent lui faire choisir un camp : les méchants faes ou les gentils faes. C’est une gentille fae, mais elle prend fait et cause pour les humains, elle sera par conséquent toujours surveillée de près par les deux camps.
(*) [un être non-humain provenant de la mythologie celtique]

Dans les sept premiers épisodes de la saison 1, Bo a été constamment confrontée au détective Dyson (Kris Holden-Ried) – un gentil fae et à Lauren, un médecin (Zoie Palmer). Dans le même temps, elle a dû lutter pour sa vie contre d’autres êtres surnaturels et essayer de découvrir d’où elle vient et pourquoi elle n’a eu connaissance du monde fae qu’après qu’ils aient commencé à la traquée.

Anna Silk incarne cette succube forte et intelligente avec juste la bonne dose d’énergie sexuelle pour maintenir l’intérêt des fans de toutes orientations sexuelles rivé à son prochain mouvement, quoi qu’il puisse être.
Résidant actuellement à Los Angeles, Anna a pris le temps de parler avec nous de Being Erica, Lost Girl et de ce que nous réservent Bo et Lauren.

Saviez-vous que vous aviez autant de fans lesbiennes ?

En fait, oui! Mon personnage dans Being Erica a l’air d’avoir captivé pas mal de gens. Mais je suis si heureuse d’entendre que les gens réagissent aussi beaucoup sur Lost Girl. Je pense que c’est vraiment vraiment génial! Je constate que les gens débattent des relations et des personnages et j’aime que ces discussions aient vu le jour.

Lorsque vous avez débuté dans la série, à quel point la bisexualité de Bo tenait-elle un rôle important ? Ou est-ce seulement arrivé car vous choisissez des proies à la fois hommes et femmes ?

C’était présent depuis le tout début. C’est une des choses que j’aimais à propos du personnage parce que ce n’était pas si simple et j’aimais que Michelle Lavretta ait créé cette série et ce personnage. C’est une auteure incroyable et elle crée de fantastiques personnages et j’ai vraiment aimé Bo dès le début.

Dans de nombreuses séries surnaturelles, comme True Blood, les personnages surnaturels ont une sorte d’omnisexualité. Ici, est-ce que la bisexualité de Bo est un cas unique ou est-ce une caractéristique commune à tous les faes ?

C’est une bonne question, mais je pense qu’à l’heure actuelle, il s’agit juste de Bo, pour autant qu’elle le sache. Je suis sûre qu’elle va rencontrer d’autres personnes dans son parcours, mais pour le moment, c’est quelque chose qui lui est propre.

Pouvez-vous nous éclairer sur l’éventualité qu’il puisse y avoir plus que de l’amitié entre Bo et Lauren ?

Ça en prend tout à fait le chemin. Elles ont, et depuis le tout début, eu une étincelle. La série prend indéniablement cette direction – je ne veux pas en révéler trop. Mais c’est définitivement quelque chose qui sera exploré davantage.

Donc est-ce que Lauren est lesbienne ?

Ouais, je pense qu’il n’y a pas… on n’en a jamais vu assez sur son histoire pour savoir vraiment. Mais elle est intéressée par Bo depuis le début et Bo est intéressée par elle. Elles ont une alchimie instantanée. Ouais, je dirais qu’elle est lesbienne.

Voici une question d’une de nos lectrices : en quoi ressemblez-vous à Bo ?

Je lui ressemble dans beaucoup de domaines, en fait. Bo est une succube, elle n’est pas humaine – elle vient de ce vaste univers fae et c’est une créature sexuelle. Mais je pense que les choses auxquelles je me suis tout de suite identifiée chez Bo, c’est qu’elle est extrêmement forte mais aussi très très vulnérable. Ce monde est totalement nouveau pour elle, donc ce qui était vraiment sympa pour moi en tant qu’actrice, c’est que j’ai pu apprendre en même temps que Bo, parce qu’on est entrées dans ce monde en même temps. Tellement immense et vaste et nouveau et effrayant et excitant ! Donc les similitudes viennent du fait d’avoir vraiment peur la plupart du temps, de devoir être une femme forte, de se défendre et se faire entendre, et je pense que ça me ressemble beaucoup. Je pense que c’est en ça qu’on se ressemble.

Vous identifiez-vous en tant que bisexuelle ?

Moi, personnellement ? Non. Je ne suis pas bisexuelle.

Je me suis dit qu’il fallait demander ! Donc pour Being Erica, comment en êtes-vous venue à incarner Cassidy, l’ex-petite amie d’Erica ?

J’aime la série. À l’époque, c’était la première saison, et j’ai auditionné. Ce que j’aimais chez Cassidy, c’est qu’Erica soit ce personnage vraiment très fort, un personnage vraiment génial, et Cassidy lui ressemble, c’est quelqu’un qui permet à Erica de se sentir d’une certaine façon. Elle était très forte et elles partageaient une relation honnête et vraie. Il s’agissait de vrais sentiments – ce n’était pas juste un truc de second plan. C’était quelque chose de sincère pour Erica et Cassidy.

C’est génial de travailler avec Erin, qui joue Erica et on a eu un très bel échange. Et nous sommes restées amies. On continue à se parler. C’est une relation tellement honnête et vraie, et c’est ce que vous voulez en tant qu’actrice – vous voulez jouer ce genre de relations. J’aimais vraiment ce personnage et j’ai été tellement ravie qu’il semble parler à de nombreuses personnes. C’était vraiment agréable pour moi parce que j’ai eu beaucoup de messages sur Facebook de jeunes femmes disant qu’elles aimaient le personnage à la télé et qu’elles appréciaient vraiment cette interprétation, ce qui comptait beaucoup pour moi.

Et cette série s’est frayée un chemin jusqu’aux USA, donc nous verrons finalement vos apparitions dans la saison qui passe actuellement au Canada. Mais allons-nous vous voir plus dans la série dans le futur ?

En fait, je ne sais pas !

Une autre question de fan : partagez-vous l’inquiétude de Dyson concernant la loyauté de Lauren ?

Oui, je la partage, mais pour autant je ne fais pas toujours – bien que Bo se lie avec Lauren et Dyson pour des raisons différentes, je ne mets pas forcément toute ma confiance dans ce que ces personnages me disent. Elle leur fait confiance jusqu’à un certain point mais je pense qu’elle est aussi très obstinée et qu’elle suivrait plutôt sa propre intuition plutôt que d’écouter Dyson.

A quoi ressemblent vos fans ?

C’est intéressant parce que je vis aux USA et c’est diffusé au Canada et tout le buzz a lieu au Canada, donc tout ce que j’ai trouvé venant des fans provient de mes lectures sur quelques blogs et voir les réactions des fans en retour. Mais j’aime le fait que ça ait généré un débat entre l’Équipe Dyson et l’Équipe Lauren et que tout le monde ait quelque chose d’intéressant et d’unique à dire sur le sujet.

Que pouvez-vous nous dire d’autre sur le reste de la saison ?

Je ne sais pas ce que je peux dire ! La relation avec Lauren et la relation avec Dyson seront davantage explorées. Il y a plus à venir – la recherche de Bo concerne son passé et qui étaient ses parents, pourquoi elle a été abandonnée, pourquoi elle ignorait faire partie de ce monde, donc c’est un domaine qui doit encore être exploré cette saison, ce qui devrait plaire aux spectateurs, je pense.

Traduction Magali Pumpkin

Interviex Originale sur le Site Afterellen.com

Anna Silk

Retour à la fiche de présentation Lost Girl

Répondre