Lust Life

Une sorte d'Amélie Poulain version lesbienne

Année de Production : 2010

Réalisation : Lynda Tarryk

Scénario : Lynda Tarryk

Avec : Caitriona Balfe  (Aubrie), Aurora Joly (Madeleine), Alison Lees-Taylor (Claire)

Nationalité : Américaine

Genre : Court-Métrage, Romance

Durée : 9 : 00 minutes

Titre Original : Lust Life

Lust Life : Résumé

Madeleine vit à Paris. Alors qu’elle a perdu sa compagne mais que cette dernière continue de la hanter, elle est séduite par une jeune femme qu’elle se met à suivre en permanence. Jusqu’à ce qu’elle se trouve dans l’obligation de lui avouer la vérité.

Madeleine vit à Paris. Alors qu'elle a perdu sa compagne mais que cette dernière continue de la hanter, elle est séduite par une jeune femme qu'elle se met à suivre en permanence. Jusqu'à ce qu'elle se trouve dans l'obligation de lui avouer la vérité.

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Pas mal. A découvrir.

Note des lectrices : Soyez la première !
69

Ce court-métrage est très empreint du film Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain de Jean-Pierre Jeunet sorti sur les écrans français en 2001. C’est comme si l’auteure venait de découvrir cette œuvre ou alors avait idéalisé Paris au point d’en faire ce Paris de carte postale. Je n’ai rien contre les Paris de carte postale et j’ai adoré Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain. C’est juste que cela n’aide pas à la compréhension quand on sait que le court-métrage dure moins de dix minutes.

Personnellement j’ai très bien compris les flash-back de l’ancienne amante décédée ou disparue, on n’en sait pas plus. Et j’ai intégré le gros questionnement sur la possibilité de revivre un jour une histoire d’amour aussi forte. Par contre, Gaëlle qui était à mes côtés lors de la projection à Cineffable n’avait rien compris. Elle croyait que la brune trompait sa copine. L’idée du fantôme fantasmé tout d’un coup lui a permis de comprendre Lust Life. Le problème c’est qu’elle aurait dû comprendre toute seule et dès le début, non ?

Les actrices sont excellentes, rien à dire. Le Paris idéal est assez réussi même si j’ai trouvé le tout un poil trop sombre. Il manquait la surexposition des couleurs. La voix off permet de bien saisir toute l’importance de la distorsion du temps. Bref, c’est plutôt bien sauf qu’il manque ce petit plus pour que le film reste inoubliable.

Lust Life : Critiques Presse et Récompenses

Présentation Officielle au Festival du Film de Cineffable en 2012.

Lust Life : Extraits

Il y a cette toute petite seconde de parfaite harmonie entre la fin de la nuit et le lever du jour où tout Paris s’arrête. Ce silence rend mon sommeil impossible.

Il y a cette toute petite seconde de parfaite harmonie quand l’anticipation est le sentiment le plus fort et que tout commence.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre