Interview de Tatiana Maslany, l’interprète de Cosima

Interview liée à la série Orphan Black

Tatiana Maslany

Interview accordée à Valerie Anne le 24 Mai 2013 pour le Site Afterellen.com

Si vous faites attention, vous aurez peut-être remarqué que je suis un petit peu obsédée par la série américaine Orphan Black, une série de science-fiction unique en son genre qui parle de femmes qui découvrent qu’elles sont les sujets d’une expérience de clonage top secrète et illégale. C’est une série intelligente, drôle, avec de l’action, et cousue de mystère. Le premier article que j’ai écrit à propos de la série fut une liste des raisons pour lesquelles vous devriez regarder Orphan Black. Dans cet article j’ai mis en numéro un l’actrice Tatiana Maslany, parce que semaines après semaines, elle m’époustoufle avec sa capacité à interpréter si facilement autant de rôles différents. Que ce soit la Sarah dure comme un roc, Allison, la mère footballeuse coincée, Cosima, l’intello homo, la folle Helena, ou tout autre personnage. Chaque clone qu’elle joue possède un caractère, un accent ou même une attitude propre. Les nuances donnent à chaque rôle une aura différente, et pendant que vous regardez un épisode, il est facile d’oublier qu’ils sont tous joués par la même personne.

J’ai récemment parlé (par e-mail) avec Tatiana à propos des clones qu’elle joue et de ce qu’elle pense de la relation entre Cosima et Delphine. Elle va définitivement entrer dans mon top 100 des femmes les plus sexys de cette année !

Orphan Black est un concept tellement unique. Qu’est-ce qui vous a attiré dans la série ?

J’ai été immédiatement attirée par les personnages. J’étais tellement captivée par eux, par leur humanité. Ce ne sont pas des gens « biens ». C’était génial de lire le texte de Sarah, un personnage principal féminin tellement complexe, avec tellement de défauts et pas définie par son genre, mais plutôt par sa façon de survivre. Et, bien sûr, j’ai été attirée par le fait de jouer des personnages multiples, c’était comme un rêve qui devenait réalité.

Avez-vous un clone que vous préférez interpréter ? Ou est-ce comme demander à un parent s’il a un enfant préféré ?

C’est tout à fait ça, c’est comme si vous demandiez à un parent de choisir son enfant préféré. Je ne peux pas choisir, je les aime tous. Ils sont tous très bien écrits, tellement vivants et avec une écriture unique pour chacun d’entre eux. C’est un tel rêve de pouvoir exercer en tant qu’actrice comme cela.

Dans le même genre, y a-t-il un clone avec qui vous avez davantage en commun que les autres ?

Chaque clone a quelque chose de moi en lui. J’ai essayé d’inclure un peu de moi dans chaque clone, et puis, d’élaborer et développer le personnage à partir de cela. Le côté maternel de Sarah, son espèce de « masculinité », l’anxiété d’Alison et ses problèmes de contrôle, l’amour et la fascination de Cosima pour les gens et le monde qui l’entoure, l’amour obsessionnel d’Helena et son incapacité à s’exprimer. J’ai passé davantage de temps avec Sarah, donc il y a beaucoup de moi en elle, ou vice-versa. J’ai l’impression que les gens sont composés de toutes sortes de personnes, et en tant qu’actrice j’essaye de comprendre les motivations des gens, de me les approprier, les « belles » choses, les choses « affreuses ». C’est tout l’intérêt de jouer un personnage.

Puisqu’un nouveau clone peut se montrer à tout moment, y a-t-il une personnalité que vous aimeriez voir apparaître ? De plus, y a-t-il un accent que vous ne pouvez PAS parfaitement faire ? Parce que pour l’instant vous déchirez tout.

Ha ha ! Je ne sais pas si je suis parfaite dans les accents que je fais, mais c’est sympa de dire ça. Les accents sont terrifiants et excitants parce que tout peut si mal se passer. Il y a beaucoup de place pour les erreurs. Je suis en train d’essayer de me détacher du fait d’essayer de les faire « parfaitement » et de me concentrer sur le fait de rendre la voix du personnage différente. Dès qu’un nouveau clone apparaît je suis partante pour tout et n’importe quoi. Je préfère être surprise, regarder le script et me dire « AAH ! Je ne sais pas si je peux faire ça !?!? ».

Pensez-vous que Cosima s’identifie en tant que gay ou bisexuelle ? Saviez-vous qu’elle aurait un penchant pour une fille depuis le début ?

John et Graeme m’avaient mentionné assez tôt que Cosima était bisexuelle et je pouvais le sentir dans l’écriture, même quand ce n’était pas explicite. J’ai l’impression qu’elle s’identifie en tant que bisexuelle, et considère sa sexualité comme variable d’un point de vue scientifique. Je pense que Cosima aime simplement les gens. Je crois qu’elle ressent de l’amour pour beaucoup de types de gens différents. J’ai beaucoup de chance de pouvoir travailler avec Evelyne (Delphine). J’ai été une de ses fans pendant longtemps, bien avant que l’on commence à filmer, c’était très facile de tomber amoureuse d’elle.

De ce que j’ai vu sur Twitter et Tumblr, les fans s’approprient vraiment Cosima et Delphine comme un tout. À votre avis, est-ce que Cosima aime Delphine bien qu’elle ait des soupçons sur elle, ou est-ce que tout ça n’est qu’une comédie ?

J’ai l’impression que Cosima a toujours été une femme très déterminée, concentrée, passant la plupart de son temps dans ses études, à réfléchir, et je crois qu’elle est assez surprise par ses sentiments pour Delphine. C’est le genre d’attraction et de besoin qui l’aveuglent. Je m’identifie beaucoup au fait d’aller quelque part qui n’a pas l’air rassurant, tout en étant incapable de réfléchir correctement. Son attraction et ses sentiments pour elle sont indéniables, bien que cela puisse paraître dangereux. Cosima est incroyablement intelligente, comprend comment le monde fonctionne de manière si précise, se rend compte des erreurs des gens si facilement, donc ce fut vraiment intéressant pour moi de jouer quelqu’un qui faisait quelque chose d’illogique, motivé par une sorte d’instinct animal, faisant quelque chose qui pourrait être considérablement stupide.

Si vous vous retrouviez en face de votre clone dans la vraie vie, quelle serait votre réaction ?

AAAAAHHH !!! C’est quoi ce bordel ?!?!?!

Pouvez-vous nous dire quoi que ce soit sur la saison deux ?

Je ne sais rien : Ha ha ! La réunion des scénaristes a commencé il y a juste deux-trois jours, donc je vais y aller bientôt et essayer de me renseigner sur ce qu’il va se passer. Je sais que Jordan (Felix) a dit qu’il allait cuisiner un peu et aller rendre visite aux scénaristes. C’est un piètre cuisinier donc je vais essayer de chapeauter tout ça, pour pouvoir être là quand les cookies seront distribués.

Interview Originale sur le Site Afterellen.com

Retour à la fiche de présentation Orphan Black

A propos de Lou Morin

Lou Morin
Traductrice Anglais/Français

Répondre