Chantal Akerman

Chantal Akerman

Histoire d'un Coming-Out

En 1974, Chantal Akerman, alors âgée de 24 ans, se filme durant de longues minutes en train de faire l’amour à une femme, de manière sobre et directe dans son film Je, tu, il, elle. Elle a d’ailleurs expliqué au Magazine Rouge « Ce film est plus triste. J’y joue une adolescente paumée […]. Je représentais la sexualité sans essayer de justifier quoi que ce soit […]. Quant à l’homosexualité, j’étais frappadingue de montrer mon corps faisant l’amour à une autre femme, surtout venant d’une famille juive où la tradition était très prégnante. Je n’ai pas voulu que le film sorte en Belgique : cela aurait tué mon père ! »

Pour autant, Chantal Akerman a toujours refusé d’être estampillée « cinéaste lesbienne » même si les questions de sexualité et de désir lesbien sont au centre de ses réalisations.

Filmographie

REALISATRICE

À l’Est avec Sonia Wieder-Atherton (2009) (TV)
Women from Antwerp in November (2008)
O Estado do Mundo (2007) (segment “Tombée de nuit sur Shanghai”)
Là-bas (2006)
Demain on déménage (2004)
Avec Sonia Wieder-Atherton (2003) (TV)
De l’autre côté (2002)
La Captive (2000)
Sud (1999)
Cinéma, de notre temps (1997)
Un divan à New York (1996)
Tous les garçons et les filles de leur âge… (1994)
D’Est (1993)
Monologues (1993) (Série TV)
Nuit et jour (1991)
Contre l’oubli (1991) (segment “Pour Febe Elisabeth Velasquez, El Salvador”)
Histoires d’Amérique (1989)
Trois strophes sur le nom de Sacher (1989)
Les trois dernières sonates de Franz Schubert (1989)
Golden Eighties (1986)
Seven Women, Seven Sins (1986) (segment “Portrait d’une Paresseuse”)
Letters Home (1986)
Mallet-Stevens (1986)
Le marteau (1986)
La paresse (1986)
Paris vu par… vingt ans après (1984) (segment 1 “J’ai faim, J’ai froid”)
New York, New York bis (1984)
Family Business: Chantal Akerman Speaks About Film (1984) (TV)
Lettre d’un cinéaste: Chantal Akerman (1984) (TV)
J’ai faim, j’ai froid (1984)
Les années 80 (1983)
L’homme à la valise (1983) (TV)
Un jour Pina m’a demandé (1983) (TV)
Toute une nuit (1982)
Dis-moi (1980) (TV)
Les rendez-vous d’Anna (1978)
News from Home (1977)
Jeanne Dielman, 23 Quai du Commerce, 1080 Bruxelles (1975)
Je, tu, il, elle (1974)
Le 15/8 (1973)
Hanging Out Yonkers (1973)
Hôtel Monterey (1972)
La chambre (1972)
L’enfant aimé ou je joue à être une femme mariée (1971)
Saute ma ville (1968)

SCENARISTE

Women from Antwerp in November (2008)
Là-bas (2006)
Demain on déménage (2004)
Avec Sonia Wieder-Atherton (2003) (TV)
De l’autre côté (2002)
La Captive (2000)
Sud (1999)
Un divan à New York (1996)
Tous les garçons et les filles de leur âge (1994)
D’Est (1993)
Monologues (1993)
Nuit et jour (1991)
Histoires d’Amérique (1989)
Golden Eighties (1986)
Seven Women, Seven Sins (1986)
Paris vu par… vingt ans après (1984) (segment 1 “J’ai faim, J’ai froid”)
Les années 80 (1983)
L’homme à la valise (1983) (TV)
Toute une nuit (1982)
Les rendez-vous d’Anna (1978)
News from Home (1977)
Jeanne Dielman, 23 Quai du Commerce, 1080 Bruxelles (1975)
Je, tu, il, elle (1974)
Le 15/8 (1973)
Hôtel Monterey (1972)

ACTRICE

The Lost Days (1999) (Voix)
Elle a passé tant d’heures sous les sunlights… (1985)
5 % de risques (1980)
News from Home (1977) (Voix)
The Camera: Je or La Camera: I (1977)
Jeanne Dielman, 23 Quai du Commerce, 1080 Bruxelles (1975) (Voix)
Je, tu, il, elle (1974)
Le 15/8 (1973)
Saute ma ville (1968)

PRODUCTRICE

Women from Antwerp in November (2008)
No Vladimir (2000)
Fifty Fifty (1998)
Hôtel Monterey (1972)

CAMERAMAN

Là-bas (2006)
De l’autre côté (2002)

ELLE-MÊME

Cinéma, de notre temps (1997)
Les ministères de l’art (1988) (TV)
Lettre d’un cinéaste: Chantal Akerman (1984) (TV)
Chambre 666 (1982) (TV)

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre