Sue Perkins

Sue Perkins

Biographie

Sue Perkins est une actrice, humoriste et animatrice télé anglaise née le 22 septembre 1969 à Londres, dans le quartier d’East Dulwich. La jeune fille grandit dans cette banlieue londonienne au sein d’un foyer heureux ; elle est très éveillée, s’intéresse à peu près à tout et passe beaucoup de temps à lire.

La jeune Sue est une élève appréciée dans les établissements qu’elle fréquente ; les professeurs aiment sa vivacité d’esprit et ses bons résultats, tandis que ses camarades préfèrent son côté parfois décalé et son humour. Elle effectue une grande partie de sa scolarité au très réputé Croham Hurst School de Croydon, au sud de Londres. Sitôt le lycée terminé, elle décide de s’inscrire à l’Université de Cambridge, afin de devenir enseignante et en ressort diplômée en littérature anglaise en 1990.

Les années qu’elle passe au New Hall de Cambridge représentent un moment charnière dans sa vie. Son colocataire d’alors, qui croit en son talent, la pousse sur les planches en pariant avec elle qu’elle ne serait pas capable de jouer un sketch sur scène. Défi relevé, Sue s’inscrit même dans le club de théâtre universitaire, surnommé « The Footlights ». C’est là qu’elle rencontre une autre jeune femme, âgée d’à peine un an de plus qu’elle, Mel Giedroyc, avec laquelle elle sympathise rapidement et commence à écrire des textes.

Non seulement le duo qu’elles forment, Mel and Sue, se produit sur scène (elles sont d’ailleurs repérées lors de l’Edinburgh Festival de 1993), mais elles écrivent aussi pour d’autres artistes. C’est ainsi qu’elles se font une place sur le petit écran en proposant des textes pour la série Absolutely Fabulous, mais surtout au célébrissime duo comique French & Saunders, dont elles deviennent des auteures privilégiées. Leur collaboration sur French & Saunders dure plusieurs années, avant que Channel 4 ne leur donne enfin leur chance en 1997. Le concept est simple : leur talk-show débute en début de soirée, c’est le Light Lunch, avant de se poursuivre après le repas avec le Late Lunch. Les audiences sont bonnes, ce qui permet à l’émission d’être programmée durant deux années.

Vers la fin des années 1990, Sue Perkins et Mel Giedroyc commencent à développer leurs projets en solo en parallèle de leurs travaux à deux. Au début des années 2000, tout s’accélère pour Sue lorsqu’elle est engagée comme chroniqueuse régulière dans l’émission matinale RI:SE, diffusée sur Channel 4. Elle apparaît aussi cette année-là dans l’émission de téléréalité Celebrity Big Brother (émission au cours de laquelle des participants enfermés dans un appartement truffé de caméras doivent relever des défis). La radio aussi lui fait les yeux doux et plusieurs producteurs lui proposent de devenir chroniqueuse régulière dans diverses émissions.

Les années qui suivent voient une riche collaboration entre la jeune femme et la chaîne télévisée BBC TV. Elle apparaît dans de nombreuses de leurs émissions et leur écrit des textes et sketchs. Elle poursuit aussi sa plongée dans le monde de la téléréalité, qui lui réussit. Entre autres titres, on peut l’apercevoir dans Celebrity MasterChef en 2006 (un jeu « culinaire » au cours duquel le meilleur cuisinier remporte la mise) ou Celebrity Poker en 2007.

2007 est l’année de diffusion de l’émission co-créée avec un célèbre critique gastronomique, Giles Coren : Edwardian Supersize Me. C’est un véritable tabac. Le concept : manger pendant une semaine comme sous le règne du roi Edouard VII (au pouvoir de 1901 à 1910), et tout cela en vêtements d’époque. Le succès est tel que l’émission est reprogrammée l’année suivante sous le titre The Supersizers Go…, leur permettant notamment de goûter aux joies des maigres rations durant la Seconde Guerre Mondiale ou encore des mets délicats concoctés sous le règne de la reine Elisabeth Ière (elle est sur le trône pendant une cinquantaine d’années, durant la seconde moitié du XVIème siècle – 1558/1603).

Devenue une valeur sûre du paysage audiovisuel britannique, elle participe à la fin de l’année 2008 à Maestro, toujours sur BBC. L’idée : plusieurs célébrités apprennent les ficelles du métier de chef d’orchestre. C’est elle qui remporte haut la main l’émission et son succès est tel que lors de l’une de ses prestations ayant lieu au Hyde Park de Londres, pas moins de 30 000 personnes ont assisté à sa performance ! À la fin de l’année suivante, on lui propose même de diriger le célèbre London Gay Symphony Orchestra à Soho !

En 2009 d’ailleurs, elle rempile auprès de son comparse Giles Coren, avec une nouvelle saison des Supersizers : The Supersizers Eat… Elle a par la suite produit et animé plusieurs émissions culinaires à succès, mais également sur d’autres sujets comme les fanfares ou la culture générale.

Aujourd’hui, Sue Perkins continue d’être une figure familière et appréciée du petit écran anglais. Elle continue également d’imaginer et de produire de nombreux programmes à la fois pour la télévision et la radio, tout en écrivant des textes pour d’autres artistes. Elle vit à présent dans les Cornouailles, avec Kate, sa compagne depuis quatre ans ; une région qui « l’inspire », loin de Londres et de son stress quotidien.

Histoire d'un Coming-Out

On ne sait pas véritablement quand Sue Perkins a pris conscience de son homosexualité, ni du moment précis où elle l’a révélé à son entourage. Ce qui est certain, c’est le fait qu’elle a été outée par une ex-petite amie en 2002, Rhona Cameron (pas très élégant au passage comme attitude…!), l’obligeant par là même à sortir du placard plus tôt que prévu. Lors d’un long entretien accordé au début du mois de mai 2011 au magazine Diva, elle a longuement évoqué ce moment de sa vie : « Quand j’ai fait mon coming out, ce que je ne voulais pas, c’était de présenter les lesbiennes comme des personnes avec une mauvaise image d’elles-mêmes. Vous voulez plutôt dire ‘Je suis super heureuse’. Le fait est, je suis très heureuse. Mais peut-être qu’alors je n’en avais pas vraiment l’air. […] D’une certaine manière, ma bataille avec le fait d’être homosexuelle était plus une bataille avec moi-même. Je crois que ça a été perçu comme ‘Oh j’ai un souci avec le fait de le dire aux gens’. Mais j’avais juste un problème avec moi-même. Avec moi toute entière – et pas seulement avec mon homosexualité. »

Quoi qu’il en soit, depuis cette date, Sue Perkins évoque sans équivoque ses préférences sexuelles, même si elle n’en fait pas un étendard pour autant. En outre, en 2009, elle dirigeait le London Gay Symphony Orchestra.

Toujours dans cette interview publiée dans Diva le mois dernier, Sue Perkins explique comment elle vit son homosexualité au travail, quand on lui demande pourquoi cela n’est pas mis en avant dans ses émissions : « Je suis lesbienne et j’ai une compagne. Il est très respectueux de ma sexualité [ndlt : elle parle de Giles Coren, son collègue et coanimateur de The Supersizers]. Tout le monde le sait sans que ce soit pour autant quelque chose de primordial. C’est tout simplement comme ça, ce n’est pas un truc entre nous, ni une chose par laquelle je me définisse. C’est une réelle avancée. Je suis heureuse de dire aux gens que je suis gay, et tout le monde le sait. Mais je ne fais pas des émissions pour dire ‘Je suis gay’. »

Filmographie

Don’t Scare the Hare (2011)
Giles and Sue Lives the Good Life (2010)
The Great British Bake Off (2010)
QI (2010)
A Band for Britain (2009)
The Supersizers Eat… (2009)
The Big Food Fight (2009)
Maestro (2008)
The Supersizers Go… (2008)
Edwardian Supersize Me (2007)
Celebrity Poker (2007)
News Knight With Sir Trevor McDonald (2007)
Never Mind the Full Stops (2006)
Win, Lose or Draw Late (2006)
Celebrity MasterChef (2006)
The Saturday Night Armistice (1995)
Celebrity Big Brother (2002)
RI:SE (2002)
Light Lunch / Late Lunch (1997/1998)

RADIO

The Personality Test (depuis 2006)
The World’s Biggest Liar (2006)
It’s Been a Bad Week (1999/2002)
The 99p Challenge (1998/2004)

Sue Perkins

Répondre