Mistresses (US) : Épisode 08 – Ultimatum

Episode de la série Mistresses US  (Saison 1)

April est choquée. Elle vient de découvrir son mari mort bien en vie sur son paillasson. Il demande à lui parler mais elle le met dehors, sa fille devant revenir parce qu’elle a oublié quelque chose. Il donne son numéro de téléphone pour qu’elle puisse le joindre. Il veut vraiment lui parler.

Savi qui a rendez-vous chez le médecin invite Harry à l’accompagner maintenant qu’il sait pour le bébé. Il refuse parce qu’il doit aller travailler mais annonce qu’il sera peut-être là la prochaine fois. Savannah est la plus heureuse de toutes les femmes.

Pendant ce temps Alex et Joss font les courses. Joss veut embellir l’appartement d’Alex et elles se sont prévu une soirée Mexicaine. Soudain, au détour d’un magasin, elles croisent l’ex d’Alex qui a une nouvelle petite amie de vingt ans à peine. Sympa la rencontre. J’ai adoré la réaction de Joss. Elle a compris que quelque chose s’était joué dans la manière dont les deux ex-amantes se sont parlé et déshabillées du regard.

April, géniale en femme blessée, retrouve son mari dans sa chambre d’hôtel. Il lui explique tout. Il avait une double vie et, après avoir perdu son travail a décidé de lui faire croire qu’il était mort pour pouvoir vivre avec sa maîtresse et élever leur enfant. Il ne voulait pas la décevoir et souhaitait qu’elle ait l’argent de l’assurance. Bref, Paul, son mari mort lui annonce que Miranda sait qu’il est en vie et qu’elle est venue pour lui prendre de l’argent. Elle sait qu’April est riche et veut lui en soutirer un maximum. Choquée, April rentre chez elle. L’homme qu’elle croyait mort depuis trois ans est vivant. Et en plus il l’a vraiment trompée.

Au travail Olivier demande à Joss de l’accompagner pour rencontrer l’architecte d’un nouvel hôtel qu’ils veulent créer. Il remarque le bracelet de Joss et lui fait remarquer qu’elle porte un bijou appartenant à son amie. La suite du dialogue est amusante, surtout dans la façon dont Joss remet Olivier en place. C’est drôle et ça passe parfaitement bien si l’on considère la répartie habituelle de la jeune femme.

OLIVIER : Vous portez le bracelet de votre amie.
JOSS : Comment savez-vous que ce n’est pas le mien ?
OLIVIER : Comment va-t-telle ? Alex, c’est ça ?
JOSS : Humm. Pourquoi ? Vous voulez son numéro ? Je déteste l’idée de vous blesser mais vous n’êtes pas son genre.
OLIVIER : Et quel est exactement son genre ?
JOSS : Le genre avec des seins. Elle est lesbienne.

Le sourire triomphant qu’elle affiche ensuite montre qu’au contraire, elle a adoré briser ses rêves. Même si j’ai peur qu’Alex et Olivier finissent ensemble (ils ont la même passion commune pour le yoga) je dois avouer que j’ai adoré cet échange.

Karen se rend au travail son café à la main. Elle croise Harry en train de regarder la mer. Il lui fait comprendre qu’il est complètement perdu. Il ne sait pas comment réagir à la tromperie et à la grossesse de Savi et maintenant elle agit comme si les choses étaient en train de s’arranger ce qui n’est pas du tout le cas pour lui. Cela fait à peine une semaine qu’il a appris la nouvelle.

Chez Alex, Joss et elle sont sur le canapé, dans le salon. Alex est sur Facebook et surfe sur le profil de Sally. Cette dernière a supprimé toute trace d’Alex sur leurs photos communes et est maintenant en couple avec la gamine qu’elle leur a présentée. Alex est choquée en découvrant cela. Joss décide de prendre les choses en main. Elle prend le pc et supprime le lien entre le profil d’Alex et celui de Sally. Puis elle réconforte Alex verbalement avant de la réconforter physiquement en l’embrassant. Houlàlà, Joss cesse d’être égoïste. C’est juste énorme. Beau moment d’amitié au passage. Sauf qu’une fois leur partie de jambe en l’air terminée, Joss reçoit un appel de sa sœur qui lui demande de la rejoindre chez April et elle abandonne là la pauvre Alex. Alex qui au passage n’a pas l’air franchement dans une période post-orgasmique si incroyable que cela.

Avant de rejoindre April, Karen découvre que Sam Grey consulte son collègue. Elle décide de l’appeler pour savoir pourquoi il n’est pas venu la voir. Avant de quitter son bureau, Savi, elle croise Dominic et se dispute avec lui. Normal.

La réunion de crise chez April est juste géniale. Toutes les amies sont choquées et jouent parfaitement bien. Franchement, je suis en train de redécouvrir cette série.

Le lendemain matin, Karen parle avec son collègue pour en apprendre plus sur Sam mais on s’en fout. Par contre, Alex revient à l’appartement après avoir été marcher seule sans avoir réveillé Joss qui lui fait remarquer qu’elle aurait aimé l’accompagner. S’ensuit une conversation qui sonne totalement juste. Les dialogues sont justes et les actrices dont celle qui interprète Joss, les larmes aux yeux, juste bouleversantes (ceci n’est pas ironique). Du coup voici le dialogue :

JOSS : Je sais que tu es allée marcher. Pourquoi ne m’as-tu pas réveillée ?
ALEX : Eh bien, tu t’es couchée tard hier soir. C’est juste que je ne voulais pas te réveiller.
JOSS : Alex, si c’est à propos d’hier soir, je suis vraiment désolée. Je déteste quand je dois te laisser comme ça.
ALEX : Oh, non, non, ne t’inquiètes pas.
JOSS : C’était vraiment une urgence. Je sais que ce qui s’est passé entre nous est important et nous avons vraiment besoin d’en parler et…
ALEX : Écoute, tu ne me dois rien. C’est… Tu… Tu n’es pas le problème.
JOSS : Mais il y a un problème ?
ALEX : Ouais. Je t’aime bien.
JOSS : Je t’aime bien, aussi.
ALEX : (rire nerveux) Non, ce n’est pas la même chose. C’est… En fait, j’ai… J’ai des sentiments pour toi. Ça fait un bout de temps déjà, je crois.
JOSS : Ok.
ALEX : Hum… Hum… C’est… Mon… Tu sais, J’aurais dû… Je savais… Je savais que c’était… Et je ne l’ai pas… Et je suis, tu… Tellement frustrée parce que c’est…
JOSS : Alex. Tu pars dans tous les sens là et tu me fais un peu flipper, donc…
ALEX : Je ne peux plus être amie avec toi.
JOSS : Attends. Deux secondes.
ALEX : Non. non. non. S’il te plait. Arrête.
JOSS : Vraiment, c’est insensé, Alex. Non. Tu penses juste que tu veux un peu plus parce que tu es un peu déboussolée et triste en ce moment.
ALEX : Ce n’est pas insensé. C’est complétement logique. Tu es totalement mon genre. Tu l’es. Tu l’es. Tu es intelligente, tu es autoritaire, tu es une battante, tu es drôle, tu es… Tu sais, tu es un… un peu comme Sally, en fait.
JOSS : Maniaque du contrôle Sally ?
ALEX : Non, pas dans ce sens-là, juste… dans cette façon d’être, que je ressens quand je suis avec toi. Je me sens en sécurité avec toi.
JOSS : (les larmes aux yeux) Allez…
ALEX : Tu ne sais pas à quel point tu es incroyable ?

De son côté April a pris sa décision. Elle a fait son chèque pour Miranda. Elle l’appelle pour lui donner rendez-vous et ensuite appelle également Paul.

Profondément perturbée qu’Alex ne veuille plus être son amie, Joss se rend au bureau de sa sœur Savi pour lui parler. Elle commence à lui expliquer le problème mais Savi étant dans une période difficile avec son patron lui dit qu’elle ne peut pas lui parler maintenant. Un peu énervée, Joss rentre chez elle.

Sam rencontre Karen devant chez elle. Après le coup de fil de celle-ci, il souhaite s’excuser pour son comportement et surtout pour le fait qu’il lui ait fait peur. Et là, il lui balance qu’il est perdu parce qu’il est tombé amoureux d’elle. Houlà, peut-être un peu trop rapide, non ? Mais encore une fois, pas mal joué du tout. Ils ont changé les scénaristes et réalisateurs, c’est pas possible. Je ne regarde plus la même série.

Harry attend Savi pour lui parler. Il lui explique qu’il l’aime et qu’il se voit former une famille avec elle et leur enfant mais uniquement s’il s’agit de son enfant. Il ne veut pas de l’enfant d’un autre et lui demande donc de faire un choix si ce n’est pas le sien. Lui ou le bébé.

April a organisé un rendez-vous avec Miranda pour lui donner son chèque. Elle le lui remet et Paul arrive. Quand elle découvre que Miranda n’est pas aussi choquée qu’elle de le trouver en vie, elle récupère son chèque. Paul avait bien dit la vérité. Très sympa d’ailleurs la manière dont elle récupère son chèque, offusquée.

Joss et Olivier attendent leurs clients dans la salle d’attente d’un grand hôtel. Et là, contre toute attente, Olivier fait remarquer à Joss qu’elle est muette depuis plus de dix minutes et que donc quelque chose ne va pas. Il se propose pour qu’ils en parlent. Joss est surprise, lui demandant s’il est sérieux. Olivier lui rétorque qu’il est toujours sérieux, que c’est elle qui ne l’est jamais. C’est la première fois qu’ils baissent tous les deux leurs gardes et c’est plutôt réussi. Franchement, même Olivier (avec son accent français à couper au couteau qui vous fait passer pour une femme totalement bilingue parce que vous avez suivi The L-Word en version originale sous-titrée) devient appréciable.

JOSS : Ok, ça va vous sembler très stupide. Mais mon amie n’a plus envie d’être une amie.
OLIVIER : Je vois. Cette amitié est-elle importante pour vous ?
JOSS : En fait, je crois que c’est la deuxième chose la plus importante dans ma vie en ce moment.
OLIVIER : Alors je ne vois pas de problème. Vous ne m’apparaissez pas comme une personne qui renonce facilement.
JOSS : Hum…
OLIVIER : Vous êtes parfois indécente et trop sûre de vous…
JOSS : Est-ce que c’est un compliment ?
OLIVIER : Mais vous n’abandonnez jamais. Si cette relation compte réellement pour vous, comme vous le dites, alors je suis sûr que vous et votre brave esprit américain trouverez la solution.

Joss est regonflée à bloc après cette discussion. Cela se sent. Bon, de son côté Sam n’est pas retourné chez le collègue psy de Karen qui se fait du souci parce qu’il le sent sur la brèche. Il demande à Karen si elle a encore des contacts avec la famille du jeune homme et elle se sent mal.

April envoie Miranda et son ex-mari mort au diable pendant que Savi et Harry se souviennent du moment génial où ils ont décidé d’acheter leur maison. Ils parlent des enfants dont ils ont rêvé et Harry se met à pleurer. Il ne peut pas, il ne peut plus imaginer cette scène.

Regonflée à bloc donc, Joss a fait le repas pour Alex et elle. Enfin pas vraiment, elle a juste mis la table quoi. Mais bref, elle balance comme ça à Alex qu’elle ne veut pas ne plus être son amie et que si c’est un problème de relation, ben elles n’ont qu’à tenter ce truc d’être en couple dont tout le monde parle. Et Joss annonce qu’elle sera peut-être une super petite amie. Alex répète qu’elle sera peut-être une super petite amie sauf qu’elle n’y croit pas une seconde. Mince. Si l’hétéro super sexy, intouchable et incapable de concevoir le concept de relation amoureuse te propose tout ce que tu désires, tu ne fais pas cette tête-là, tu danses au moins la danse de la victoire dans ton salon. C’est moi ou ça sent déjà le roussi ?

April semble heureuse d’avoir retrouvé sa vie. Savi reçoit les tests de paternité mais refuse de les ouvrir et Karen va voir Elisabeth la femme de son ex-mort (bien mort celui-là). Là, cette dernière se comporte comme une parfaite manipulatrice et lui balance qu’elle sait que Karen était la maîtresse de son mari. Karen est choquée, d’autant plus que Sam est dans le couloir…


Mistresses US - Joss AlexMistresses US - Joss AlexMistresses US - Joss Alex

Extrait

La taille de ce résumé parle d’elle-même. J’ai franchement beaucoup apprécié cet épisode et je ne pensais pas dire un jour cela concernant cette série. On a l’impression que les acteurs sont enfin dirigés et qu’ils jouent pour la première fois vraiment la comédie. Ils sont enfin leurs personnages qui pour la première fois deviennent cohérents. Ce n’est pas la même série. Enfin c’est toujours choquant au niveau des tenues et du maquillage mais je crois que je finis par m’habituer.

La relation lesbienne évolue. Alex veut tout arrêter parce qu’elle tombe amoureuse mais Joss refuse. Tout se termine pour le mieux et pourtant j’ai un gros doute. Un peu comme dans Newport Beach quand Alex et Marissa se sont mises ensemble. On avait l’impression que c’était fini avant même d’avoir commencé. L’une des deux n’y croit pas, ici on dira que c’est Alex, ça se voit. J’espère juste qu’ils ne vont pas les faire se séparer parce qu’Alex voudra trouver un autre type de femmes que celui qui l’attire. Joss étant trop tout ce qu’elle aime, ce serait le pompon.

Bref, j’attends la suite parce que vraiment, j’ai aimé cet épisode qui relance la série sur de bien meilleures bases. Oubliez les sept épisodes passés, je crois que ça devient enfin intéressant !

Retour à la fiche de présentation Mistresses US

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre