Interview d’Agnes Bruckner, l’interprète de Nikki Banks

Interview liée à la série The Returned

Agnes Bruckner - The Returned

Interview accordée à Jenna Lykes le 17 avril 2015 pour le site Afterellen.com

The Returned, diffusée sur la chaîne A&E, est une série thriller surnaturelle où, dans un petit village américain, les morts ne restent pas toujours morts. Agnes Bruckner interprète l’officier Nikki Banks, un flic coriace qui essaye de maintenir la paix au village en cette période de crise, tout en protégeant son ancienne petite-amie, Julie. Agnes Bruckner a gentiment accepté de répondre à nos questions sur The Returned, Once Upon a Time et les baisers avec les filles.

Tout d’abord, merci de prendre le temps de nous parler. J’apprécie vraiment The Returned pour l’instant !

Pas de quoi. Merci ! Je suis contente que vous appréciiez.

Je sais que la série copie très fortement une série française du même nom (Les Revenants). L’avez-vous regardée pour préparer votre rôle ?

Oui, je l’ai regardée. Je ne l’avais pas fait avant d’auditionner, mais après avoir obtenu [le rôle de Nikki], j’ai regardé la version française. Je crois que j’ai regardé tous les épisodes en deux jours. C’était tellement bien que je me suis fait une séance de binge-watching. Donc, oui, je l’ai regardée avant de commencer à travailler.

[The Returned] est très différente des histoires de zombies classiques mais je me demandais si vous vous étiez un peu inspirée de ce genre ?

Comme, à mon avis, ce n’est pas vraiment une série de zombies, nous avons créé notre propre univers. C’est beaucoup plus qu’une histoire de zombies : il faut réfléchir différemment pour savoir ce qu’il s’est passé et d’où [les revenants] viennent. J’ai donc eu ma propre vision des choses là-dessus.

L’épisode six a été diffusé cette semaine. Nous avons vu Nikki et Julie commencer à reprendre un peu contact. Pouvez-vous nous dire ce qu’il va se passer les concernant ?

Il est clair qu’elles ont un passé commun. Je crois qu’au fur et à mesure de l’avancée de la série, les gens en apprendront plus sur Nikki : c’est un flic coriace, elle interroge les gens, est très déterminée, mais lorsque cela concerne Julie, elle devient beaucoup plus vulnérable et beaucoup plus sensible. Elle tient beaucoup à Julie et essaie donc de prendre soin d’elle. Je trouve important de voir cette facette-là également : c’est un flic dur qui fait son travail mais qui fait également attention à Julie et s’inquiète pour elle.

J’ai une théorie, et je ne sais pas si vous pouvez la confirmer ou l’infirmer ou même si cela sera abordé plus tard dans la série, mais, dans ma tête, Nikki n’est devenue flic qu’après l’attaque de Julie, comme si elle l’était devenue à cause de cette attaque. Du coup, aujourd’hui, c’est une dure à cuire qui a aussi le cœur sur la main et qui ne sait pas comment l’exprimer. Est-ce vrai ? [Note de l’intervieweuse : Je crois que j’aime juste dire que les gens ont le cœur sur la main]

Hum, oui, c’est une bonne théorie, mais non.

[D’un air vaincu] Ah, ok. Mince !

[rires]

Enfin bref ! En parlant de Julie, Sandrine Holt [ndlt : l’interprète de Julie Han] a joué dans The L World, donc évidemment, à Afterellen, tout le monde l’aime. Comment est-ce de travailler avec elle ?

Ah ! En tant qu’acteur, vous espérez toujours avoir un partenaire de jeu, ou même juste des collègues en général, avec qui vous vous entendrez bien et avec qui vous pourrez vous amuser sur le plateau et en dehors du plateau ! Sandrine fait partie de ces acteurs qui adorent ce qu’ils font et qui ont également beaucoup d’humour. On riait tout le temps. [Rires] Je me souviens la première fois… Il me semble que c’était pour l’épisode trois, intitulé « Victor », nous étions en costume d’Halloween et c’était la première fois que je devais l’embrasser. J’étais très stressée – parce qu’on est toujours stressé avant une scène de baiser. Je me souviens avoir été très tendue parce que je voulais être respectueuse, genre sexy mais respectueuse. Je me disais « Ok, Agnes, c’est bon, tu gères ! ». On a tourné la première prise, je l’ai embrassée et c’était vraiment mignon, mais Charles [le réalisateur] – il est anglais – vient nous voir et nous dit [elle prend un accent anglais] « Tu vois Agnes, Sandrine porte cette superbe tenue de cuir, ça te dit de la toucher ? Je pense que tu devrais la toucher. » Tout de suite j’ai pensé « Oh mon Dieu, est-ce qu’il est en train de me dire de peloter Sandrine ? Je vais être tellement mal à l’aise. » On a donc fait la prise suivante et je ne me souviens même pas de ce que j’ai fait, c’est le noir complet, j’étais trop stressée. Mais Sandrine a été super cool. Tout était ok pour elle, elle m’a dit « Fais ce que tu veux, c’est bon. »

Elle a joué dans The L Word, elle avait sûrement l’habitude.

Oui, mais vous savez, j’ai joué dans Breaking the Girls où j’ai embrassé Madeline Zima, mais il n’empêche que ces scènes sont toujours stressantes. Peu importe que vous embrassiez une fille, un garçon, peu importe. J’étais stressée mais elle a été super. Elle a été comme ça tout le long du tournage, et nous sommes toujours de bonnes amies.

Et vous faites la transition avec ma nouvelle question ! [rires] Puisque votre personnage de Breaking the Girls, Sara, était aussi homosexuelle, prêtez-vous attention à l’orientation sexuelle des personnages qui vous sont proposés ?

Honnêtement, je ne m’intéresse pas du tout à l’orientation sexuelle de mon personnage. Tout dépend de l’histoire et de si je peux m’identifier au personnage d’une façon ou d’une autre. J’adore jouer des personnages et me retrouver un peu en eux. C’est presque thérapeutique pour moi d’exprimer les émotions d’un personnage quand je suis moi-même passée par-là avant. Vous savez, maintenant, avec Breaking the Girls et The Returned, j’ai de l’expérience. J’ai pu travailler avec des femmes très fortes et super cool, j’adore.

Autre chose concernant le couple Nikki et Julie : pour l’instant Nikki pourrait être vue comme la méchante du couple de bien des manières et notamment parce qu’elle restée loin de Julie des années durant et qu’elle a clairement tourné la page, du moins en ce qui concerne les relations physiques. Pourtant, à chaque fois, je me rends compte que je préfère Nikki et que je veux qu’elle se remette avec Julie. Je trouve que vous apportez beaucoup de vulnérabilité au personnage de Nikki et je me demandais : où pensez-vous que Nikki en soit rendue au niveau émotionnel en ce moment ?

À mon avis, elle n’a jamais cessé d’éprouver des sentiments pour Julie. Je crois que la relation qu’elle a eue après Julie servait juste à remplir un vide. Je pense qu’elle était très attachée à cette fille, mais je ne pense pas qu’elle ait été amoureuse d’elle. Elle n’a toujours eu d’yeux que pour Julie. Vous savez, je pense que lorsque l’on traverse des épreuves aussi extrêmes que celles qu’a vécues Julie, chaque relation – qu’elle soit amicale ou amoureuse – prend une autre dimension. Elle n’a toujours eu d’yeux que pour Julie mais elle est un peu perdue. Elle veut aider, mais elle ne veut rien forcer parce que je crois que Julie est le genre de personne à ne pas aimer être submergée d’émotions.

Retour à la fiche de présentation The Returned

A propos de Lou Morin

Lou Morin
Traductrice Anglais/Français

Répondre