Scream Queens : Interview de Jeanna Han, l’interprète de Sam

Jeanna Han

Interview accordée à Erin Faith Wilson le 28 septembre 2015 pour le site Afterellen.com

La série Scream Queens de la Fox a commencé sa diffusion la semaine dernière et nous a présenté l’actrice out Jeanna Han, interprète de Sam (alias Predatory Lez), une homo asiatique et androgyne. Nous avons discuté avec Jeanna de l’obtention du rôle, du fait de se faire enterrer vivante pour le premier épisode de la série qui durait deux heures et de sa relation avec Jamie Lee Curtis.

Alors, ça fait longtemps que vous êtes actrice ?

Non, en fait c’est mon premier boulot !

Ah, waouh, félicitations ! Comment en êtes-vous venue à la comédie ?

Eh bien, en réalité, j’ai étudié la production et j’ai eu ma licence en production radio, télé et son. J’ai toujours voulu être en coulisses, non pas devant la caméra. Ce rôle est arrivé un peu par hasard. Une de mes amies travaillait pour le directeur de casting et en lisant la description de Sam, elle m’a dit « Oh mon Dieu, tu es parfaite pour ça. S’il te plait, passe l’audition ! ». Et je lui ai répondu « Ok, mais je n’ai aucune idée de ce que je suis en train de faire ». Et j’ai failli ne pas auditionner parce que je suis super timide et j’étais super nerveuse, je me disais qu’il n’y avait pas moyen qu’ils me choisissent, moi ! [rires]

Est-ce que le rôle demandait une lesbienne butch asiatique ? Vous rappelez-vous ce que disait exactement la description lorsque vous l’avez lue ?

Dans la description, ils recherchaient une lesbienne androgyne asiatique. Un genre de jeune Jenny Shimizu.

Et vous remplissiez les critères !

En gros. [rires]

Qu’avez-vous fait lorsque vous avez découvert que vous aviez le rôle ?

En fait, c’était fou. Je vivais à Vegas à l’époque. J’avais trois à quatre emplois et donc je devais aller travailler lorsque j’ai eu un coup de fil de Richard Hicks, le directeur de casting. Il m’a dit « Ok, bon tu l’as eu » et il m’a dit qu’il me rappellerait avec plus d’infos. Je lui ai répondu « Ah, ok, eh bien si je ne réponds pas c’est parce que je vais travailler donc laissez juste un message et je vous rappellerai immédiatement ». Et il a dit « Ah non, non. Il faut que vous leur disiez que vous ne pouvez pas aller travailler parce qu’on vous fait prendre un avion d’ici quelques heures ». Tout s’est passé si vite.

Alors, comment s’est passée votre expérience sur le plateau en tant que lesbienne asiatique androgyne ?

C’était génial. Tout le monde était si gentil et ils m’ont tous fait sentir la bienvenue. Le truc marrant, ceci dit, c’est que quand je suis arrivée, dans la toute première scène on devait être en sous-vêtements ! Donc en gros c’était « Bienvenue, maintenant s’il te plait, déshabille-toi ». [rires]

Oh la vache ! Qu’est-ce qu’il vous est passé par la tête ? Vous avez dit être timide, donc à quoi pensiez-vous à ce moment-là ?

Je tremblais tout du long et je me disais que je n’y croyais pas d’avoir signé pour ça ! C’était difficile au début, mais au final ça a été. Mais, la vache, qu’est-ce que j’étais stressée au début et je me disais combien j’aurais aimé avoir fait un peu plus de sport. [rires]

J’étais morte de rire en regardant le premier épisode donc je ne peux même pas imaginer à quel point ça devait être drôle de filmer certaines scènes ! Quels étaient les moments les plus drôles pour vous ?

Ce qui était vraiment marrant c’est qu’ils laissaient certains acteurs improviser et changer un peu les choses, c’était marrant de les voir inventer leurs propres répliques.

Avez-vous improvisé à un moment ?

[Rires] Euh, non, je ne suis pas aussi douée que ça !

Mais vraiment, y avait-il une scène pour vous où vous n’en reveniez pas que ça se passe comme ça ?

Le plus drôle pour moi a probablement été quand nous étions toutes enterrées avec nos têtes qui ressortaient et la tondeuse qui nous fonçait dessus. Il y avait des insectes qui nous grimpaient partout dessus et c’était juste fou !

Attendez, vous étiez vraiment enterrée ?

[Rires] Oui !

Donc ils ont fait creuser de grands trous et juste dit « tout le monde dans le trou » ? Je ne sais pas ce que je croyais qu’il se passait réellement dans cette scène mais je n’ai jamais imaginé que vous étiez réellement enterrées [rires].

C’est à peu près ça ! Et puis, ils ont mis des couvertures autour de nous avec juste nos têtes qui ressortaient et ils ont mis de la terre partout. C’était vraiment effrayant et j’ai juste été contente de ne pas être en train de mourir de cette façon ! [rires]

Quels ont été certains de vos acteurs préférés avec qui travailler ? Vous êtes-vous particulièrement liée avec une personne ?

Jamie Lee Curtis est géniale ! Elle est hilarante et vraiment adorable. Elle nous a aussi dit que souvent les gens la prenait pour une lesbienne, ce que j’ai trouvé marrant. Elle m’a parlé de ses expériences en tant qu’actrice et quand je lui ai dit que c’était mon premier rôle, elle m’a donné quelques conseils et c’était vraiment super cool de travailler avec elle.

Vous voyez-vous continuer à jouer ou retournerez-vous en coulisses ? Ou peut-être les deux ?

J’adorerais continuer à jouer ! Je continuerai à faire les deux si je peux, ça dépend juste de la façon dont les choses vont évoluer avec la série avant que je ne puisse déterminer ma prochaine étape.

Est-ce que votre personnage a une intrigue romanesque dans la série ? Ou n’importe quel type de relation ?

Sam aime à peu près toutes les filles, mais il y en a une en particulier avec qui elle a une connexion spéciale. Je ne peux pas vous dire qui exactement, mais dans le prochain épisode vous verrez avec qui j’ai le plus d’alchimie.

Il n’y a pas beaucoup de personnages lesbiens androgynes à la télé en ce moment et je me demandais si vous aviez eu des retours de la part d’autres lesbiennes androgynes/butchs depuis le début de la série ? Comme des fans, d’autres actrices, etc. Si oui, quelles sont les choses qu’elles vous disent ?

Oui et les retours ont tous été positifs pour l’instant ! Ça a surtout à voir avec le fait que je suis une femme asiatique androgyne à la télé. Les fans sont ravis que d’une, je ne joue pas une immigrée pignouf et de deux, que je ne sois pas décrite comme l’habituelle asiatique médecin, ninja ou prostituée. J’ai aussi reçu des commentaires du genre « C’est tellement rafraîchissant de voir une fille réellement cool dans la série » et « Merci de rappeler aux États-Unis que les lesbiennes asiatiques sont mignonnes » [rires].

Comment pensez-vous que votre rôle s’inclut dans la série de manière générale ? Êtes-vous juste utilisée comme une marque de diversité ou bien prenez-vous plus d’importance au fur et à mesure de la série ?

Le personnage se développe un peu plus au fur et à mesure de la série, mais dans la globalité, Sam tient le rôle de la lesbienne symbolique. C’est stéréotypé mais c’est fait exprès, comme vous pouvez également le constater avec tous les autres personnages de la série. L’histoire se déroule dans une association étudiante du campus de la fac donc vous allez forcément rencontrer tous ces groupes clichés.

Interview Originale sur le site Afterellen.com

A propos de Lou Morin

Lou Morin
Traductrice Anglais/Français

Un commentaire

  1. Avatar

    J’adore cette série! Elle est hyper barrée et en effet la lesbienne y est hyper cliché mais c’est volontaire. Toute la série est juste un amalgame de clichés poussés à l’extrême de la parodie mais avec un scénario qui tient la route. Je la conseille, elle désacralise tout sans insulter l’esprit du “Scarymovie”

Répondre