Code Black une nouvelle série médicale avec une lesbienne

série médicale Code Black - saison 2 de code black

Code Black est une nouvelle série télévisée américaine médicale dramatique créée par Michael Seitzman. La diffusion du pilote a eu lieu le 30 septembre sur la chaîne CBS et a été vu par 8,58 millions de téléspectateurs. Pour l’instant les critiques sont mitigées et la série obtient un petit 54% d’avis positifs sur le site Rotten Tomatoes.

La série est basée sur le documentaire plusieurs fois récompensé de Ryan McGarry dont vous pouvez découvrir la bande-annonce tout en bas, après les deux bandes-annonces de la série.

L’histoire se déroule au service des urgences du Angels Memorial Hospital. Il s’agit du service d’urgences le plus fréquenté et le plus renommé des Etats-Unis d’Amérique. Les patients sont excessivement nombreux. Très régulièrement débordé, les médecins et infirmiers déclenchent alors une situation d’urgence baptisée “Code Black” soit “Code Noir”.

Dans ce qui apparaît comme un chaos organisé, le Dr Leanne Rorish interprétée par Marcia Gay Harden est le chef des résidents. Cette femme porte la série et il est agréable de voir que pour une fois ce n’est pas un homme qui tient ce rôle. Spécialiste de la traumatologie où elle traite les cas les plus critique dans le Center Stage, elle accueille lors du pilote, quatre nouveaux internes : Christa Lorenson, Malaya Pineda, Mario Savetti et Angus Leighto.

C’est le personnage de Malaya Pineda joué par Melanie Chandra qui nous intéresse particulièrement. En effet, cette dernière est en couple avec une femme même si on ne le découvre pas tout de suite. L’information n’apparaîtra que dans le troisième épisode. L’actrice n’était d’ailleurs pas au courant lorsqu’elle a signé pour la série. 

Petit clin d’œil, dans le sixième épisode apparaît l’ex de Malaya. Elle est jouée par Shiri Appleby qui est aujourd’hui très enceinte. Cela ne vous rappelle rien ? Chicago Fire… L’ex de Shay… Enceinte…

Une série à suivre.

Vidéo

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

2 commentaires

  1. Avatar

    C’est une série type Urgences où chacun personnage amène plus ou moins un peu de sa vie au travail. Et à ce compte, le personnage du Dr Pineda est un des plus exposés. Un baiser à sa compagne qui vient la prendre en voiture à la fin de la journée et une visite de son ex, ancienne résidente de l’hôpital. Dr Pineda est out, ce qui ne pose de problème à personne. Surtout dans l’épisode 6, elle est amenée à faire plus que son travail de médecin en réussissant à convaincre un père de parler à l’amoureux de son fils.

    C’est un personnage très positif, comme tous les autres. C’est peut être d’ailleurs le problème de de cette série: ils sont tous tellement occupés à sauver des vies qu’ils n’ont pas le temps de se jalouser, de s’engueuler, de s’aimer ou se détester. Il ne semble pas y avoir d’autres ressorts dramatiques que le bloc opératoire. A suivre…

    • Isabelle B. Price

      @lesbionic J’aime bien ta vision du problème des personnages trop positifs. C’est vrai qu’il me manquait un petit quelque chose et je n’arrivais pas à mettre le doigt dessus. Je pense que tu as totalement raison. J’aime beaucoup le côté très médical (ça me rappelle Urgences) et les personnages. Mais effectivement, on n’a pas de ressort dramatique et d’attachement pour eux parce qu’on ne les connait pas assez.
      Il faudrait peut-être qu’ils parlent ensemble de leur famille à l’extérieur, de leurs problèmes autres etc… Là on attend que ça arrive mais c’est très lent à se développer. Mais la représentation lesbienne est top. Dans le dernier épisode, j’ai beaucoup aimé quand le chef demande à la blonde ce qu’elle a appris et comme elle venait de discuter avec sa collègue homo, elle répond “Tu savais que les lesbiennes aiment le basket ?” et l’autre il dit que non et part en se marrant…

Répondre