Sophie And Cloe

Une rencontre lesbienne dans le métro

Affiche : Sophie And Cloe

Année de Production : 2013

Réalisation : Ethan Belcourt-Lowe

Scénario : Ethan Belcourt-Lowe

Avec : Cloe Loga (Cloe), Sophie Noel (Sophie), Dylan Burns (Contrôleur)

Nationalité : Canadienne

Genre : Court-Métrage, Romance

Durée : 7 : 00 minutes

Titre Original : Sophie and Cloe

Sophie And Cloe : Résumé

Cloe prend le métro comme à son habitude et commence sa lecture durant le trajet. Soudain, en levant les yeux, elle croise le regard de Sophie dans la rame en face d’elle. Toutes les deux se sourient, échangent leurs prénoms et le trajet prend fin. À moins que…

Cloe prend le métro comme à son habitude et commence sa lecture durant le trajet. Soudain, en levant les yeux, elle croise le regard de Sophie dans la rame en face d'elle. Toutes les deux se sourient, échangent leurs prénoms et le trajet prend fin. À moins que...

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Réussi. A découvrir.

Note des lectrices : 4.9 ( 1 votes)
58

Sophie and Cloe est un court-métrage muet en noir et blanc. J’ai tout de suite pensé que le succès de The Artist avait dû donner des idées aux jeunes cinéastes mais le court-métrage n’a absolument aucun lien à part ces deux points précédemment cités. Écrit et réalisé par un jeune canadien du nom d’ Ethan Belcourt-Lowe, ce petit film raconte l’histoire d’une rencontre dans le métro. Ce n’est pas le premier à aborder ce sujet et le métro est quand même un lieu de rencontres prisé. Il permet visiblement aussi aux lesbiennes de se reconnaître entre elles (on se rappellera de Rose dans Out With Dad).

Là, Sophie et Cloe lisent comme à leur habitude et leurs regards se croisent. Elles s’amusent des similitudes de leur position dans la rame et du livre qu’elles découvrent. Elles échangent leurs prénoms en les écrivant au rouge à lèvres sur les vitres du métro. C’est mignon, leurs sourires sont beaux, leurs regards n’arrivent pas à se décrocher. Le tout est très bien fait et montre parfaitement tout ce qui se peut se produire lors d’une rencontre.

J’ai aimé comme tout s’accélère ensuite quand Sophie quitte la rame à son arrêt. On sent la panique de Cloe. Elle ne peut pas la laisser partir. Du coup il y a la course poursuite qui n’est à mon avis pas très réaliste. Soyons honnêtes, les contrôles dans le métro n’ont absolument rien à voir. J’en ai plusieurs fois été la victime et il est totalement impossible de s’échapper comme ça, en piquant un sprint. En plus, les agents du métro, ils ne sont jamais seuls quand ils font un contrôle. Du coup ça m’a gâché un peu l’histoire. La suite n’est pas du tout réaliste non plus mais on n’est plus à ça près.

Pour autant les actrices ont vraiment quelque chose en plus. Elles ne donnent pas l’impression de jouer mais plutôt de vivre cette rencontre. Et la réalisation est réellement efficace et réussie. J’ai passé un bon moment même si ce n’est pas crédible pour deux sous. En même de temps, parfois, on veut juste de belles histoires sans se soucier de leur absence de crédibilité. Je vous laisse juger, le court-métrage est disponible gratuitement sur Internet.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre