Submerge

Une mauvaise incursion dans le milieu fétichiste

Année de Production : 2013

Réalisation : Sophie O’Connor

Scénario : Kat Holmes, Sophie O’Connor

Avec : Lily Hall (Jordan), Christina Hallett (Angie), Kevin Dee (Lucas), Georgia Bolton (Delilah), Andrew Curry (Cameron), Kath Gordon (Elizabeth)

Nationalité : Australienne

Genre : Drame, Romance

Durée : 1h 31min.

Titre Original : Submerge


Interview(s) :

Submerge : Interview de la scénariste Kat Holmes, de la réalisatrice Sophie O’Conner et de l’actrice Lily Hall

Submerge : Résumé

Jordan est une jeune étudiante en histoire. En parallèle de ses cours, elle pratique la natation à un haut niveau. Alors qu’elle essaie de tout cumuler pour satisfaire ses parents, elle accepte de travailler sur un projet spécial pour son professeur d’histoire.

Lorsqu’elle rencontre Angie, la femme de ce dernier, Jordan tombe éperdument amoureuse. Mais Angie est mariée depuis des années avec Cameron et hésite à tromper son époux. Malheureuse, Jordan se met à prendre de la drogue et à faire la fête…

Jordan est une jeune étudiante en histoire. En parallèle de ses cours, elle pratique la natation à un haut niveau. Alors qu’elle essaie de tout cumuler pour satisfaire ses parents, elle accepte de travailler sur un projet spécial pour son professeur d'histoire. Lorsqu’elle rencontre Angie, la femme de ce dernier, Jordan tombe éperdument amoureuse. Mais Angie est mariée depuis des années avec Cameron et hésite à tromper son époux. Malheureuse, Jordan se met à prendre de la drogue et à faire la fête...

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Moyen. Bof.

Note des lectrices : 1.95 ( 2 votes)
65

Submerge était l’un des films que nous attendions avec impatience cette année. Nous avons eu la chance de le découvrir à Cineffable pendant la vingt-cinquième édition du festival. Le pitch parlait de clubs fétichistes et laissait sous-entendre une incursion dans le sado-masochisme. Il est rare de voir des longs-métrages lesbiens traiter de ce sujet et la curiosité était donc de mise. Force est de reconnaître que le pitch de départ n’a rien à voir avec le résultat final.

L’incursion dans le club fétichiste en question dure moins de dix minutes sur un film d’une heure trente. C’est léger quand même. Concernant l’histoire en elle-même, cela se rapproche de beaucoup de romances lesbiennes. On a une jeune lesbienne qui tombe amoureuse d’une femme hétérosexuelle mariée. Sauf que la jeune en question a plus de vingt ans et doit devenir championne de natation et que la femme mariée est l’épouse de son professeur.

Le scénario n’a rien d’exceptionnel et la réalisation est assez classique. Pourtant il y a des passages intéressants et réussis entre Jordan et Angie. Quand elles sont à la plage et mangent des gâteaux, quand elles se retrouvent dans le bar pour travailler. Elles offrent une alchimie agréable et de vrais échanges de regards sensuels. Sauf que cela ne suffit pas.

Car malheureusement le personnage de Jordan se perd rapidement. Elle se montre immature et égoïste obligeant la femme qu’elle aime à parler à son mari. Puis elle s’emballe et semble partir du principe qu’Angie va quitter son époux et qu’elles vont immédiatement vivre ensemble. Pareil quand elle se met à sortir en boîte ou à prendre de la drogue. Elle sait qu’elle risque sa carrière dans la natation mais comme elle n’a pas le courage de parler à ses parents, elle choisit la solution de facilité.

Au final, le film s’avère long et sans rapport avec le fétichisme. Les scènes d’amour lesbiennes sont réussies mais on se demande pourquoi au final après être tombée amoureuse de la femme de son prof et avoir été dans un club fétichiste, elle couche avec son meilleur ami bisexuel. C’est un peu surprenant surtout qu’on nous a bien fait comprendre dès le début que Jordan était lesbienne.

Submerge est au final un long-métrage agréable mais sans plus.

Submerge : Critiques Presse et Récompenses

Sélection Officielle au Festival du Film Cineffable 2013.

Submerge : Extraits

LUCAS : Ta mère a encore appelé.
JORDAN : Je sais, j’ai vu les quarante appels manqués.

ANGIE : Je vais y aller. Dis-moi s’il y a quelque chose d’autre que je peux faire.
JORDAN : J’appellerai.

ANGIE : Désolée ce n’est pas bon pour ton régime.
JORDAN : C’est rien. J’aime le goût.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre