The Maiden And The Princess

Le conte de fées qu'on aurait aimé lire étant enfant

Année de Production : 2011

Réalisation : Ali Scher

Scénario : Ali Scher

Avec : David Anders (Hammond), Julian Sands (Bernard), Tallulah Wayman-Harris (Emmy), Peter O’Meara (Mr. Adams), Elizabeth Southard (Mrs. Adams), Lora Plattner (Maiden)

Nationalité : Américaine

Genre : Court-Métrage, Romance

Durée : 18 : 00 minutes

Titre Original : The Maiden and the Princess

The Maiden And The Princess : Résumé

Emmy est une petite fille qui, un jour, vole un baiser à sa meilleure amie de l’école primaire. Ce geste amène ses parents à lui faire un sermon et, pour éviter de s’attirer plus les foudres des adultes, Emmy déclare que ce n’était qu’un accident.

Un peu plus loin, une réunion au sommet a lieu au Haut Conseil des Contes de Fées. Hammond, un conteur hors norme qui prend trop de liberté avec les contes de fées est sommé par ses pairs de faire rentrer Emmy dans le droit chemin…

Emmy est une petite fille qui, un jour, vole un baiser à sa meilleure amie de l'école primaire. Ce geste amène ses parents à lui faire un sermon et, pour éviter de s'attirer plus les foudres des adultes, Emmy déclare que ce n'était qu'un accident. Un peu plus loin, une réunion au sommet a lieu au Haut Conseil des Contes de Fées. Hammond, un conteur hors norme qui prend trop de liberté avec les contes de fées est sommé par ses pairs de faire rentrer Emmy dans le droit chemin...

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Drôle et décalé. A voir.

Note des lectrices : Soyez la première !
66

Emmy, le personnage central de ce petit film, attire immédiatement la sympathie. Après avoir volé un bisou à une fille de son école, elle devient la risée de la cour de récréation et gagne un sermon de la part de ses parents, à coup de « C’est anormal ! », ce qui pousse la jeune fille à prétendre que c’était un accident. Le ton est donné. À ce stade, petite pensée pour But I’m a Cheerleader, d’ailleurs.

Après cette scène qui peut rappeler de mauvais souvenirs à certaines, l’émotion laisse la place au rire, lorsqu’une porte indiquant « Haut Conseil des Contes de Fées » s’ouvre et nous offre une séquence surréaliste. Autour d’une table, plusieurs conteurs font le procès d’un de leur collègue qui, peu conservateur, semble avoir tendance à trop innover lorsqu’il lit les contes de fées. Menacé de se voir couper la langue s’il ne rentre pas dans le droit chemin, il doit réussir une mission délicate pour retrouver la confiance de ses pairs : ramener Emily « dans le droit chemin ».

La suite de ce moyen-métrage nous replonge en enfance, avec une immersion dans un monde imaginaire où les contes de fées prennent vie. À ceci près que l’héroïne tombe amoureuse de la princesse, et que Marraine la fée est un travesti. Mais, nul doute, le charme est bien présent.

La morale de cette histoire, apportée par la petite Emily en personne, est criante d’authenticité et vous met du baume au cœur. On voit qu’elle a été élevée dans une société hétéro-normée et, alors que ses codes s’effondrent, cette enfant en profite pour imposer sa vérité au monde. Entendre une enfant dire que ceux qui ne rentrent pas dans le cadre ne sont pas déviants, mais simplement différents, c’est touchant. Sans conteste, mon coup de cœur de ce festival Cineffable 2012.

The Maiden And The Princess : Critiques Presse et Récompenses

Présentation Officielle au Festival du Film de Cineffable en 2012.

The Maiden And The Princess : Extraits

GROUPE D’ENFANTS : Emmy a embrassé une fille ! Emmy a embrassé une fille ! Emmy a embrassé…

EMMY : C’était un accident.

BERNARD (Chef du Haut Conseil des Contes de Fées) : Il nous a été rapporté qu’une petite fille avait besoin d’un conte traditionnel pour être remise dans le droit chemin.

HAMMOND (le conteur) : En ce jour ensoleillé, la jeune fille tomba follement amoureuse de…la princesse.
EMMA : La princesse ?
BERNARD: La princesse ?!?!

AUTRES CONTEURS : *feuillettent frénétiquement le conte La petite fille & le prince.*

HAMMOND (déguisé en fée) : J’ai pensé que vous pourriez avoir besoin d’une bonne fée Marraine ! »
L’HÉROÏNE DU CONTE : Merci Monsieur…ou Madame ?
HAMMOND: L’un ou l’autre, ça ira.

HAMMOND, par écrit : N’aie jamais honte de ce que tu es, Emmy. Signé : Marraine, ta bonne fée.

EMMA : Ce n’était pas un accident. Ce n’était pas un accident !! CE N’ETAIT PAS UN ACCIDENT !!!!!

A propos de Audrey Vilf

Avatar
Chroniqueuse Occasionnelle & Animatrice de la communauté Univers-L - a.k.a. "Pam"

Répondre