Tick Tock Lullaby

Un couple de lesbiennes décide d'avoir un enfant...

Année de Production : 2007

Date de Sortie : 03 Mai 2007

Réalisation : Lisa Gornick

Scénario : Lisa Gornick

Avec : Joanna Bending (Fiona), William Bowry (Todd), Jake Canuso (Laurence), Raquel Cassidy (Maya), Lisa Gornick (Sasha), David Lazenby (Hick), Matthew Parish (Fred), Sarah Patterson (Gillian), Sam Spruell (Steve)

Nationalité : Britannique

Genre : Drame, Romance

Durée : 1h 13 min.

Titre Original : Tick Tock Lullaby


Interview(s) :

Interview de Lisa Gornick

Tick Tock Lullaby : Résumé

Sacha est dessinatrice et vit en couple depuis plusieurs années avec sa compagne, Maya. Femmes branchées et indépendantes ayant réussi dans la vie, elles désirent aujourd’hui avoir un enfant. Elles réfléchissent à leurs différentes options et s’arrêtent sur la manière traditionnelle. Malheureusement aucun homme de leur entourage ne leur convient.

En parallèle, Gillian, photographe célibataire et working girl accomplie, décide elle aussi de faire un bébé. N’ayant aucun homme stable dans sa vie, elle choisit de coucher à droite et à gauche pour assouvir son désir.

De son côté, Fiona, la sœur de Gillian, n’a pas envie de faire un enfant tout de suite alors que son compagnon rêve de fonder une famille…

Sacha est dessinatrice et vit en couple depuis plusieurs années avec sa compagne, Maya. Femmes branchées et indépendantes ayant réussi dans la vie, elles désirent aujourd’hui avoir un enfant. Elles réfléchissent à leurs différentes options et s’arrêtent sur la manière traditionnelle. Malheureusement aucun homme de leur entourage ne leur convient. En parallèle, Gillian, photographe célibataire et working girl accomplie, décide elle aussi de faire un bébé. N’ayant aucun homme stable dans sa vie, elle choisit de coucher à droite et à gauche pour assouvir son désir. De son côté, Fiona, la sœur de Gillian, n’a pas envie de faire un…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Pas facile la vie de lesbienne...

Note des lectrices : Soyez la première !
55

J’avais eu beaucoup de mal avec le premier film de Lisa GornickDo I Love You ? Tellement de mal en réalité que je ne me suis pas pressée pour regarder celui-là. J’avais un a priori terrible et je me disais que s’il était aussi mauvais que le premier j’allais encore perdre 1h30 de ma vie sur un navet.

Pourtant, force est de constater que j’ai été agréablement surprise. Peut-être parce que justement j’attendais le pire, je ne sais pas. Là, les actrices jouent bien. Elles sont justes et n’en rajoutent pas trop pour appuyer le trait. Ce qui est tout à leur honneur, les personnages sont si différents et si vite plantés qu’elles n’en ont pas besoin.

Ensuite, le scénario est beaucoup plus riche et intéressant que la simple question de l’homoparentalité. En fait, ce film n’est pas un film sur l’homoparentalité à proprement parler. C’est un film sur le désir de procréation et les moyens de parvenir à ses fins. La blonde, Fiona, par exemple, n’a pas du tout envie d’avoir un enfant en même temps que son compagnon. Elle voit les aspects négatifs, elle ne le désire pas encore, pas maintenant mais elle se force d’une certaine manière pour faire plaisir à ce dernier. Gillian, elle, sait ce qu’elle veut et, comme dans son travail, elle met tout en œuvre pour l’obtenir. Elle a un plan bien défini. Un plan qui se retournera contre elle à la fin, mais quand même un plan.

Sacha et Maya, de leur côté, représentent un couple lesbien très uni. J’ai adoré les moments qu’elles partagent. Il y a une complicité, dans leurs jeux, leurs rires, leurs recherches du géniteur idéal, leur manière de lire le journal très jolie. Rarement de tels moments ont été proposés à l’écran et ça n’en accentue que plus leur amour et le désir de construire quelque chose de plus en ayant un enfant qu’elles élèveraient ensemble. En fait, on ressent l’amour qu’elles partagent à travers leur quotidien.

J’ai également beaucoup aimé les dessins de Sacha qui illustrent ses pensées et qui s’intercalent entre les différentes scènes. La caméra est bien plus maîtrisée que dans Do I Love You ? et c’est vraiment tant mieux. Là, on est vraiment au cœur de la vie de chacun.

Certaines pourraient reprocher la fin à l’auteure qui a choisi de faire coucher Sasha avec le possesseur de sperme, Laurence. Personnellement, je pense que ça correspond bien au personnage, à sa « folie » et à son désir qui l’étouffe. C’est excessif mais ça va avec l’histoire. Si elles avaient pu faire un enfant par accident, tout simplement en s’aimant, Sacha et Maya l’auraient fait.

Un très bon long-métrage que je recommande.

Tick Tock Lullaby : Critiques Presse et Récompenses

« Craquant » (The Advocate)
« Drôle » (Bay Area Reporter)
« Provoquant » (San Francisco Chronicle)

Tick Tock Lullaby : Extraits

MAYA : Tu vois ?
SASHA : Ouais.
MAYA : Un écrivain.
SASHA : Il n’est pas en train d’écrire.
MAYA : Il est peut-être en train de rédiger des copies.
SASHA : Il lit. Peut-être qu’on devrait essayer les garçons aussi.
MAYA : Pourquoi tu voudrais un garçon ?
SASHA : Peut-être que si c’est moins utilisé, c’est plus frais.
MAYA : Tu l’aimes ?
SASHA : Je ne sais pas qui j’aime ?
MAYA : On devrait essayer et voir ce qu’il se passe.

SASHA : Laurence, on est deux lesbiennes, hein. Imagine que tu es dans un film porno.

LAURENCE : Je pense que j’aurais dû dire oui. J’ai pensé…
SASHA : Ouais, tu as pensé…
LAURENCE : Eh bien j’ai beaucoup pensé à vous.
SASHA : Sur quel genre de scénario ?
LAURENCE : Ce que tu lui aurais fait.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre