Ulysse alias Easy Loup Galop d’Ariane Bertouille et Marie-Claude Favreau

Ulysse alias Easy Loup Galop d'Ariane Bertouille

Titre Français : Ulysse alias Easy Loup Galop

Titre Original : Ulysse alias Easy Loup Galop

Auteur : Ariane Bertouille, Illustrations : Marie-Claude Favreau

Date de Sortie : 22 Mai 2012

Nationalité : Canadienne

Genre : Jeunesse

Nombre de Pages : 102 pages

Éditeur : Remue-Ménage

ISBN : 978-2-89091-347-9

Ulysse alias Easy Loup Galop : Quatrième de Couverture

Quand il n’est pas à l’école, Ulysse est au roulodrome avec Max, son meilleur ami. Ulysse, c’est Easy Loup Galop, le champion de trottinette acrobatique. Et c’est avec Max qu’il veut participer au nouveau camp Et que ça saute !
Mais voilà qu’Ulysse se retrouve sur la liste d’attente du camp ! En cachette des adultes (et surtout de ses deux mères), il imagine avec Max et les jumeaux Clara et Carlo un plan top secret… qui les conduira au camp de leurs rêves. À moins que…

Ariane Bertouille a apprivoisé la trottinette en Belgique, quand elle avait six ans. Elle préfère les balades tranquilles sur les trottoirs aux sauts acrobatiques. Son album Ulysse et Alice (Remue-ménage, 2006) est le premier livre pour les 4-8 ans publié au Québec dont le héros a deux mamans.
Quand elle avait l’âge d’Ulysse, Marie-Claude Favreau allait au camp tous les étés. Maintenant, entre deux randonnées sur les sentiers du Québec, elle s’installe dans sa cour et essaie de dessiner malgré ses chattes qui mordillent ses crayons et le vent qui emporte ses papiers.

Ulysse alias Easy Loup Galop : Avis Personnel

Ce roman pour jeunes enfants est la suite de la bande dessinée Ulysse et Alice. On retrouve le même héros, Ulysse, qui cette fois-ci a un peu vieilli. Enfin n’exagérons rien, il n’a que dix ans. Mais ce qui est appréciable c’est qu’Ariane Bertouille est toujours l’auteure de cette suite et surtout Marie-Claude Favreau toujours l’illustratrice. C’est donc très agréable de découvrir ce jeune garçon qui a grandit. Il est toujours brun mais il a les cheveux plus long, il a perdu ses petites joues de bébé, bref c’est un adolescent.

Là, il a tout un plan à mettre en place, avec son meilleur ami et de nouveaux amis, pour assister à un camp pendant les vacances. Parce qu’il est trop jeune il n’a pas pu s’inscrire à temps et maintenant le voilà coincé sur la liste d’attente. Hors ses voisins, les jumeaux Clara et Carlo n’ont pas envie d’aller à ce camp du tout. Et si en unissant leurs forces ils parvenaient tous à obtenir ce qu’ils souhaitent…

Comme dans le précédent opus, ce roman aborde l’homoparentalité de manière décomplexée et naturelle. Ulysse a deux mamans, c’est clair et il l’annonce simplement dès les premières pages. En présentant ainsi la famille, même si ses deux mères ne sont pas au centre de l’histoire, l’auteure parvient à leur donner une réelle présence. Il y a Lucie qui est professeur de français et qui fait des blagues nulles et Rosa  née au Guatemala qui adore la neige. Quelques lignes qui permettent tout de suite de comprendre que ces mamans-là sont comme toutes les mamans du monde. Elles ont des qualités et des défauts.

Une belle histoire pour les jeunes pour peut ouvrir le débat pour parler d’homoparentalité mais également pour parler d’homophobie et de harcèlement. Parce que mine de rien, Ulysse qui est en primaire a souffert des insultes d’un garçon stupide. Et il n’a rien dit, préférant se confier à sa souris Alice. Et cette attitude peut être l’occasion de dire aux enfants qu’ils doivent parler aux adultes quand cela leur arrive.

À découvrir.

Ulysse alias Easy Loup Galop : Extraits

« C’est enfin la relâche ! Pas de devoirs, pas de dictées, pas de multiplications ni de conjugaison au futur simple ou au conditionnel présent ! Yesssss ! Moi, Ulysse Gagnon-Lopez, 10 ans et 4 mois, je suis en vacances pour toute une semaine.
Il est 8 heures du matin. Toute la famille est dans la cuisine pour le traditionnel petit déjeuner de crêpes du samedi. Ma petite sœur Béatriz les dévore. La gloutonne se remplit la bouche. Ses joues sont toutes gonflées comme celles d’un gros hamster privé de carottes depuis des mois.
J’étais pareil à trois ans ? Impossible ! Ma sœur, elle est collante. Et pas seulement quand elle se barbouille de sirop. Elle veut toujours tout faire comme moi. Quel pot de colle ! Nos mères essayent de me convaincre que ça veut dire qu’elle m’admire et qu’elle m’aime. Mais moi, je déteste qu’elle me copie.
Quand Béatriz mange ses crêpes, des gouttes de sirop d’érable dégoulinent par terre. C’est une pluie magique pour mon chat Capsule et ma souris Alice. Chez nous, félin et rongeur s’entendent à merveille pour lécher le sirop sur le plancher. De vraies vadrouilles !
“De la pluie en mars ! Heureusement qu’on part pour la Gaspésie. Au moins là-bas, il y a de la neige !” se réjouit Rosa.
Moi, j’ai deux mères : Rosa, que j’appelle Mamo, et Lucie, que j’appelle Maman.
Rosa est née au Guatemala, mais elle adore la neige. Elle est arrivée au Québec à cinq ans, avec ses parents et son frère. Ils se sont installés en Gaspésie. Mes grands-parents, Lito et Lita, habitent encore là-bas. À Bonaventure, il y a plein de neige en hiver. L’été, il y a toujours du vent. C’est le paradis pour faire voler mon cerf-volant. Nous y passons presque toutes nos vacances. » (Pages 09-10-11)

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre