Yes Or No

Une adolescente qui ne supporte pas les garçons manqués succombe au charme de sa colocataire

Année de Production : 2010

Réalisation : Sarasawadee Wongsompetch

Scénario : Sarasawadee Wongsompetch

Avec : Aom Sucharat Manaying (Pie), Arisara Thongborisut (Jane), Supanart Jittaleela (Kim), Soranut Yupanun (P’Van)

Nationalité : Thaïlandaise

Genre : Romance

Durée : 1h 46min.

Titre Original : Pu Chai Lulla: Yaak Rak Gaw Rak Loey

Yes Or No : Résumé

Pie est une adolescente populaire qui a toujours obtenu tout ce qu’elle désirait. Alors qu’elle ne supportait pas sa première colocataire, elle déménage aujourd’hui et partage sa chambre avec une autre jeune femme du nom de Kim.

Mais, en voyant Kim pour la première fois, Pie est désespérée. Cette dernière porte les cheveux courts, s’habille comme un garçon et a une passion pour les jeux vidéo. Détestant les garçons manqués, Pie demande une nouvelle fois à changer de chambre mais ses professeurs s’y opposent.

Pie et Kim doivent donc cohabiter. Pie partage la chambre en deux mais, alors que Kim fait de nombreux efforts, elle découvre bientôt la gentillesse et la douceur de cette dernière. Une amitié profonde se développe alors entre elles. À moins que ce soit plus que de l’amitié…

Pie est une adolescente populaire qui a toujours obtenu tout ce qu’elle désirait. Alors qu’elle ne supportait pas sa première colocataire, elle déménage aujourd’hui et partage sa chambre avec une autre jeune femme du nom de Kim. Mais, en voyant Kim pour la première fois, Pie est désespérée. Cette dernière porte les cheveux courts, s’habille comme un garçon et a une passion pour les jeux vidéo. Détestant les garçons manqués, Pie demande une nouvelle fois à changer de chambre mais ses professeurs s’y opposent. Pie et Kim doivent donc cohabiter. Pie partage la chambre en deux mais, alors que Kim…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Une romance lesbienne réussie.

Note des lectrices : 4.25 ( 10 votes)
61

Yes or No est le premier film ouvertement lesbien d’origine thaïlandaise. Force est de reconnaître que pour une première, c’est une sacrée réussite. Je dirais même plus, c’est une belle petite romance entre deux adolescentes comme on les aime avec son lot de disputes, de réconciliations, de découvertes et d’intimité.

Ce long-métrage se démarque fortement des productions asiatiques que j’ai déjà eu l’occasion de voir, je pense notamment à Love My Life, l’adaptation cinématographique du manga éponyme d’Ebine Yamaji. Ici pas de jeunes femmes hystériques qui hurlent dans tous les sens et qui semblent surjouer en permanence. Ici nous avons affaire à des actrices excellentes, tout en justesse et en retenue qui sont d’une incroyable crédibilité.

L’histoire est somme toute assez basique. La rencontre de deux personnes que tout oppose, les difficultés avant la véritable découverte de leurs points communs, le début de leur amitié et le glissement vers quelque chose de plus fort et de plus beau. Cependant les scènes sont très réussies. Je pense à celles où Kim cuisine ou à celles où Pie fait ses devoirs tout en tentant d’ignorer sa colocataire. Il y a une douceur de vivre, une impression de distorsion temporelle renforcée par leurs occupations journalières (l’une étudie le jardinage, l’autre les poissons) qui ajoute un côté irréel à ce film qui traite pourtant de sentiments intemporels et universels.

Kim a un aspect très androgyne et on comprend qu’elle puisse être prise pour un garçon. Par contre, ce qui est intéressant c’est qu’elle n’est pas du tout dans ce questionnement. Elle est une fille, elle s’identifie comme fille et si Pie ne l’avait pas poussée dans ses retranchements en lui demandant si elle avait déjà été amoureuse d’un garçon ou d’une fille, je ne pense pas que l’adolescente se serait posé la question aussi tôt.

J’avoue, j’ai totalement craqué sur les personnages secondaires, qui, loin d’être bâclés ou en retrait, sont complexes et intéressants. Ils permettent aux héroïnes de se situer et d’évoluer. Il y a la tante de Kim, très gayfriendly, qui n’attend qu’un coming-out de sa nièce quand cette dernière comprendra enfin qu’elle est lesbienne, le petit ami parfait P’Van, gentil mais trop masculin et la mère de Pie.

Bref, je ne vais pas vous en dire plus, je préfère vous laisser découvrir ce petit bijou par vous-même.

Yes Or No : Extraits

PIE : Tu aimes cuisiner ?
KIM : C’est amusant, que ce soit bon ou pas.
PIE : Et pour les plantes dehors ?
KIM : Kra Pao, Horapa, ce genre de légumes. Si j’en ai besoin pour cuisiner, je les prends. Pas besoin de les acheter.
PIE : Oh, alors tu aimes cuisiner ou jardiner ?
KIM : J’aime les deux. Et toi Pie, tu aimes les poissons ?
PIE : Oui.
KIM : Qu’est-ce qu’il fait ?
PIE : Vraiment ?
KIM : Hein ?
PIE : Vraiment c’est le nom du poisson. Mais sa race il est de la famille des petits dauphins.

PIE : Est-ce que je peux te demander quelque chose ? Est-ce que P’ est une butch ?
KIM : Je ne sais pas. Je ne sais vraiment pas, parce que je ne suis pas une butch.
PIE : Heu Kim, je veux te parler franchement… Personne ne pense que tu n’es pas une butch. Je suis sérieuse. Plus tu dis que tu ne l’es pas, plus tu l’es.
KIM : Ok, alors dis-moi ce qu’est une butch.
PIE : Elles sont comme toi. Elles agissent comme toi. Elles ne sont pas féminines du tout et elles ont des petites amies. Certaines agissent comme si elles étaient des gentlemen, comme de véritables hommes.
KIM : Ah je vois, comme la surveillante du dortoir ?
PIE : Oui.
KIM : Donc… Je ne ressemble pas à une fille et je n’agis pas comme une fille. Mais je ne suis pas si virile. Qui suis-je alors ?
PIE : Est-ce que tu as déjà été amoureuse ?
KIM : Non.
PIE : Est-ce que tu as déjà apprécié quelqu’un ?
KIM : Non.
PIE : Que ce soit un garçon ou une fille ?
KIM : Oui.
PIE : Moi non plus.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

2 commentaires

  1. Avatar

    Un film finalement peu connu mais que je classe dans mes incontournables. Un excellent moment, une très belle histoire d’amour qui nous fait nous sentir bien. Un petit bijou, c’est exactement ça.

  2. Avatar

    Film génial et rafraichissant! Ca fait plaisir de voir un film thailandais dans le genre lesbien. J’ai beaucoup aimé 🙂

Répondre