Interview de Zoie Palmer, l’interprète de Lauren Lewis

Interview liée à la série Lost Girl

Zoie Palmer

Interview accordée à Heather Hogan le 19 Février 2013 pour le site Afterellen.com

La chatte de Zoie Palmer est sur Twitter. C’est comme cela que Dorothy Snarker m’a vendu Lost Girl. Après, je suis tombée amoureuse de toutes ces choses que les lecteurs d’AfterEllen.com adorent : des femmes qui affrontent les dangers, la mythologue légendaire, le cuir, l’histoire d’amour, le fait que la sexualité homosexuelle ne soit jamais un problème, et bien sûr le cerveau et le visage parfaits du Dr. Lauren Lewis. Mais au début, tout ce que je savais c’était que la femme se cachant derrière l’imperturbable doctoresse lesbienne était une alliée des LGBT, anglaise de naissance, élevée au Canada, et qui laissait sa chatte avoir accès à Internet.

La semaine dernière, Palmer a parlé avec moi du bon vieux Cloverblob, du succès continu de la série au Canada et aux USA, du succès de Doccubus dans le top des couples de E ! Online’s TV’s Top Couples, et de ma décision de classer son personnage dans la maison Poufsouffle de Poudlard.

Merci de prendre le temps de nous parler de nouveau Zoie. On dirait que tout Internet buzze à propos de Lost Girl en ce moment, des taux de succès sur Showcase et SyFy, jusqu’au sondage E ! Online, que Bo et Lauren viennent juste de gagner. Félicitations pour ces deux choses.

Merci. Nous sommes excités. Avec ce concours E !, nos fans étaient en mission. Nous avons des fans extraordinaires. Vraiment, juste extraordinaires.

Parlons un peu de notre doctoresse préférée. Nous avons pu apprendre tellement de choses sur Lauren pendant deux saisons et demi, assez pour tomber amoureuse d’elle, c’est sûr. Pouvez-vous nous parler du développement du personnage de Lauren jusqu’à présent ?

Vous savez, quand nous avons rencontré Lauren, nous nous posions toutes ces questions à son sujet, à propos de qui elle était, d’où elle venait, quelles étaient ses intentions vis-à-vis de Bo, et vis-à-vis des Fae de manière générale. Le fait de simplement croire en elle était toujours remis en question. Nous ne savions presque rien sur elle. Elle était l’une des humaines de la série, avec Kenzi, mais nous n’avions aucune idée de qui elle était.

Et maintenant ?

Maintenant, après deux saisons, on commence à vraiment connaitre Lauren. Elle est intéressante parce que j’ai l’impression que Lauren pourrait nous surprendre à tout moment. Je ne suis jamais totalement à l’aise avec qui elle est. Mais on commence à avoir une image tridimensionnelle d’elle maintenant. Elle a une histoire plutôt intéressante n’est-ce pas ? Je veux dire, elle était au Congo, mais je ne pense pas qu’elle pourrait un jour revenir à cette vie. Évidemment je ne sais pas ce qu’il va se passer, mais je n’ai pas l’impression que Lauren pourrait jamais redevenir une doctoresse classique, soignant à nouveau des patients humains. Et, bien sûr, je pense que l’on comprend enfin que son amour pour Bo est honnête, authentique et vrai.

Lorsque vous dites que Lauren pourrait nous surprendre à tout moment, voulez-vous dire qu’il pourrait y avoir davantage de petite-amies comateuses dans le placard ?

[rires] Vous savez, c’est marrant. On fait ces tours de table de lecture pour chaque épisode après que l’on ait eu les scénarios, et j’ai l’impression de tout connaitre de Lauren, et puis, soudainement c’est genre, oh, Lauren était en Afghanistan. Et je dis « Je quoi ? Mec, c’est fabuleux ! J’ai été partout ! ». C’est marrant, pour un acteur, lorsque les auteurs révèlent ce genre de choses pour approfondir Lauren et me permettre de me l’approprier un peu plus. Nos auteurs ont fait un travail génial avec chaque personnage en ce sens, je pense.

Quand j’ai parlé à Anna, elle a dit que vous deux aviez été un peu surprises de découvrir Lauren et Bo ensemble d’emblée dans la saison trois.

Oui, nous avons toutes les deux été vraiment surprises mais vraiment contentes. Nous ne savions pas où la saison trois allait aller, donc découvrir que nous étions un couple d’emblée, ce fut inattendu, mais également vraiment génial. Ce fut un parcours tellement bien pour Bo et Lauren jusqu’ici, mais nous ne les avions pas vraiment vues comme un couple officiel avant maintenant. Leur relation a été tumultueuse, un coup oui, un coup non, et Bo-Dyson et Bo-Lauren, et donc découvrir que Bo et Lauren étaient ensemble, ce fut une bonne surprise.

Dans le premier épisode de la saison trois, lorsque Bo appelle Lauren sa petite-amie, je crois que ça a cloué Twitter.

Bo et Lauren ont détruit Twitter deux-trois fois !

Que préférez-vous concernant la relation de Bo et Lauren dans la saison trois ?

J’aime ce que j’ai aimé depuis le tout début de leur relation : la façon dont les auteurs et la série gèrent cette histoire. C’est rempli de toutes les choses dont toute relation est remplie. C’est juste traité si respectueusement. Beaucoup de fois, les couples de même sexe à la télé sont traités de toutes sortes, de manière négative ou bâclée ou alors les couples ont juste le droit de dire quelque chose pour la forme. Mais Bo et Lauren ont été traitées de la même manière que Bo et Dyson, et Kenzi et Nate.

Je crois que la raison pour laquelle le public gay, bi, transgenre ou même hétéro a répondu à Bo et Lauren de la façon dont ils ont répondu est parce que nos auteurs ont dit « C’est une relation qui compte ». Et elle compte. C’est pertinent, c’est vrai et c’est honnête. Je pense que c’est pour cela que – peu importe la façon dont laquelle notre public s’identifie, au genre ou à la sexualité – Lauren et Bo parlent aux gens.

Et c’est très important pour Anna et moi d’avoir cette approche, que nous l’approchions comme quelque chose d’honnête et réel, que nous nous donnions à 100%.

Une autre chose que j’ai vraiment appréciée cette saison, juste en tant que femme, est que Kenzi et Lauren ont en quelque sorte trouvé une sorte de respect envieux l’une envers l’autre.

Oui, j’ai aimé cela aussi. Je pense que les gens se sont toujours demandé quel était le problème entre ces deux-là, et c’était sympa de voir que leur animosité était juste vraiment basée sur de l’insécurité d’un côté comme de l’autre. Kenzi parce que Bo est vraiment son unique copine à vie, la seule personne qu’elle peut croire, et l’idée que Lauren la lui retire fut une bagarre pour Kenzi. Donc, Kenzi et Lauren ont créé cette sorte de rivalité pour l’affection, l’attention et le temps de Bo. Ksenia [Solo] (ndt : l’actrice qui incarne Kenzi) en a parlé un peu, du fait que la façon dont nous nous comportons ensemble devrait ressortir à un moment. Et en fait, j’ai vraiment aimé la façon dont les auteurs ont fait ça, parce que ce n’était pas juste « Ok, maintenant on est meilleures amies ! ». Il y a toujours certaines tensions, mais au moins, maintenant elles comprennent qu’elles aiment toutes les deux Bo.

Ok, soyons réalistes un instant. Ma chatte est amoureuse de votre chatte. Elle lit le Twitter de votre chatte tous les jours.

Votre chatte utilise Internet aussi ? Il ne faut pas qu’on les laisse se rencontrer. Savez-vous ce que je trouve le plus génial à propos du compte Twitter de ma chatte ? Il y a des gens qui suivent ma chatte, qui ne me suivent pas. C’est le truc que je préfère par-dessus tout. Elle a ses propres fans indépendants qui n’ont pas le moindre intérêt pour moi.

Avant que je ne vous laisse partir, il faut que je vous demande quelque chose de vraiment important. J’ai récemment classé tous les personnages télévisés lesbiens dans les maisons de Poudlard, vous savez, Poudlard d’Harry Potter ; et j’ai rangé Lauren dans Poufsouffle, parce que, alors que c’est de toute évidence un super-génie, elle est aussi très loyale et tolérante et elle bosse comme une folle. Mais je suis un peu envahie par nos lecteurs qui sont absolument convaincus que Lauren est une Serdaigle.

Attendez, doucement. Laissez-moi vous poser une question : Hermione Granger n’est-elle pas une Gryffondor ?

Si.

Et n’est-elle pas également super intelligente, loyale et bosseuse, mais aussi courageuse et brave, et la meilleure amie qui puisse exister ?

Si.

Bien. Lauren est une Gryffondor.

Je n’arrive pas à croire que Zoie Palmer me donne des leçons sur Harry Potter en ce moment. Je n’avais même pas réalisé que c’était un de mes rêves.

Ok, et écoutez-ça. Si le Dr. Lauren avait une fille, vous savez qui cela serait n’est-ce pas ? Hermione. Elle s’en va à Poudlard et revient en tant qu’apprentie du Dr. Lauren.

Vous n’avez pas idée du nombre de fanfictions que vous venez d’engendrer. Rapidement : quelques mots sur la possibilité d’une saison quatre à venir ?

Nous n’en avons pas eu vent pour l’instant, mais je vais dire, prudemment, que ce serait surprenant s’il n’y en avait pas. J’espère vraiment qu’il y en aura une. Nos auteurs ont encore tellement d’histoires à raconter.

Interview Originale sur le Site d’Afterellen.com

Retour à la fiche de présentation Lost Girl

A propos de Lou Morin

Lou Morin
Traductrice Anglais/Français

Répondre