All We Need Is Love – Tome 1 : Amano Shuninta

All We Need Is Love - tome 1 Manga

Titre Français : All We Need Is Love - Tome 1

Titre Original : Watashino Sekaiwo Kouseisuru Chirinoyouna Nanika - Tome 1

Auteur : Amano Shuninta

Date de Sortie : 22 Mars 2014

Nationalité : Japonaise

Genre : Manga

Nombre de Pages : 200 pages

Editeur : Taifu Comics

ISBN : 978-2-35180-809-2

All We Need Is Love - Tome 1 est un manga d'Amano Shuninta paru en 2014 et qui comportera trois tomes. Dans ce monde, il n’y a rien de moins incertain que l’amour. En réalité les filles qui ont des petits amis se disputent pour un oui ou pour un non et ne sont pas libres. Moi, je ne veux pas vivre ça, jamais ! C’est ce que je pensais, jusqu’à hier.

L'avis d'Univers-L

Histoire
Style
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Le 1er tome est long à démarrer, il faut lire les autres pour apprécier vraiment la série.

Note des lectrices : 4 ( 1 votes)
60

All We Need Is Love - Tome 1 : Quatrième de Couverture

All We Need Is Love – Tome 1 est un manga d’Amano Shuninta paru en 2014 et qui comportera trois tomes.

Dans ce monde, il n’y a rien de moins incertain que l’amour.
En réalité les filles qui ont des petits amis se disputent pour un oui ou pour un non et ne sont pas libres.
Moi, je ne veux pas vivre ça, jamais !
C’est ce que je pensais, jusqu’à hier.

All We Need Is Love - Tome 1 : Avis Personnel

J’attendais cette nouvelle série de yuri d’Amano Shuninta avec impatience parce que j’étais curieuse du pitch et que j’avais plutôt apprécié les dessins de son précédent travail : Sweet Guilty Love Bites. Autant le dire tout de suite mon avis est très mitigé et je pense qu’il faut que je découvre les deux tomes à venir pour me faire une réelle idée de cette histoire dans sa globalité.

L’histoire commence sur des bases connues. On a une fille qui est étudiante en première année d’université. Elle s’appelle Ruki et elle est notre héroïne. Elle n’a jamais eu de copain et n’en veut pas. Elle veut travailler pour réussir son année et ne comprend pas ses camarades de classe qui veulent passer leur temps à s’amuser et à être avec leurs petits amis. Dès les premières pages on découvre les amies qui entourent Ruki. Fueko qui passe son temps à dormir et Sachi qui passe son temps au téléphone avec son petit ami.

Et dès les premières pages j’ai été perdue dans les personnages qui ne se ressemblent pas et que pourtant j’ai allègrement confondu tout au long du livre (sauf Ruki et Sachi que je me suis forcée à retenir). Je ne sais pas si c’est une question de non présentation des personnages, si c’est lié à leur absence de caractéristiques physiques et psychologiques mais bon, j’ai retenu l’héroïne, la fille qui dort et celle qui téléphone. Super ! J’ai honte moi-même. Impossible de différencier les autres.

Donc Ruki n’a jamais été amoureuse mais comme l’amour et le sexe ce n’est pas la même chose, elle va coucher avec la première fille qui lui fait des avances. D’accord. On peut vendre cela comme une évolution et un moyen de différencier ses sentiments et ses besoins physiques. Je l’entends. Sauf que bon, Ruki elle n’a pas l’air d’avoir besoin de quoi que ce soit, elle donne plutôt l’impression d’avoir été là au bon moment. Je ne sais pas, j’ai pas compris ce passage mais je me suis dit que c’était pour qu’elle ait de l’expérience avec sa prochaine copine. On essaie de faire les liens comme on peut quand on n’a pas plus d’informations.

Ensuite les filles sont parties en week-end et j’ai découvert que dans les mangas d’Amano Shuninta c’est comme dans les romans de Radclyffe, toutes les filles sont lesbiennes ! Sauf que là, en plus elles se trompent les unes les autres. Enfin je crois, disons que je n’ai pas bien compris qui était avec qui.

Bon et au final il ne se passe absolument rien entre Ruki et Sachi. La seconde va juste rompre avec son copain qu’elle n’a pas réussi à satisfaire parce qu’il la trompait. Oui mais non. Je ne sais pas. Sachi apparaît comme une victime dès le début et son personnage ne m’a pas captivée. J’espère qu’il deviendra plus intéressant dans le second volume.

Au final les dessins sont toujours réussis. Les dialogues pas mal du tout. L’histoire mériterait de se centrer uniquement sur Ruki et Sachi sans se perdre avec les personnages secondaires. J’attends la suite avec la impatience parce que ce sera forcément meilleur ce premier tome étant le volume d’exposition des personnages.

All We Need Is Love - Tome 1 : Extraits

All-we-need-is-love-T.I-2.JPG

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre