Angie

Une jeune femme pleure sa compagne morte au combat

Affiche : Angie

Année de Production : 2012

Réalisation : Lou Hamilton

Scénario : Lou Hamilton

Avec : Jessica Bayly (Angie), Sandra Maitland (Dawn), Shaun Rivers (Sebastian), Katie West (Jules)

Nationalité : Britannique

Genre : Court-Métrage, Drame

Durée : 16 : 00 minutes

Titre Original : Angie

Angie : Résumé

Angie est une jeune femme soldat dans l’armée britannique. Le jour où elle doit rentrer de mission, sa compagne commence à redécorer leur appartement. Mais soudain, au lieu de la femme qu’elle aime, Jules voit arriver sa mère, Dawn.

La rencontre est violente, Jules comprenant instantanément qu’Angie a été tuée. Petit à petit les deux femmes vont pourtant finir par se parler…

Angie est une jeune femme soldat dans l’armée britannique. Le jour où elle doit rentrer de mission, sa compagne commence à redécorer leur appartement. Mais soudain, au lieu de la femme qu’elle aime, Jules voit arriver sa mère, Dawn. La rencontre est violente, Jules comprenant instantanément qu’Angie a été tuée. Petit à petit les deux femmes vont pourtant finir par se parler…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Une militaire lesbienne est morte...

Note des lectrices : Soyez la première !
59

Angie est un court-métrage que j’ai eu la chance de découvrir à la vingt-cinquième édition du festival du film lesbien et féministe de Paris. Il raconte l’histoire de Jules et Dawn, petite amie et mère d’une jeune femme soldat tuée en mission. Jules avait beau être la personne la plus importante de la vie d’Angie, elle n’a aucun droit.

Ce court-métrage est très touchant mais sombre peut-être un peu trop dans le pathos. J’ai été touchée et j’ai versé mais petite larme mais visiblement plusieurs personnes dans la salle ont trouvé que c’était trop. Trop triste et trop pathétique.

Pourtant les conséquences du non mariage d’Angie et Jules sont décrites de manière assez fidèle. Et le choc et le déni de Jules ont quelque chose de terriblement juste. Par contre, le lien entre Jules et Dawn est difficile à cerner. On ne sait pas comment elles s’entendaient avant le décès d’Angie mais on sent que leur relation n’est pas apaisée.

Fait intéressant, la scénariste et réalisatrice du court-métrage, Lou Hamilton a expliqué que la chanson de fin entonnée par toutes les amies d’Angie se nomme « The End Of A Perfect Day ». Elle cherchait une chanson libre de droits et est tombée dessus. Elle l’a adoré et elle convenait parfaitement. Quelques temps plus tard Lou Hamilton a découvert que cette chanson avait été composée en 1909 par la première compositrice britannique et qu’elle était très utilisée pour les enterrements des soldats morts au combat. La fiction rejoint la réalité.

Angie se révèle finalement être un court-métrage touchant qui utilise de grosses ficelles pour nous faire verser une larme. Mais comme le tout est bien écrit et bien réalisé cela fonctionne sans problème.

Angie : Critiques Presse et Récompenses

Projection au Festival des Courts-Métrages de Cannes en 2013.
Sélection Officielle au Festival du Film Lesbien et Féministe de Paris Cineffable 2013.

Angie : Extraits

JULES : Qu’est-ce que vous faites ici ? Thé ? Voulez-vous une tasse de thé ?

JULES : Elle vous a désigné comme proche parent en cas de décès ?
DAWN : Je suis sa mère. Vous n’étiez pas mariées ?
JULES : Pas qu’on ne voulait pas !

DAWN : J’ai ses affaires. Ils les ont apportées.
JULES : Ça tient en un sac.
DAWN : Je ne peux pas. Peut-être que tu pourras.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre