Ani Ohevet Otach

Un court-métrage sur la différence réalisé par des lycéens

Affiche : Ani Ohevet Otach

Année de Production : 2009

Réalisation : Roxanne Bonnet, Sophie Chrétien, Chloé Fonteneau, Hugo Marchand

Scénario : Roxanne Bonnet, Sophie Chrétien, Chloé Fonteneau, Hugo Marchand

Avec : Sophie Chrétien, Chloé Fonteneau, Léopold Lieb

Nationalité : Française

Genre : Court-Métrage, Romance

Durée : 3 : 15 minutes

Titre Original : Ani Ohevet Otach


Interview(s) :

Interview des Auteurs

Ani Ohevet Otach : Résumé

Au lycée, une adolescente observe sa meilleure amie en train d’embrasser un garçon. Elle semble souffrir de cette situation. Peu après, partie pour une balade en vélo avec son amie, elle s’arrête sur le bord de la route et commence à jouer avec celle-ci.

Elles s’amusent toutes les deux jusqu’à s’allonger dans l’herbe, fatiguées…

Au lycée, une adolescente observe sa meilleure amie en train d’embrasser un garçon. Elle semble souffrir de cette situation. Peu après, partie pour une balade en vélo avec son amie, elle s’arrête sur le bord de la route et commence à jouer avec celle-ci. Elles s’amusent toutes les deux jusqu’à s’allonger dans l’herbe, fatiguées…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Amateur mais touchant.

Note des lectrices : 0.6 ( 1 votes)
33

Ani Ohevet Otach est un court-métrage de trois petites minutes réalisé par quatre lycéens interviewés par l’équipe d’Univers-L ici. Ils ont mis leur travail gratuitement en partage sur Youtube et l’objectif de ce dernier était véritablement de faire passer un message d’amour et de tolérance.

Ce travail de seconde imposé par leur lycée consistait à créer un court-métrage musical en groupe de quatre minutes maximum. Et ce n’est pas facile de raconter une histoire en moins de quatre minutes. Ce qui a mon sens est le plus intéressant dans cette œuvre, c’est que l’évolution de la relation entre les deux filles suit parfaitement la musique. Il y a une montée en puissance à la fin qui est très bien retranscrite alors que le début est plus lent, plus contemplatif.

Et la jeune génération est à soutenir dans ce type de projet. Parce que quand on y réfléchit, au départ, ça devait être une histoire entre un garçon et une fille mais c’était un peu trop banal. Du coup, c’est devenu une histoire d’amour entre deux filles parce que, en hébreu, il existe une manière spécifique pour une femme de dire « Je t’aime » à une autre femme.

Un très beau message de respect des différences à encourager. À découvrir par ici !

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre