Bam Bam and Celeste : Interview de la scénariste et actrice Margaret Cho

Margaret Cho

Interview accordée à Bad Machine le 12 Août 2007 pour le site Afterellen.com

Comique, féministe, championne des droits LGBT, danseuse du ventre. Margaret Cho porte de nombreux chapeaux et tous lui vont bien. Elle a récemment parlé à Afterellen.com du fait de jouer sa mère pour son nouveau film Bam Bam and Celeste (qui sera disponible en dvd le 14 Août), d’animer le True Colors tour et d’être une icône gay.

Dans votre nouveau long métrage, Bam Bam and Celeste, vous portez une perruque et du maquillage pour jouer votre mère. Est-ce qu’elle a aimé la manière dont vous avez reproduit son look ?

Elle pense qu’elle a l’air vieille. Elle semble plus vieille qu’elle ne l’est en réalité, ce qui est vrai parce qu’elle a vraiment des cheveux noirs et pas tant de rides. Je devais le rendre différent sur moi et c’était la chose principale. J’ai adoré porter la perruque et me maquiller. C’était hilarant.

Votre impression de votre mère est hystérique, mais il y a également quelque chose de touchant et de doux à ce propos.

Je pense que c’est honnête. C’est vrai. Ce n’est pas une caricature. C’est un portrait vraiment honnête.

Est-ce que votre père a déjà été jaloux de ne pas avoir eu un traitement égal ?

Je ne pense pas. Il n’a pas d’accent ; il n’a pas la même personnalité. Ce n’est pas la même chose.

A quel point était-ce amusant de poireauter avec Cyndi Lauper durant la présentation de The True Colors Tour ?

C’était vraiment excitant d’être capable de faire ça.

Est-ce que vous êtes levée et avez chanté avec Debbie Harry ? Est-ce que c’était l’un de vos rêves ?

Je ne voulais pas vraiment faire ça. J’étais réellement très excitée parce que je regardais le show toutes les nuits et faire partie de ça.

Vous auriez pu jouer de la cloche de la vache.

Ou du triangle.

Ou vous auriez juste pu tournoyer autour comme Stevie Nicks.

Ca aurait pu être bien.

En parlant de danser, l’une de vos passions est la danse du ventre. Est-ce que vous la pratiquez toujours ?

Ouais. J’aime cela. C’est génial. C’est totalement calculé. C’est du genre élargi et je fais plus de hula ce qui est vraiment cool.

J’ai lu qu’il y avait une résurgence de hula hoop qui arrivait.

Oh ouais, ouais, ouais. Je ne fais plus ça maintenant. J’en ai un mais je ne le fais vraiment plus.

Vous avez récemment été ajoutée au tableau de la compagnie des achats de sex-toys féminins, Good Vibrations. Quelles études réalise un membre de ce tableau ?

Je ne sais pas encore exactement aujourd’hui parce que je viens juste de débuter. Je n’ai pas vraiment été présentée à quoi que ce soit donc je vous laisse deviner.

Peut-être que vous allez tester de nouveaux toys ?

Ouais, ce pourrait être cool.

Qu’est-ce qui importe le plus pour vous. Être une icône gay ou une icône asiatique ?

Oh, je ne sais pas. Je pense que c’est aussi excitant et important. Je pense que c’est étrange de toujours penser à moi en tant qu’icône. C’est totalement bizarre. Mais je pense que c’est bien et je les aime tous les deux.

Dans un combat à mort pour le titre Ultime de l’Icône Gay, qui gagnerait ? Vous, Cher, Liza ou Madonna ?

Oh mon Dieu, je pense que ce devrait être Cher.

Pourquoi ?

Cher est la plus grande.

Non, je veux dire une combattante renversante.

Oh, je ne sais pas. Je pense que Cher peut vraiment botter des fesses. Ou Madonna.

Sûre. Madonna a de sérieux pistolets.

Elle y travaille. Mais ensuite, Liza Minnelli frappe le c— de David Guest.

Mais c’est un combattant facile.

Ouais.

Traduction Isabelle B. Price

Interview Originale sur Afterellen.com

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre