Fanfictions : quand nos désirs deviennent réalité

fanfiction1fanfiction2fanfiction3

Je suis une passionnée de séries télévisées et de films. Et, bien que j’aime lire, je ne suis pas une inconditionnelle des romans Fleuve Noir mettant en scène mes personnages fictifs préférés. Même si certaines œuvres sont d’une excellente facture telles les enquêtes des Experts, la collection Buffy contre les Vampires m’a franchement déçue tout comme celle d’Alias. C’est donc réellement méfiante que j’ai commencé à lire des fanfictions il y a quelques mois de cela. Je connaissais le terme mais sans plus.

Pour les néophytes, les fanfictions on fanfics sont des fictions écrites par des fans et basées sur l’univers ou les personnages de séries télévisées, d’animés, de films voire même de jeux vidéo. Elles sont centrées sur ce que les auteurs apprécient tout particulièrement et s’intègrent plus ou moins à l’histoire.

Apparues dès les années 60-70, les premières fanfictions n’ont pas été publiées sur le net mais bien dans des fanzines américains. Écrites principalement par des passionnés, elles exploraient sans pudeur les questions de sexualités dont l’homosexualité et étaient alors connues sous le nom « Slash ». Ce terme faisait alors référence au slash ( « / » ) qui séparait les noms des deux personnages principaux de la fiction, souvent engagés dans une histoire d’amour.

Dans les années 90, avec l’apparition de l’Internet, les fanfictions ont pris une nouvelle ampleur et ont dépassé les frontières de Star Trek pour exploser avec l’arrivée de la série X-Files. La toile a rapidement permis aux auteurs de se multiplier et de se faire rapidement connaître. Après Star Trek, X-Files est la série qui compte encore à ce jour le plus grand nombre de fanfics. D’abord décriées et accusées d’être un acte subversif, les fanfictions ont fini par se faire accepter du système hollywoodien. Apparaissant comme une sorte de revanche sur le monde audiovisuel, les fanfics sont aujourd’hui considérées comme un mode d’expression libre et populaire, comme en témoigne le Directeur de l’Etude des Medias à l’Institut Technologique du Massachusetts, Henry Jenkins en déclarant « La fanfiction est une manière pour la culture de réparer les dégâts commis dans un système où les mythes contemporains sont la propriété des entreprises au lieu d’être celle du peuple. »

Les premières fanfictions ouvertement lesbiennes concernent la relation Xena/Gabrielle. Les deux personnages issus de la série Xena : Princesse Guerrière ont connu de multiples aventures sur le papier et ont ouvert la voie pour les fanfics centrées sur les couples Faith/Buffy, Willow/Tara, Willow/Kennedy de la série Buffy contre les Vampires et plus récemment le couple Olivia Benson/Alex Cabot de la série New York Unité Spéciale et les nombreux couples de la série The L-Word.

Extrêmement bien conseillée par des lectrices de fanfictions de la première heure, j’ai commencé en découvrant Melissa Good. Cette romancière est aujourd’hui connue comme étant l’une des plus prolifiques concernant la relation Gabrielle/Xena. Son travail est impressionnant et ses écrits sont de véritables romans. Une base de fans appréciant ses œuvres s’est rapidement développée et sa popularité a dépassé les frontières de l’Internet. Pour ceux qui aiment les belles histoires, sachez que deux de ses ubers (une uber est une fanfiction se contentant de reprendre les traits de caractères et le physique de héros de séries. Pour cette raison, elle n’est pas directement liée à cette dernière mais rappelle « quelque chose » aux fans de la première heure), Tempête Tropicale et Avis de Tempête ont été éditées en livre. Et ce n’est pas tout, Melissa Good a même été contactée par la production de la série Xena : Princesse Guerrière et a écrit les épisodes 1 « Coming Home » et 5 « Legacy » de la saison 6. J’adore les histoires qui se terminent bien ! Évidemment, Melissa Good est américaine mais pour ceux qui sont parfaitement bilingues, voici l’adresse de son site http://www.merwolf.com/ et pour les autres, voici un lien fantastique, où certaines de ses histoires sont traduites : http://guerriereamazone.canalblog.com/

Les liens justement parce qu’il ne faut pas les négliger. Je n’ai jamais été douée pour faire de la publicité et le site n’est pas suffisamment connu pour que cela rapporte quelque chose. Il n’empêche que je trouve primordial de vous faire découvrir le site Guerrière et Amazone. Tout d’abord parce qu’il propose des fanfictions centrées sur la série Xena : Princesse Guerrière. Ensuite parce qu’il est présent depuis plusieurs années, 1998 pour être précise et continue à vivre grâce à un noyau solide de fans bénévoles qui écrivent, traduisent et mettent en ligne des histoires passionnantes. Également parce qu’il présente plus de 200 fanfictions. Et enfin parce que ce fut le premier et qu’il fit des petits dans le monde lesbien tels : Lesbiennes-stories ou The Chosen Two.

Bien évidemment, il existe plusieurs sites généralistes dédiés aux fanfictions tels : L’encrier, Fic Unlimit, Fanfic et bien d’autres. Seulement les histoires lesbiennes ou homosexuelles en général sont moins représentées.

Et c’est cela qui fait la beauté des fanfictions, créer, du côté de l’auteur, une relation, une histoire entre deux ou plusieurs personnages qu’il connaît, puisqu’il est fan. C’est oser donner vie à ce que l’on souhaite voir mais que les auteurs nous refusent pour plusieurs (excellentes) raisons. Les fanfics concernant la série Xena en sont l’exemple parfait. L’auteur peut explorer des situations et des sentiments qui mettent les héroïnes en danger ou tout simplement s’amuser à délirer et à les transporter dans un monde différent. En effet, les fanfictions ne sont pas toutes sérieuses et il existe une grande quantité de genres. Alors que les fictions sérieuses s’intègrent à l’œuvre originelle et débutent souvent à la fin d’un épisode donné, les Portnawouak naissent d’un délire d’auteur et sont totalement fous.

De son côté, le lecteur, lui, découvre des personnages ou plutôt retrouve des personnages qu’il connaît et apprécie également. Il peut ou non préférer un style d’écriture, un type de langage ou certaines histoires mais le fait est qu’il a tellement envie de mieux connaître les héros qu’il aime, qu’il finit par devenir adepte de ce genre d’expression. Le plus fantastique est certainement de découvrir que d’autres imaginent les histoires dont vous rêvez.

Il est à noter qu’il existe une règle immuable lors de la rédaction de fanfictions  ; le disclaimer, qui est systématique. Dans ce cours paragraphe, l’auteur déclare ne pas être propriétaire des personnages et ne tirer aucun avantage financier de la diffusion de sa fanfiction. Parce que l’auteur de fanfiction n’est payé qu’en critiques de lecteurs.

Et, bien évidemment, comme en matière de littérature, certains auteurs sont impressionnants et stupéfiants, d’autres sont médiocres et sans imagination. Mais en se développant, ce système d’expression a permis à un grand nombre de héros de sortir du placard ! Catherine et Sara dans Les Experts. Vous l’aviez rêvé, ils l’ont fait !

fanfiction4fanfiction5fanfiction6

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre