Episode 168 – Sortie dans les bois

Episode de la série Hand Aufs Herz  (Saison 1)

Héléna fait tout pour séparer Béa et Michael, ce qui énerve beaucoup Béa. Elle part préparer ses affaires.

Bodo éternue sur le bouquet de fleurs à l’hôpital. Ce qui fait dire a Timo qu’il doit avoir une allergie aux handicapés. Timo pense que le STAG pour lui c’est fini. Pour changer de conversation, Jenny lui raconte qu’Emma est partie dans un camp qui est un “team coaching”, elle y est juste comme mascotte mais pour Ronnie, Sophie, Ben, et Caro c’est peut-être leur dernière chance pour ne pas être virés. Bodo explique qu’ils vont devoir marcher trente kilomètres, ramper tous les jours et qu’ainsi ils ne sentiront plus leurs jambes à la fin de la journée. Jenny par un geste lui fait alors remarquer que ce n’est pas cool de dire ça devant Timo. Mais celui-ci le prend bien et précise qu’au moins maintenant on ne le forcera pas à faire des trucs comme ça.

Ben regarde de nouveau une vidéo du STAG qui interprète “Let me entertain you”. Son père lui demande si c’est bien utile de regarder ça. Mais Ben est frustré de voir combien Timo avait du talent. Pour Stephan, il est sûr que Ronnie et lui ont fait une grave erreur mais la décision de quitter l’hôpital c’est Timo qui l’a prise seul. Il lui conseille, pendant le “team coaching”, de rester éloigné à la fois de Ronnie et de Béa. C’est sa dernière chance pour avoir son diplôme et il doit rester ferme. De plus s’il se dénonce à la police ça n’aiderait pas plus Timo pour autant, car en ce moment il a surtout besoin d’un vrai ami.

Timo est allongé et écoute de la musique (Millow – Out of my hands) avec Jenny et Bodo qui le regardent sans rien dire. Bodo finit par dire que le STAG n’a prévu aucune prestation car aucun n’a envie de danser en ce moment. Ce qui tombe bien selon Timo car lui n’a pas envie de danser non plus. Il essaie alors de montrer à ses amis qu’il a le moral mais Jenny lui explique qu’il n’a pas besoin de faire semblant d’être bien devant eux. Timo leur demande de partir car une jolie infirmière doit arriver. De plus, il est en de très bonnes mains à l’hôpital et ils ne sont pas obligés de venir tout le temps le visiter. Bodo voit bien que Timo ne va pas bien du tout, même s’il prétend le contraire. Il sera là pour lui et viendra le lendemain, puis le surlendemain,… Il lui promet qu’il ne traversera pas ça tout seul.

Devant l’école, Emma, Caro, Ben, Sophie, Ronnie et Gabriele attendent leur guide pour le camp. Caro ronchonne d’être obligée de venir a cinq heure du matin. Quant-à Emma, elle est au téléphone avec Jenny et lui certifie qu’elle lui téléphonera pendant la sortie. Elle lui dit aussi qu’elle doit prévenir Timo qu’elle ira le voir dès que possible. Elle discute ensuite avec Gabriele sur le fait qu’elle ait lu sur internet que les élèves qui avaient déjà participé à ce genre de sortie ont été obligés de manger des œufs d’oiseaux crus.

En entendant ça, Ronnie veut s’en aller mais Gabriele leur assure qu’ils n’en mangeront pas et que c’est la chose la plus ridicule qu’elle ait entendue. En parlant d’oiseaux, Caro se demande où est Frau Vogel (Madame Oiseau). Elle est en retard ce qui n’est pas nouveau. Emma a peur qu’ils s’entretuent tous mais selon Gabriele ils ne leur feront pas ce plaisir.

Le guide pour le camp arrive. Il s’appelle Johannes mais on peut l’appeler John. Il sait que c’est un groupe indiscipliné et assez violent qui n’a pas l’esprit d’équipe. Il va leur montrer tout ça, mais Ben et Ronnie n’ont pas l’air d’être convaincus. Le but de John n’est pas de leur apprendre quoi que ce soit mais de réactiver ce qu’ils ont déjà en eux. Emma lui précise quand même qu’elle ne mangera pas d’œuf d’oiseau.

Dans l’appartement de Michael et Sébastien, ce dernier se fait cuire un œuf (d’oiseau!). Il apprend qu’Héléna a plus ou moins fait chanter Béa pour qu’elle participe à cette sortie. Il ne comprend pas que son frère soit en colère contre Béa car elle ne fait qu’aider un élève comme elle le fait pour tous ses autres élèves. Il ne peut pas la rendre responsable du renvoi de Ben. Michael n’apprécie pas de voir que Béa réponde toujours présente dès que l’on prononce le nom de Ben. Sébastien trouve que depuis le retour d’Héléna, Michael réagit complètement à côté. Mais Michael pense qu’il sait très bien ce qu’il veut et qu’il serait temps que Béa le sache aussi.

Johannes leur confisque à tous leurs baladeurs et téléphones car pendant ce voyage, ils devront tous montrer leur vrai visage et atteindre les limites de leurs capacités physiques. Johannes se demande où est le second professeur, quand Béa arrive en courant. Elle s’excuse d’être en retard (une seconde nature chez elle lol). Johannes lui indique qu’il fixe les mêmes règles aux élèves et professeurs et la ponctualité en fait partie. Elle lui donne son téléphone même si le guide lui dit qu’elle peut le garder.
Elle pense que ça lui fera du bien de pas être joignable pendant trois jours. Johannes les invite alors à s’installer dans la voiture pour partir.

Pendant la traversée dans les bois, Caro se plaint d’avoir soif. Ils arrivent alors face à un énorme tronc d’arbre qui se trouve au-dessus d’une grande vallée. Johannes leur dit qu’ils ont besoin de l’aide des autres pour cet exercice, mais Ronnie ne veut pas terminer en chaise roulante. Seule Emma à l’air d’être heureuse de le faire. Quand à Sophie elle a le vertige et restera avec Ronnie (qui a le vertige aussi) et ils prendront un raccourci pour aller au camp. Béa passe la première sur le tronc aidée par Ronnie qui tient la corde, mais elle tombe.

Au lycée, Héléna raconte à Michael qu’elle remplace Gabriele et que ça lui procure beaucoup de joie d’enseigner de nouveau. Il lui reproche de faire du chantage à Béa pour essayer de les séparer. Mais pour Héléna si tout allait si bien entre eux, il ne viendrait pas lui faire une scène. En tant que directrice, elle doit prendre des décisions et s’il ne peut pas laisser Béa seule une soirée dans les bois avec ses élèves ce n’est pas son problème.

Béa s’est foulé la cheville. Ben reproche à Ronnie qui manipulait la corde de ne pas avoir fait attention. Ben et Ronnie la soutiennent pour marcher. Gabriele raconte pendant ce temps à Johannes qu’enfant elle allait souvent dans les bois avec ses parents. Caro d’un coup s’arrête car elle a trop mal aux pieds. Johannes lui donne dix minutes, mais pas plus car la nuit va bientôt tomber. Ben se rend compte que marcher comme ça avec Béa ne fonctionne pas et propose qu’ils la portent à tour de rôle mais Ronnie a une meilleure idée et sort un téléphone. Mais en voulant le lui prendre Ben fait tomber le téléphone dans l’eau.

Béa propose d’attendre là pendant que Ben et Emma vont prévenir Johannes. Mais Ronnie s’en va sans rien dire et Emma lui cours après. Ben et Béa restent seuls. Ben dit en souriant à Béa que ce n’était pas son plan.

Plus tard dans le camp, Ronnie et Emma attendent l’arrivée de l’autre groupe. Emma est soulagée de les voir arriver. Johannes porte Caro sur ses épaules. Emma leur explique que Béa s’est foulé la cheville et que Ben est auprès d’elle. Gabriele veut leur porter secours mais Johannes explique qu’il fait trop noir maintenant.

Michael boit une bière dans son appartement et se remémore la fois où Ben affirmait à Gotting vouloir embrasser Béa car il l’aimait ; ainsi que la fois où Béa lui a avoué avoir eu une aventure avec Ben.

Dans les bois, Ben pense que personne ne viendra les chercher cette nuit mais plutôt le lendemain matin. Béa lui explique que son sac de couchage est au camp parce qu’elle transportait de la nourriture. Ils n’ont donc qu’un sac de couchage alors que Ben voulait rester éloigné d’elle et Béa de lui également.

Chez Michael, on sonne à la porte : c’est Héléna.

Pendant ce temps, Béa trouve qu’elle a toutes les raisons d’être en colère contre Ben car à cause de son comportement avec Ronnie, elle a dû venir à cette sortie dans les bois. Pourtant, malgré la nuit et le froid, Ben trouve ça beau qu’ils soient ici. Ils ont de la nourriture et elle est là. C’est la plus belle soirée qu’il ait eu depuis longtemps. Il l’invite à aller dans le sac de couchage mais elle refuse. Ben lui explique qu’ils se tiendront chaud car il fait très froid. Il lui promet qu’il ne l’attaquera pas. Béa sourit.

Michael invite Héléna à rentrer chez lui.

Béa et Ben regardent le ciel dans leur sac de couchage et réalisent soudain que leurs visages sont très proches l’un de l’autre.

Ben et Béa vont-ils s’embrasser ?


Hand Aufs Herz - Episode 168Hand Aufs Herz - Episode 168Hand Aufs Herz - Episode 168

Retour à la fiche de présentation Hand Aufs Herz

A propos de Nathalie Danel

Avatar
Chroniqueuse et Traductrice Allemand

Répondre