Episode 183 – Soutien familial

Episode de la série Hand Aufs Herz  (Saison 1)

Emma a toujours une main sur la bouche. Elle essaie de parler, pendant que l’un des agresseurs la filme avec le téléphone portable de celle-ci.

UN AGRESSEUR : Qu’est-ce que tu dis ? Je ne peux pas te comprendre.
EMMA : Laissez-moi partir.
UN AGRESSEUR : Ah allez tu aimes ça. Qu’est-ce que tu as contre les hommes, chérie ? (Il l’embrasse dans le cou et descend sa main tout le long du corps d’Emma)

Soudain l’un d’entre eux siffle.

UN AGRESSEUR : Danse pour nous.

Ils se lancent Emma les uns après les autres.

UN AGRESSEUR : Allez, ha ha, allez.

Pendant ce temps Jenny souriante dans un couloir du lycée reçoit un appel sur son portable. Elle est heureuse de voir qu’il s’agit d’Emma. Elle regarde effarée le film que les agresseurs viennent de tourner.

UN AGRESSEUR : Penses-y, petite salope lesbienne, la prochaine fois tu ne t’en sortira pas si facilement.

Ils la balancent violemment contre le mur et l’un des agresseurs lui fait au revoir de la main. Emma éclate alors en sanglots.

Jenny vient de finir de regarder la vidéo, quand Sophie arrive.

SOPHIE : Tout va bien ?
JENNY (Désespérée) : Emma !

Karin vient remettre une grosse lettre à sa fille qui provient de Raumzeit Record. Luzi pense que c’est son contrat et c’est le cas. Un contrat exclusif pour artiste. Luzi n’en revient pas d’être exclusive et artiste par la même occasion. Mais la lecture du contrat s’avère un peu compliquée et seul un juriste pourrait y voir clair. Karin a une idée de qui pourrait les aider.

Jenny essaie d’appeler désespérément Emma pendant que Sophie regarde la vidéo.

JENNY : Emma, Emma, décroche ton téléphone, où es-tu ? C’est totalement dingue, j’ai reçu une vidéo de toi. (À Sophie) Où peut-elle être ? Qui peut faire une telle chose, merde ! C’est quoi ce bordel. J’appelle la police.
SOPHIE : Eh attend une seconde, attend, tu vois ça ? (Montrant un monument sur la vidéo)
JENNY : Non qu’est-ce que c’est ?
SOPHIE: L’église, je sais où elle est.

Elles partent toutes les deux vers cette église.

Ben et son père sont en train de manger au Saal 1. Mais Ben n’a pas d’appétit, Stephan lui promet que son audience du lendemain se passera bien. Le plus important dans cette situation c’est qu’il donne une bonne impression. Soudain Luzi et sa mère entrent dans la salle. Karin vient demander à Stephan de regarder le contrat de Luzi pour la maison de disque. Stephan le prend et lui promet de le regarder. Ben félicite Luzi pour son contrat.

Béa boit un verre pendant que Michael fait la cuisine et ils en viennent à parler de leur sujet de conversation préféré : Ben.

Béa apprend à Michael qu’Héléna n’a pas viré Ben. Michael pense que ce n’est pas une solution de pardonner tous les méfaits de Ben les uns derrière les autres. N’importe quel autre élève aurait déjà été viré. Mais pour Béa, Ben a pris ses responsabilités en se rendant de lui-même à la police, c’est pourquoi elle va le soutenir dans cette situation. Michael hausse les yeux quand Béa lui parle de cet élève. Elle ne veut pas que Michael soit de nouveau jaloux de Ben car elle n’a pas couché avec alors qu’en revanche il ne se sont pas gênés lui et Héléna. Béa, énervée, sort de la pièce.

Dans la rue, Jenny crie le nom d’Emma et l’aperçoit prostrée dans un coin.

SOPHIE : Elle est là.
JENNY (Accroupie à côté d’Emma) : Emma, que s’est-il passé? Tu vas bien, c’était quoi cette merde?!
EMMA : Aucune idée.
JENNY : Emma, est-ce qu’ils t’ont fait quelque chose? (Emma continue de pleurer, Jenny la prend dans ses bras) Je suis là.
EMMA : Pourquoi ils ont fait ça, ces salauds ?
SOPHIE : C’était qui ?
JENNY : Emma, est-ce que tu as pu reconnaître quelqu’un ?
EMMA : Pourquoi tu es ici ?
JENNY : Ils ont envoyé une vidéo de ton téléphone portable.
EMMA : Mon portable ?
SOPHIE : Ça ne peut pas être une coïncidence, ils doivent vous connaître. Autrement pourquoi ils t’auraient envoyé une vidéo ?
EMMA : Le mec qui a filmé, je crois que c’était Ronnie.

Stephan lit le contrat de Luzi et n’y trouve rien à redire, il est même plutôt bon pour une jeune artiste comme elle. Karin le remercie et Stephan est heureux d’avoir pu l’aider. Karin et Luzi souhaitent bonne chance à Ben pour son audience.

Jenny est très énervée après ce qu’Emma vient de lui dire. Elle veut appeler la police. Mais Sophie lui rappelle que les mecs étaient masqués et qu’Emma n’est pas sûre d’elle. Mais Jenny est persuadée que c’est Ronnie car il l’avait menacée. Mais pour Sophie même s’il deale, il n’est pas un mec qui pourrait faire ce genre de choses. Jenny pense malgré tout que c’est un vrai psychopathe. Jenny veut quand même appeler la police, mais Emma veut rentrer à la maison. Sophie promet à Jenny de parler avec Ronnie et elle verra ainsi que ce n’est pas lui.

C’est la nuit, Ben et Béa ne peuvent pas bien dormir chacun chez soi. Ils regardent chacun leurs portables mais n’osent pas s’appeler.

Le lendemain matin, Stephan est au téléphone et explique qu’il ne veut aucun rendez-vous aujourd’hui. Ben est prêt à entrer au tribunal mais avant il tient à remercier son père pour tout ce qu’il a fait.

Karin demande à sa fille si elle est sûre d’elle pour le contrat. Luzi lui dit que oui et que ça va être super pour elle, pour eux. Soudain Karin regarde bizarrement Luzi car elle pense qu’elle a quelque chose sur la figure. Mais en fait c’était juste une blague pour la détendre avant que Franck ne vienne. Quand celui-ci se présente, Luzi lui avoue qu’elle a décidé de signer le contrat. Franck, tout heureux, lui tend les papiers à signer et demande à Karin de signer elle aussi car Luzi n’est pas majeure. Franck se réjouit de leur travail en commun.

Dans les couloirs du Pestalozzi, Jenny tente de persuader Emma d’aller à la police.

JENNY : On ne peut pas laisser les choses comme ça. On doit aller voir la police et porter plainte.
EMMA : Je ne veux pas que tout le monde le sache.
JENNY : Je veux juste t’aider.
EMMA : Alors laisse-moi juste oublier, O.K. ?
JENNY : O.K., O.K., on fera ce que tu veux. (Elle prend Emma dans ses bras)

Emma se détache de cette étreinte car elle vient d’apercevoir Ronnie. Jenny se précipite vers lui.

JENNY : Hey mec, espèce de connard!
EMMA : Jenny, Jenny arrête ! (Elle retient Jenny par derrière)
RONNIE : Tout va bien ?
JENNY : Rien ne va, bordel !
EMMA : Ne te bat pas avec lui.
RONNIE : Contrôle un peu mieux ta meuf.

Emma s’en va suivie de Jenny.

Sophie qui a assisté à la scène vient s’asseoir auprès de Ronnie. Elle voudrait savoir ce qu’il a fait la veille. Celui-ci lui répond qu’il était avec des amis. Elle espère qu’il ne serait pas tombé par hasard sur Emma et aurait choisi de l’intimider. Ronnie, bien sûr, nie et pense que Sophie a dû mal dormir.

Emma et Jenny entrent dans l’auditorium.

JENNY : Je pense juste qu’on ne doit pas se laisser intimider.
EMMA : On ne doit pas provoquer Ronnie, en plus je ne sais pas si c’était lui. S’il-te-plait je ne veux pas de ça.

Béa distribue les textes aux élèves.

Sophie veut savoir la vérité. Ronnie est en colère car déjà ces deux « salopes » lui ont ruiné son business, et maintenant elles racontent des mensonges sur lui. D’ailleurs il n’est pas sur la vidéo car tout simplement il n’était pas là-bas. Sophie ne lui dit plus rien.

Béa distribue les parties que chacun doit chanter, quand Luzi pénètre dans la salle. Elle annonce qu’elle a signé son contrat.

Selon Sophie, Emma ne va pas bien du tout. Mais Ronnie continue de nier et si elle ne le croit pas elle n’a qu’à partir.

L’avocat explique que les chances de Ben sont plutôt bonnes vu le juge qu’ils auront. Il n’a plus qu’à faire une bonne impression durant l’audience.

Le STAG et Béa boivent un du champagne en l’honneur de Luzi. Elle explique qu’avant de le signer, elle a montré le contrat au père de Ben qui l’a trouvé correct. De plus, elle aura son mot à dire sur le choix des chansons. Soudain Béa qui vient de lire le contrat de Luzi fait une drôle de tête.

Sophie décide d’appeler Emma sur son portable et comme par hasard le téléphone à côté de Ronnie se met à sonner.

Luzi se rend compte que Béa est un peu triste. Celle-ci a en fait lu dans le contrat que Luzi ne devra pas jouer avec un groupe, faire une chanson, mais rester une chanteuse individuelle. Luzi comprend qu’elle ne pourra plus chanter avec le STAG.

Ronnie explique à Sophie qu’il a trouvé le téléphone. Il lui jure de n’avoir rien fait mais Sophie ne le croit pas. Elle pense qu’il ment comme pour l’affaire avec Ben. Elle lui promet alors d’arranger les choses en allant voir la police. Elle leur dira toute la vérité sur la course, l’accident et lui.

Sophie va-t-elle vraiment tout dire à la police ou va-t-elle encore une fois se dégonfler ?


Hand Aufs Herz - Episode 183Hand Aufs Herz - Episode 183Hand Aufs Herz - Episode 183

Retour à la fiche de présentation Hand Aufs Herz

A propos de Nathalie Danel

Avatar
Chroniqueuse et Traductrice Allemand

Répondre