Pas à Pas – Tome 1 de Ken Kurogane

Pas à Pas - Tome 1 de Ken Kurogane

Titre Français : Pas à Pas

Titre Original : Hoshikawa Ginza Yonchôme

Auteur : Ken Kurogane

Date de Sortie : 24 Août 2012

Nationalité : Japonaise

Genre : Manga

Nombre de Pages : 180 pages

Editeur : Taifu Comics

ISBN : 978-2-35180-645-6

Pas à Pas : Quatrième de Couverture

Otome n’a pas eu une enfance facile et après un incident familial elle doit cohabiter avec son professeur, Mlle Minato. Leurs différences de caractère, d’âge et de situation ne les empêchent pas de vivre un quotidien plein d’amour quoiqu’un peu bancal.
Pas à pas, elles parviendront à oublier leurs différences et à se rapprocher.

Pas à Pas : Avis Personnel

Pas à Pas est une histoire assez intéressante et surtout assez différente des yuris que l’on a l’habitude de lire. Ici il est question d’élève, certes, puisqu’Otome est une jeune fille qui va à l’école et qui est censée passer le plus clair de son temps à étudier. Sauf que la différence c’est qu’on découvre dès les premières vignettes que ce ne sont plus ses parents qui l’élèvent mais son ancienne professeure, Mademoiselle Minato. Ses parents n’étaient visiblement pas doués et pour son bien, il valait mieux qu’Otome quitte le domicile familial. On n’en saura pas plus sur le pourquoi du comment mais les bases sont posées.

Forcément Otome se sent redevable, vouvoie sa professeure et fait tout pour lui rendre la vie plus facile. Parce qu’après tout, la jeune Mademoiselle Minato se retrouve maintenant à devoir veiller sur elle et donc à avoir moins de divertissements et plus de responsabilités. Otome fait le repas, le ménage, range, lustre et le reste du temps elle étudie. La femme parfaite. Il faut dire que de son côté Mademoiselle Minato n’est absolument pas douée pour cela donc c’est plutôt arrangeant.

La répartition des rôles ainsi, du côté la femme fragile et soumise au foyer qui attend que celle ou celui qu’elle aime rentre du travail pour le bichonner et rapporte l’argent m’a un peu dérangée. C’est tellement cliché et si peu féministe. Pourtant, rapidement, Otome va se montrer plus forte et entreprenante qu’on aurait pu le croire. C’est elle qui va la première permettre à leur relation de dévier vers une liaison plus intime en arrivant à voler des baisers à Mademoiselle Minato. Elle est vraiment rusée et efficace quand elle veut.

J’ai aussi bien accroché sur le passé de Mademoiselle Minato qui est la petite dernière d’une grande fratrie et qui a donc toujours été chouchoutée. Je n’ai pu m’empêcher de me demander si dans le prochain épisode un coming out à sa famille pouvait être envisageable. En même temps nous sommes dans un yuri et dans un manga japonais. Autant le dire tout de suite, le coming out est donc totalement banni.

Une découverte intéressante et enrichissante. Certainement l’histoire la moins convenue et la plus réfléchie de toutes celles que j’ai lu de Ken Kurogane.

Pas à Pas : Extraits

Pas à Pas de Ken Kurogane

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre