Indomptable de Lyn Denison

Indomptable de Lyn Denison

Titre Français : Indomptable

Titre Original : The Wild One

Auteur : Lyn Denison

Date de Sortie : 06 Novembre 2010

Nationalité : Australienne

Genre : Roman d'Amour

Nombre de Pages : 177 pages

Editeur : Dans l’Engrenage

ISBN : 978-2-915342-23-9

Indomptable : Quatrième de Couverture

Rachel Weston est bien trop occupée pour réfléchir à sa vie, absorbée par ses deux jeunes enfants et le développement de sa jardinerie.
Le jour où elle doit embaucher de l’aide, quelle n’est pas sa surprise de voir resurgir dans son bureau une vieille connaissance, Quinn Farrelly, venue se porter candidate ! Il faut dire que douze ans plus tôt, après une adolescence rebelle, la jeune femme a été impliquée dans un mortel accident de voiture qui lui a valu un long séjour en prison.
Malgré les mises en garde de son entourage, Rachel donne sa chance à Quinn. Rapidement, elle va découvrir une personnalité plus sensible qu’ombrageuse et n’aura aucun mal à l’apprivoiser, en dépit de sa réputation… Jusqu’à ce que des sentiments troublants s’éveillent entre elles, remuant les eaux insondables de la vie de Quinn.
Dans quelle spirale vertigineuse risquent-elles d’être happées ?

Après Et la revoir… et Rêve à nu, Lyn Denison revient régaler ses lectrices de son talent à explorer les territoires secrets et captivants des cœurs qui se découvrent.

Indomptable : Avis Personnel

Ce roman est le troisième que je découvre de l’auteure australienne Lyn Denison. Je l’avoue tout de suite, je n’ai pas été tendre du tout avec les précédents. Ce n’est pas de ma faute, j’ai cherché quelque chose à sauver, je n’ai rien trouvé. Autant dire que j’avais quelques craintes en découvrant cette histoire. Mais le résumé était plutôt alléchant. Une femme aujourd’hui veuve et mère de deux enfants qui se retrouve face à la personne qui a fait battre son cœur il y a plusieurs années, lorsqu’elle sortait de l’adolescence. Et autant le reconnaître tout de suite, j’ai été séduite par cette romance.

L’histoire est très simple. Une femme rencontre une femme qui a fait battre son cœur il y a plus de quinze et avec laquelle elle n’a rien tenté parce qu’elle n’en avait pas le courage. Aujourd’hui elle a une vie tranquille et le retour de cette femme va raviver le feu de la passion. C’est un peu comme dans Et la Revoir…, sauf que là il ne s’est rien passé du tout. Bref, l’histoire s’installe et on découvre la petite vie tranquille (enfin pas tant que ça) de Rachel Weston, veuve, mère de deux adolescents et propriétaire d’une jardinerie. Et puis dès le second chapitre débarque Quinn Farrelly, le coup de cœur de l’époque et les choses se compliquent…

Tout y est ! Les ressorts du roman sentimental de base, la rencontre, le cœur qui bat, l’attirance grandissante etc. Coup de chance, les enfants les rapprochent avant d’être bien gentiment exilés chez les grands-parents parce que personne ne peut les garder comme ce sont deux femmes très occupées. En plus Quinn Farrelly c’est le stéréotype même de la femme pour laquelle on craque au lycée. C’était une rebelle, elle a fait des bêtises, elle s’est retrouvée en prison et là elle a changé. Et puis d’abord c’était même pas sa faute et elle a été condamnée à tort. En fait on s’en fout. Ce qui importe c’est l’histoire d’amour.

L’écriture est fluide et efficace. On ne perd pas son temps sur les paysages. Les personnages sont très réels et vite présentés. L’histoire a ce qu’il faut de retournements pour nous accrocher et permettre de continuer la romance une fois la dernière page achevée. Le happy end est évident mais c’est ce qu’on attend. Tout le monde est tout beau tout gentil et il n’y a en fait aucun méchant, c’est parfait pour un roman sentimental assumé.

En résumé j’ai passé un excellent moment avec ce roman qui reprend toutes les ficelles du genre sentimental. Si vous recherchez une histoire d’amour qui finit bien, de l’amour, un peu de sexe et des sentiments, foncez, c’est fait pour vous.

Indomptable : Extraits

« La visiteuse portait des bottes noires, un jean impeccablement repassé, un chemisier blanc avec discret décolleté et une veste légère à damiers bleus. Rachel n’avait jamais vu des jambes aussi longues. Son visage était encadré par des cheveux noirs et courts formant un agréable dégradé, avec juste quelques mèches en bataille sur le dessus et le front. Rachel l’aurait reconnue entre mille. Ses traits s’étaient affinés, les rondeurs de l’adolescence en moins, mais ses yeux n’avaient pas changé. Passé le choc, Rachel comprit que les douze années qui s’étaient écoulées avaient ajouté davantage que la simple maturité au regard de la jeune femme : si le saisissant ton gris était identique, le feu qu’elle se souvenait y avoir vu briller avait en partie disparu. Quant à son sourire, il était timide, aujourd’hui.
Quinn Farrelly ! Quinn Farrelly était là… à la recherche d’un emploi. Sans s’en apercevoir, Rachel leva la main pour arranger sa coiffure, se ravisa et la posa nerveuse sur le col de sa chemise.
« Quinn… Bonjour. Je, tu… » Rachel se décomposa intérieurement, avant de rassembler ses esprits et de poursuivre, avec une question dont elle se reprocha immédiatement la platitude : « – Tu es revenue ?
– Vous vous connaissez ? interrogea Phil en les dévisageant l’une après l’autre.
En quelque sorte », répondit Quinn avec un rire bas qui fit frissonner Rachel de la tête aux pieds, et se hérisser les fins poils sur ses bras. Elle s’étrangla. Que se passait-il, à la fin ? Elle était au courant du retour de Quinn, il n’y avait donc rien de bien surprenant à ce qu’elle cherche un travail. » (Page 25)

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre