Lightswitch

Une histoire doit être vécue avant d’être racontée

Année de Production : 2009

Réalisation : Emma Keltie

Scénario : Natalie Krikowa, Penny Glasswell

Avec : Lara Dignam (Danielle), Kylie Watson (Shauna), Jay Laga’aia (Bo)

Nationalité : Australienne

Genre : Court-Métrage, Drame, Romance

Durée : 25 minutes

Titre Original : Lightswitch


Interview(s) :

Interview de la Réalisatrice Emma KeltieInterview de l’Actrice Lara Dignam l’interprète de DanielleInterview de la Scénariste et Productrice Natalie Krikowa

Lightswitch : Résumé

Alors qu’elle rentre chez elle en vélo, Danielle a un accident de la route. Lorsqu’elle reprend connaissance, elle se rend dans le premier bar venu pour obtenir de l’aide. Là, elle rencontre Shauna, une jeune femme séduisante qui l’aide à soigner ses blessures.

Shauna raccompagne Danielle chez elle à l’arrière de sa moto. Les deux jeunes femmes se revoient quelques jours plus tard et apprennent à se connaître. L’attraction grandit entre elles et leur histoire débute…

Alors qu’elle rentre chez elle en vélo, Danielle a un accident de la route. Lorsqu’elle reprend connaissance, elle se rend dans le premier bar venu pour obtenir de l’aide. Là, elle rencontre Shauna, une jeune femme séduisante qui l’aide à soigner ses blessures. Shauna raccompagne Danielle chez elle à l’arrière de sa moto. Les deux jeunes femmes se revoient quelques jours plus tard et apprennent à se connaître. L’attraction grandit entre elles et leur histoire débute…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Réussi. A découvrir.

Note des lectrices : Soyez la première !
74

Lightswitch est un court-métrage qui se regarde et s’apprécie comme un film. L’image est tout simplement magnifique et je pense que la réalisatrice, en plus d’être extrêmement douée, était secondée à la perfection par une directrice de la photographie qui connaît son travail. Il y a aussi ces paysages australiens sublimes qui se sont laissés apprivoiser.

L’histoire est à la fois bien écrite et bien amenée. Bon, la rencontre inopinée dans l’épicerie fait rire par sa coïncidence bienvenue mais on fond totalement devant les dialogues et le sourire de Shauna. Du coup on s’en fout un peu de la crédibilité. Les virées en moto et les ballades sur les magnifiques étendues australiennes font rêver.

On sent cette attirance naissante entre les deux héroïnes et on attend avec impatience qu’elles se rendent compte de l’évidence. La scène d’amour est bien tournée, de manière différente de ce dont on a l’habitude et pas ignorée alors que nous sommes tout de même dans un court-métrage. La réalisatrice a pris le temps d’installer les choses et elle a eu parfaitement raison.

Les deux actrices sont parfaites et jouent de manière juste et pudique. J’ai vraiment accroché sur le personnage de Shauna, fort, intelligent, sensible. Elle a fait des choix et réalise, en vivant, que tout n’est pas aussi simple. On ressent ses interrogations et ses doutes à travers le jeu de l’actrice, c’est vraiment très bien fait.

Un court-métrage vraiment excellent qui nous permet de découvrir des scénaristes, une réalisatrice et des actrices de talent. À signaler quand même, pour votre information personnelle, que l’équipe a entre 21 et 26 ans et que la plus âgée, Kylie Watson, l’interprète de Shauna, a tout juste 30 ans. La nouvelle génération du cinéma australien est là !

Lightswitch : Critiques Presse et Récompenses

Sélection Officielle au Festival du Film Gay et Lesbien de Seattle en 2009.
Sélection Officielle au Festival du Film Féministe de Baltimore en 2009.
Sélection Officielle au Festival du Film Gay et Lesbien de Hambourg en 2009.
Sélection Officielle au Festival International du Film Féministe et Lesbien de Paris en 2009.
Sélection Officielle du Festival International du Film de Long Island en 2009.
Sélection Officielle du Festival International du Film Rainbow de Honolulu en 2009.
Sélection Officielle du Festival du Film d’Atlanta en 2009.
Sélection Officielle du Festival International du Film & Vidéo Indépendants de New York en 2009.
Sélection Officielle du Festival du Film de Byron Bay Queer Fruits en 2009.

Lightswitch : Extraits

DANIELLE : Une histoire c’est plus que de simples mots sur une page.

SHAUNA : Alors, Princesse…
DANIELLE : C’est Danielle.
SHAUNA : Salut vous. Alors Princesse Danielle, je suis Shauna.

SHAUNA : Allons-y.
DANIELLE : Quoi ?
SHAUNA : Je t’emmène faire un tour.
DANIELLE : Non, ça va.
SHAUNA : Sérieusement, ce n’est pas tous les jours que je sauve une Princesse en détresse.

DANIELLE : Une histoire doit être vécue avant d’être racontée.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre