Los Hombres de Paco : Episode 10 – Las ultimas palabras de Julio Olmedo

Episode de la série Los Hombres De Paco  (Saison 4)

Réalisateur : David Molina Encinas
Scénaristes : Marc Cistaré, María López Castaño, Esther Martínez Lobato, Luis Moya, David Oliva, Alberto Úcar

Résumé

Alors qu’il rentre chez lui, Lucas découvre par la fenêtre de l’appartement que sa sœur et Aitor regardent un film d’horreur et sont dans les bras l’un de l’autre. Il refuse de les déranger et fume une cigarette sur le balcon lorsque Sara sort les poubelles devant lui sans lui adresser la parole. Voyant qu’ils ne communiquent pas, Lola s’approche de Lucas et lui demande de régler leurs problèmes. Ils ne peuvent pas continuer de souffrir ainsi tous les deux. Lucas l’écoute et pleure silencieusement. Quand Sara rentre chez elle, Lola lui demande pourquoi elle ne parle pas à Lucas et Sara lui explique qu’elle n’a plus rien à lui dire. Lucas finit par rentrer chez lui et dérange Aitor et sa sœur Carlota qui commençaient à se dévêtir sur le canapé. A l’arrivée de Lucas, Aitor quitte l’appartement et Carlota semble rassurée puisqu’elle avait paru mal à l’aise quelques instants plus tôt avec Aitor, comme si elle avait peur que les choses aillent trop vite.

Mariano et Paco réchauffent le corps de Julio Olmedo au sèche-cheveux afin de pouvoir collecter les indices dessus. Ils trouvent dans la poche du mort un mini rubik’s cube, que Mariano garde. Alors qu’il entend un bruit étrange provenant du thorax de Julio Olmedo, Mariano colle son oreille sur le corps mais ne peut bientôt plus se reculer. Il est fixé par le froid. C’est à ce moment là que Don Lorenzo arrive. Mariano fait semblant d’aller bien puis finit par avouer la vérité. Don Lorenzo le retire alors avec force et la douleur est cuisante pour le policier.

Povedilla parle de son infiltration avec ses amis mais ces derniers se moquent de lui. Ne supportant pas que José Luis leur rappelle sans cesse qu’il a participé à une opération extrêmement importante et que rien n’a changé pour eux, Curtiz, Aitor et Quique sont passablement vexés.

Alors que Paco récupère une montre sur le corps de Julio Olmedo, Silvia arrive pour faire son rapport à son père. Ils sont remontés jusqu’à Ernesto, le complice de Salazar grâce à ce qu’ils ont retrouvé sur les lieux du crime. Montoya fait un compte rendu sur la bande audio dont la voix est impossible à identifier. A ce moment là Don Lorenzo découvre la photo de Pepa, la sœur de Paco, dans le portefeuille de Julio Olmedo. Don Lorenzo demande à Paco ce que la photo de sa sœur fait dans le portefeuille d’un criminel, mais le policier l’ignore.

Pepa explique à Paco qu’elle suit Julio Olmedo depuis trois mois et qu’il s’est probablement procuré sa photo ainsi. Elle reconnaît qu’elle n’est pas une si bonne policière qu’elle le pensait. Paco et sa soeur s’assoient pour boire un café et Paco tente de lire une lettre qu’il a rédigée à l’adresse de celle-ci. Il s’embrouille et cette dernière découvre seule la lettre. Elle apprend que son frère l’aime toujours et qu’il lui a pardonné. Il lui propose de venir vivre et travailler avec lui à San Antonio. Elle accepte et tous les deux se réconcilient en se jetant dans les bras l’un de l’autre.

Lucas qui est toujours infiltré et vit sous une fausse identité arrive au commissariat. Mariano lui fait remarquer qu’il ne devrait pas retourner aussi régulièrement à leur appartement, qu’il prend trop de risque et que c’est dangereux. Lucas voit alors passer Sara. Elle est la raison pour laquelle il revient, Mariano en a conscience. A ce moment là, Ernesto, qui a été arrêté, voit Lucas quitter le commissariat. Il comprend que ce dernier est policier alors que Lucas est justement contacté par Allison pour une mission.

Alors qu’elle s’apprête à s’entraîner au tir, Silvia découvre Pepa à ses côtés. Elle est surprise de la retrouver et toutes les deux s’embrassent. Pepa s’excuse pour ce qu’elle a fait la fois précédente et Silvia semble ravie de la revoir. Don Lorenzo qui passe à cet instant dans le couloir convoque Pepa dans son bureau.

Dans le garage, Lucas s’approche de Sara qu’il a suivie et lui demande s’il peut lui parler. Sara lui explique qu’elle ne veut pas l’entendre. Elle refuse d’écouter ce qu’il a à lui dire. Elle s’énerve, le frappe et il la jette dans une voiture en la bâillonnant et en la ligotant pour qu’elle l’écoute. Devant la résistance qu’elle lui oppose, Lucas la kidnappe et l’amène en forêt.

Pepa fait un compte rendu de son enquête sur Olmedo à Don Lorenzo quand Montoya arrive avec le café. Il ne cesse de déranger Pepa dans son exposé ce qui énerve Don Lorenzo au plus au point. Montoya semble très intéressé par Pepa, alors que Don Lorenzo prête une oreille attentive aux déclarations de cette dernière au sujet de l’enquête.

Ernesto appelle Salazar et lui explique qu’il vient de voir Lucas quitter le commissariat à l’instant. Toute l’équipe comprend qu’il les a trahis. Salazar demande alors à Philippe et Allison d’infiltrer les dossiers de la police pour tout apprendre sur Lucas.

Afin de donner une leçon à Povedilla, Quique, Curtiz et Aitor lui font croire que Don Lorenzo leur a donné une nouvelle mission. Ils doivent s’infiltrer dans un festival de rock et pour s’inscrire, ont besoin de graver une maquette. Povedilla qui a une passion pour la musique leur explique qu’il va leur composer une chanson le jour même. En effet, les trois compères lui ont fait croire que Don Lorenzo souhaitait entendre la maquette à la fin de la journée.

Lucas libère Sara dans la forêt et semble toujours aussi incapable de lui parler. Profitant d’un instant d’inattention de sa part, Sara lui donne un coup de pied et part en courant. Il la poursuit et pour se défendre elle lui jette une pierre en pleine tête. Lucas tombe mais se relève et la poursuit à nouveau.

Carlota demande conseil à Lola en matière de sexe pour savoir comment s’y prendre. Lola est plutôt gênée par la conversation. Carlota demande si elle doit attendre ou si elle doit coucher rapidement avec Aitor. Elle ignore quand cela doit intervenir.

Povedilla enregistre sa chanson et Aitor, Quique et Curtiz lui font remarquer qu’elle n’a rien d’une chanson de rock. Ils lui demandent alors de placer le mot « couille » dans le refrain, ce qui donne une chanson plus actuelle. Le résultat fait mourir de rire les trois compères qui trouvent leur plan excellent.

Chez Paco, Mariano essaie de résoudre le problème du rubik’s cube. Devant son incapacité à y arriver, Paco propose de le casser à coups de marteau. Mariano s’y oppose et quand Paco s’apprête à frapper le petit objet, son ami le retire au dernier moment. Paco fait alors un énorme trou dans la faïence de la cuisine.

Lucas finit par rattraper Sara et l’immobilise par terre en s’asseyant sur elle au milieu de la forêt. Il la force à l’écouter et lui ouvre son cœur. Après sa confession, Sara disparaît et se rend au commissariat pour porter plainte. Rita l’écoute et lui demande si c’est ce qu’elle souhaite vraiment. A ce moment là Sara se met à pleurer. Lucas, lui, parle à Mariano et Paco. Le ton monte et Lucas se dispute avec Mariano avant de détruire sa console de jeu. Paco tente de rassurer et de réconforter son ami après le départ de Mariano.

Le lendemain, au commissariat, Sara voit Lucas assis sur une chaise et passe près de lui. En le faisant elle frôle son cou et tous ses souvenirs heureux avec la jeune femme reviennent en tête à Lucas. Il se tourne vers elle et l’observe mais la jeune femme continue son chemin.

Salazar, Allison et Philippe découvrent l’identité réelle de Lucas. Ils décident alors de tout apprendre de sa vie et remontent ses derniers coups de téléphone, ses revenus bancaires…

Povedilla présente sa cassette audio à Don Lorenzo. Comprenant que ses officiers se sont moqués de lui, Don Lorenzo sort de son bureau et commence à frapper Quique, Curtiz et Aitor cachés derrière la porte qui s’enfuient en courant, morts de rire. Povedilla, ne comprenant pas ce qui se passe, quitte le bureau de son supérieur, qui est dans une colère noire.

Salazar intercepte un coup de téléphone de Lucas qui commande un jeu vidéo de bar pour Mariano afin de s’excuser. Leur nouveau complice spécialiste en informatique leur propose alors de piéger ce dernier afin de le supprimer.

Le soir venu, Lucas fait part de son excellente idée pour s’excuser à Paco. Ce dernier semble content pour son ami. Pepa arrive alors pour le dîner suivi par Don Lorenzo. Sara frôle Lucas par deux fois et celui-ci comprend qu’elle lui a pardonné. Tout le monde est réuni. Alors que le repas avance, Lucas et Sara volent quelques instant d’intimité pour s’embrasser et se rapprocher. Ils se promettent de ne le dire à personne et de garder leur relation secrète. Don Lorenzo, lui, est odieux avec Pepa, ce qui oblige Paco à le rappeler à l’ordre. Il finit par partir au moment où Montoya arrive avec le dessert.

Le lendemain au bar, Paco discute avec son psychiatre lorsque Lucas arrive. Paco les présente mais Lucas est surtout intéressé par la livraison de son cadeau pour Mariano. Le complice de Salazar pose la bombe mais en comprenant que le jeu vidéo n’est pas pour Lucas, Salazar décide de passer au plan B et d’attirer Lucas hors de la ville pour le supprimer. Il lui téléphone donc pour lui donner rendez-vous…


Los Hombres de Paco - S04 Ep091Los Hombres de Paco - S04 Ep092Los Hombres de Paco - S04 Ep093

Retour à la fiche de présentation Los Hombres De Paco

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre