Interview de Lana Parrilla, l’interprète de Regina Mills La Méchante Reine

Interview liée à la série Once Upon a Time

Lana Parrilla - Once upon a time

Interview accordée à Valerie Anne le 15 septembre 2014 pour le site Afterellen.com

Once Upon a Time a été la première série que j’ai récapitulée sur Afterellen et ce fut la passion des fans pour le SwanQueen lors du premier femslash tournament [ndlt : concours sur Afterellen.com qui désigne le meilleur couple imaginaire lesbien des séries télévisées] qui m’a poussée à récapituler la série en premier lieu. Le fan club grandit encore et toujours à chaque épisode et, cette année, dans le troisième femslash madness tournament annuel, le SwanQueen a été couronné vainqueur.

Je suis entrée en contact avec Lana Parrilla pour lui parler de sa victoire, de ce qu’elle pense du SwanQueen et de ce à quoi l’on peut s’attendre pour Regina dans la saison quatre. Je ne vais pas faire comme si vous étiez intéressés par ce que j’ai à dire, donc sans plus de cérémonie mesdames et mes shippers : Lana Parrilla !

Nous vous avons demandé cette interview en partie parce que lors de notre dernier femslash tournament – en gros, un concours avec les femmes de fiction que l’on aimerait voir ensemble – le SwanQueen a gagné. Je suis sûre que vous en avez entendu parler.

Surprenant ! [rires] Mais fantastique !

Je me demandais si vous aviez des idées sur ce qui, chez Emma et Regina et dans leur relation, pousse les gens à vouloir les voir ensemble.

Je pense que ce sont deux femmes très fortes, puissantes, intelligentes et attirantes [rires]. Désolée, je suis subjective. Il y a une brune aux yeux marron foncé et étouffants, et puis il y a cette blonde aux yeux bleus très… Emma a une nature différente de Regina. Elle est beaucoup plus athlétique, plus active, avec une force physique différente de celle de Regina. Regina a un pouvoir intérieur et c’est également très attirant, c’est une sorcière avec un humour et une insolence que l’on aime tous. Elle peut aussi être très narquoise. Il y a beaucoup de choses qui rapprochent ces deux personnages et je comprends pourquoi les gens veulent les voir ensemble. Il y a également eu des tensions entre elles au fil des années ; elles se battent constamment l’une contre l’autre mais ne se sont jamais vraiment blessées physiquement. Il existe donc cette tension qui, je pense, peut être perçue comme sexuelle par beaucoup de personnes, particulièrement les SwanQueens.

Je suis tout à fait d’accord. Avez-vous déjà eu l’occasion de voir des vidéos de fans ou d’autres types de fan art ?

Oh, oui ! Certaines sont magnifiques, certains dessins… j’ai vu ces dessins animés de nous et il y a aussi ces esquisses magnifiques, géniales. Je trouve ça beau. Il y a beaucoup de fan arts, DES TAS. J’en possède pas mal aussi. Certains sont si beaux que je les accroche au mur. Je n’ai pas de fan art SwanQueen sur mon mur pour l’instant, mais j’ai une superbe peinture de la Méchante Reine, qui est tout bonnement éblouissante.

Aviez-vous prévu d’être une telle icône pour les lesbiennes et bisexuelles avec ce rôle ? Comment avez-vous vécu ça ?

Je ne m’y attendais pas parce que, vous savez, ce n’est pas l’histoire que racontent les producteurs et quand je travaille sur Regina je me concentre principalement sur l’histoire qu’ils racontent. Ça m’a surprise parce que je ne l’avais pas anticipé, mais j’aime tous nos fans. Il y a beaucoup de ships différents dans la série : Robin des bois et Regina, Capitaine Crochet et Emma Swan, parfois ils ont même mis ensemble Aurore et Mulan. Je soutiens tous les couples, vraiment. Je soutiens toutes les relations qu’ils ont créées et tout ce que le public espère voir. J’aime simplement le fait que notre public puisse voir ces personnages et s’identifier à eux. Et avec Regina et Emma toutes deux mamans je comprends que ce soit un ship évident que beaucoup de lesbiennes soutiennent et espèrent voir se réaliser.

Avez-vous une scène préférée entre Emma et Regina pour l’instant ?

Oui, il y en a des tas. Il y en a plein ! L’une de mes préférées est, je crois que c’est à la fin de la seconde saison, quand elles sont toutes les deux dans la caverne et qu’elles tiennent cet énorme diamant – pardonnez-moi je ne me souviens plus du nom exact qu’il avait dans le scénario, c’était il y a plus d’un an et demi. Pendant les deux premières saisons nous avions vu ces deux femmes se battre l’une contre l’autre et ce fut la première fois où nous les voyions se soutenir et travailler ensemble, ce fut un grand tournant pour nos personnages. C’est l’une de mes scènes préférées.

Emma et Regina ont fait tellement d’efforts pour arriver là où elles en sont aujourd’hui, pour réussir à s’entendre. Est-ce que le fait qu’Emma ramène Marianne risque de mettre en péril cette relation ?

Oui, je crois [rires]. Mais une fois encore, c’est la tension entre ces deux personnages que nous aimons voir. Oui, je pense que Regina se sent extrêmement trahie par Emma et cela aura des répercussions dans la saison à venir. Emma sentira une distance, une haine et une colère envers elle de la part de Regina. Cependant, il est évident que ces deux femmes sont devenues très proches de par leur fils. Et au final, elles sont une famille. Donc, je ne les vois pas se blesser physiquement, vouloir se tuer ou entraîner la mort de l’une ou l’autre parce qu’elles sont une famille. Elles auront des conflits familiaux, des disputes et autres mais je crois qu’elles trouveront un moyen de les résoudre.

Au début de la série, la mort aurait été quelque chose que Regina aurait souhaité pour Emma ; elle a tellement évolué. Que pouvez-vous nous dire de l’évolution de Regina pour cette saison puisque, apparemment, elle pourrait refaire un pas en arrière ?

Pour l’instant nous en sommes à l’épisode six, et dans le dernier épisode de la dernière saison, Elsa est apparue comme par magie donc nous sommes en plein dans l’histoire de la Reine des neiges. Et là où Emma intervient c’est qu’elle a en quelque sorte créé cet énorme problème, pas vrai ? Elle a voyagé dans le temps et a rapporté des choses et des personnes auxquelles elle ne s’attendait pas, donc elle se concentre sur la résolution de ce problème. Et Regina est plutôt bien prise par l’histoire de Robin des bois et Marianne. Je crois que c’est une chose à laquelle elle ne s’attendait pas : elle avait enfin trouvé son bonheur et il lui a été arraché. Dans la première partie de la saison, elle gère ça, elle essaye de gérer son cœur brisé, les répercussions du retour de la femme décédée de Robin des bois [rires], ce que cela engendre pour leur relation et la façon dont Emma et elle-même vont pouvoir continuer à être civiles l’une envers l’autre maintenant que Marianne est de retour. Donc voilà l’histoire principale de Regina pour cette première partie de saison.

Est-ce que Regina et Elsa interagiront ensemble ? Y aura-t-il un Méchante Reine versus Reine des neiges ?

Oui, il y a un peu de ça, elles interagissent un peu. Je ne peux pas trop vous en dire, il faut que je garde mon travail [rires].

Retour à la fiche de présentation Once Upon a Time

A propos de Lou Morin

Lou Morin
Traductrice Anglais/Français

2 commentaires

  1. Avatar

    Je vais commencer comme Price: J’adore lana parilla, c’est vrai qu’elle fait beaucoup de choses pour la cause LGBT.
    A partir de là, le fait qu’elle dise plus ou moins qu’elle accepterais de jouer un personnage lesbien ne me surprend pas plus que ça 😉
    et ceci dit ils devraient définitivement engager Price en scénario, car une Elsa lesbienne refoulée, moi je dis OUI 😀
    Et pour rebondir sur l’interview j’ai vu que justement, le créateur du pull qui pourrait fait penser au Swan queen leur a envoyé un pull à chacune. J’ai trouvé ça amusant ^^

  2. Isabelle B. Price

    J’adore Lana Parrilla ! Je la trouve talentueuse, engagée et très séduisante. Pour autant, dans cette interview je trouve qu’elle fait le jeu des studios hollywoodiens et des créateurs de la série qui ne montrent aucun personnage LGBT dans OUAT.
    Je ne nie pas son engagement pour les LGBT, je trouve juste que c’était parfait et facile que ce soit elle qui fasse cette interview en disant qu’elle soutenait tous les couples quels qu’ils soient. Soyons honnêtes le couple SwanQueen (Emma/Regina) c’est juste dans nos rêves (mais ça fonctionne super bien dans les fanfictions, il faut bien le reconnaître, on sait rêver) et du coup laisser la possibilité à Lana Parrilla de dire qu’elle aime tout le monde et qu’elle tournerait tout ce qu’on lui demandait, ça met tout le monde d’accord. Un peu trop peut-être.
    Parce que le véritable engagement ce serait de mettre un vrai couple LGBT dans la série. C’est ça le sujet. Quitte à revisiter tous les comptes de notre enfance et à faire de la méchante reine une femme complexe, blessée et en quête de rédemption, autant aller jusqu’au bout et faire d’Elsa, la Reine des Neiges, une lesbienne qui ne s’assume pas et qui est du coup incapable de maîtriser son pouvoir jusqu’à ce qu’elle rencontre une femme et qu’elle apprenne enfin à s’aimer même si elle est différente ! Ça ce serait novateur !
    Pas une actrice LGBT friendly qui dit qu’elle aime tout le monde et qu’elle serait ravie de jouer un personnage lesbien si on lui en proposait un d’intéressant (ok, elle ne le dit pas comme ça mais on sait lire entre les lignes).

Répondre