Gia Marie Carangi

Gia Marie Carangi

Biographie

Gia Marie Carangi est une mannequin américaine née le 29 janvier 1960 à Philadelphie et décédée le 18 novembre 1986 également à  Philadelphie. Après avoir vécu une enfance difficile durant laquelle ses parents ne cessaient de se battre, elle se rend à New York à l’âge de 17 ans.

D’origine italienne, galloise et irlandaise, la jeune femme est rapidement connue dans le secteur de la mode par son seul prénom. Dès 1978 elle devient un mannequin connu. Mais c’est surtout au début des années 80 qu’elle devient la première véritable « Top Model ». Elle propose en effet un nouveau style et une nouvelle manière de poser à travers des gestes et des expressions faciales inhabituels. Dès son arrivée à New York, Gia se fait connaître de nombreux photographes de mode. Elle pose pour de grands noms tels Francesco Scavullo, Arthur Elgort, Richard Avedon et Chris von Wangenheim.

En Octobre 1978, Gia pose pour le photographe Chris von Wangenheim pour sa première grande prise photo. Nue derrière un grillage en fer, elle surprend ce dernier mais s’entiche surtout de l’assistante maquilleuse Sandy Linter. Leur histoire d’amour débutera peu après et se poursuivra pendant de nombreuses années même si elle ne sera jamais stable.

Gia Marie Carangi enchaîne ensuite les grandes couvertures de magazines de mode. Habituée de plusieurs clubs connus dont Studio 54 et le Mudd Club, la jeune femme commence par prendre régulièrement de la cocaïne en soirée. Puis rapidement elle développe une addiction à l’héroïne.

Devenue dépendante de la drogue, elle voit sa carrière de mannequin décliner petit à petit. Le 1er Mars 1980, l’agent de Gia, Wilhelmina Cooper décède d’un cancer des poumons. Dévastée, la jeune femme se met à abuser encore plus de la drogue. Incontrôlable sur les séances photos, elle se retrouve incapable de continuer à travailler, les marques d’injections étant visibles sur ses bras. En 1981, elle rentre en clinique de désintoxication pour un programme de 21 jours. Mais après être sortie, elle replonge rapidement et recommence un nouveau programme.

Son envie de décrocher disparaît avec la perte tragique de son ami photographe, Chris von Wangenheim, décédé dans un accident de voiture cette année là. Elle suivra plusieurs programmes de désintoxication sans succès et continuera à se droguer. Personne ne lui faisant dorénavant confiance dans le milieu de la mode et elle perd toute opportunité de travail. Sa carrière se termine en 1982.

Sa famille fait pression pour qu’elle entre à nouveau en cure de désintoxication. Elle suit un programme de 6 mois mais reprend l’héroïne moins de trois mois après sa sortie. Elle tombe malade peu après. Une pneumonie est diagnostiquée. Lors de son hospitalisation à l’hôpital de Norristown en Pennsylvanie, les médecins découvrent qu’elle est atteinte d’une nouvelle maladie, le SIDA.

Mutée au Philadelphia’s Hahnemann University Hospital, Gia Marie Carangi décède le 18 Novembre 1986 entourée uniquement de sa mère.

Un téléfilm adapté de sa vie a été tourné en 1998. Il est interprété par l’actrice américaine Angelina Jolie.

Histoire d'un Coming-Out

Gia était très ouverte concernant son homosexualité qu’elle n’a jamais tenté de dissimuler. Dans plusieurs biographies consacrées à la top modèle, il n’est pas rare de trouver des déclarations faisant explicitement référence à son lesbianisme.

Une camarade de classe a ainsi déclaré à son sujet : « Gia aimait simplement les femmes. Elle leur courait après et elles succombaient. » L’une de ses premières amantes à même ajouté : « Elle a toujours souhaité préférer les hommes, ça aurait rendu sa vie beaucoup moins compliquée. Mais elle aimait juste toujours vraiment les femmes. »

L’histoire d’amour la plus connue et la plus marquante de Gia est celle qu’elle partagea avec Sandy Linter, une maquilleuse bisexuelle. Celle-ci a déclaré à propos de sa relation avec la mannequin : « Elle m’envoyait des fleurs, elle a vraiment fait en sorte de me courtiser, ce que j’ai trouvé adorable. Finalement je suis sortie avec elle. Elle était le genre de personne à cette époque et ceux qui la connaissaient à ce moment là pourront vous le dire, qui, si elle se pointait sur le pas de votre porte et que vous ouvriez, entrait dans votre appartement et était là, c’était ça. »

PS : Son orientation sexuelle est aujourd’hui toujours discutée. Certains de ces proches pensent qu’elle était bisexuelle et qu’elle aurait eu des relations tumultueuses avec les hommes, d’autres qu’elle était simplement lesbienne.

Marques representées

Body Basics
Christian Dior
Cutex
Diane von Fürstenberg
Giorgio Armani
Lancetti
Levi’s
Maybelline
Perry Ellis
Versace
Vidal Sassoon
Yves Saint Laurent

Gia Marie Carangi

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre