Jen Foster

Jen Foster

Biographie

Jen Foster est une auteure-compositeur, musicienne et interprète américaine née dans la banlieue de Houston, au Texas. Elle grandit dans cette ville et débute la guitare alors qu’elle n’a que huit ans. Enfant à l’imagination fertile, la musique devient la bande son des films qu’elle s’invente. Elle absorbe tout ce qu’elle entend, des mélodies à la radio aux enregistrements que ses frères lui font écouter. Elle étudie à l’époque dans une petite école catholique où elle remporte un concours de talents et c’est la révélation. Elle sera une rock-star.

C’est à 16 ans qu’elle écrit sa première chanson, inspirée par des artistes à textes comme James Taylor, Joni Mitchell, Jackson Brown et Bob Dylan. Elle sait qu’elle a quelque chose à dire et elle est surtout persuadée d’avoir un plus que personne d’autre n’a : elle est amoureuse d’une fille. C’est les années 80, personne autour d’elle n’en parle, elle est seule et isolée et se réfugie dans l’écriture.

Quelques années plus tard, une fois son diplôme en poche, Jen Foster quitte sa famille pour suivre des cours à l’Université de Los Angeles. Là, elle se produit dans de petits cafés et des clubs mais déchante rapidement. Les majors de la musique ne s’intéressent pas à son travail et la laisse dans l’expectative. Elle se retrouve alors réceptionniste et comprend qu’à Los Angeles elle n’est qu’un tout petit poisson dans l’océan. Elle quitte alors la cité des anges pour Nashville où elle est persuadée de pouvoir percer.

Elle commence très rapidement à se faire connaître à Nashville. La ville est d’importance moyenne et lui permet de se faire des relations et de rencontrer les bonnes personnes. En 2003 elle crée sa propre maison de production, American Garage Records et sort donc son premier album, Everybody’s Girl. Elle part alors en tournée dans tous les États-Unis et l’accueil du public et des critiques est excellent.

Elle sort ensuite The Underdogs en 2006 et Thirty-Nine en 2009. La même année elle sort le titre « I Didn’t Just Kiss Her » en réponse à la chanson de Katy Perry et se retrouve sous le feu des projecteurs.

Histoire d'un Coming-Out

Jen Foster n’a jamais caché son orientation sexuelle depuis qu’elle a débuté sa carrière de chanteuse. Quand en Avril 2009, la journaliste pour le site Afterellen, Trish Bendix, lui a demandé si « le fait d’être une musicienne lesbienne a-t-il eu un impact positif ou négatif sur sa carrière ? » elle a tout naturellement répondu « Pour moi, mon bonheur personnel a toujours été plus important que le succès. Vous entendez que certaines célébrités qui sont dans le placard vivent des vies privées misérables. Je préfère être heureuse et ouverte sur qui je suis. Pour moi c’est ça le succès. Je n’ai jamais été disposée à me compromettre, c’est un fait. Je vais vivre ma vie, être qui je suis, dire ce que je veux dire. Et si les gens veulent embarquer, très bien. Et s’ils ne veulent pas, ça craint mais je n’y peux rien. »

La jeune femme vit aujourd’hui à Nashville avec sa compagne et ses quatre chiens.

Discographie

2009: Thirty-Nine
2008: Songs from Thirty-Nine (EP)
2006: The Underdogs
2005: Songs from The Underdogs (EP)
2003: Everybody’s Girl
2001: Ordinary Girl

Jen Foster

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre