Crash & Crush de Sylvie Geroux

Crash & Crush - Sylvie Geroux

Titre Français : Crash & Crush

Titre Original : Crash & Crush

Auteur : Sylvie Geroux

Date de Sortie : 31 Juillet 2015

Nationalité : Française

Genre : Roman d'Amour

Nombre de Pages : 39 pages

Éditeur : HQN

Grâce à son travail, Sylvie Géroux a la chance de pouvoir découvrir les grandes capitales européennes. Après quatre années passées à Londres, une ville multiculturelle et enthousiasmante qu’elle adore pour l’ouverture d’esprit qui y règne, elle s’est maintenant installée à Amsterdam. Passionnée de lecture, elle a commencé à écrire à l’âge de quinze ans en s’essayant avec plaisir à la science-fiction, au fantastique, et à la romance. Elle revient aujourd'hui avec Crash & Crush. La survie, ça rapproche ! Survivre à un crash au beau milieu de l’Amazonie : ok. Survivre tout court au beau milieu de l’Amazonie : plus compliqué. Heureusement, Sarah…

L'avis d'Univers-L

Histoire
Style
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Courte romance lesbienne

Note des lectrices : Soyez la première !
63

Crash & Crush : Quatrième de Couverture

Grâce à son travail, Sylvie Géroux a la chance de pouvoir découvrir les grandes capitales européennes. Après quatre années passées à Londres, une ville multiculturelle et enthousiasmante qu’elle adore pour l’ouverture d’esprit qui y règne, elle s’est maintenant installée à Amsterdam. Passionnée de lecture, elle a commencé à écrire à l’âge de quinze ans en s’essayant avec plaisir à la science-fiction, au fantastique, et à la romance. Elle revient aujourd’hui avec Crash & Crush.

La survie, ça rapproche !

Survivre à un crash au beau milieu de l’Amazonie : ok. Survivre tout court au beau milieu de l’Amazonie : plus compliqué. Heureusement, Sarah n’est pas seule : avec elle, trois autres survivants. Rodrigo, stewart rescapé à la plastique de rêve, Alex, extravagante jeune femme qui n’a pas l’air insensible au charme du beau Brésilien, et surtout, Émilie. Tantôt pétillante, tantôt touchante mais toujours troublante, la belle Émilie est une tentation de tous les instants pour Sarah. Mais ce n’est ni le lieu ni le moment : la survie avant tout… non ?

Crash & Crush : Avis Personnel

Crash & Crush est peut-être mon coup de cœur de l’été 2015. Je sais que je n’ai pas beaucoup lu cet été, en tout cas bien moins que d’habitude, mais les livres que j’ai découverts étaient assez convenus et jamais surprenants. Cela n’a pas été le cas de cette nouvelle de moins de quarante pages. Peut-être ai-je aimé parce que je n’attendais rien de particulier et qu’ainsi je n’ai pas été déçue. Peut-être ai-je aimé parce cela se déroule dans la jungle, qu’il y a de l’humour et un soupçon de suspense. Je ne sais pas. Le fait est que pour moi cette histoire a parfaitement fonctionné. J’ai passé un excellent moment à la découvrir et je vais vous dire pourquoi.

Sarah, notre héroïne est une briseuse de cœur en série. Pas mal comme concept. Elle a presque tout de l’anti-héroïne sauf qu’elle est sensible et qu’elle a des sentiments. Elle ne s’explique simplement pas pourquoi elle est incapable de rester avec une femme plus de quelques mois. Elle sait juste qu’elle doit systématiquement s’échapper pour se libérer. Beau portrait, non ? Ensuite on a Émilie qui a pour malédiction d’être systématiquement celle qui est larguée. De quoi faire des étincelles, vous ne trouvez pas ?

Le concept du crash d’avion m’a aussi beaucoup plu. J’ai aimé ce stewart qui ne parle pas un mot de français, mais qui arrive à nourrir les survivantes avec un harpon en allant à la pêche. Et aussi en ramassant du manioc. On est limite dans Koh-Lanta ! Le début de la nouvelle est direct et efficace, on ne perd pas de temps en palabres inutiles et je pense que c’est ce qui m’a tout de suite séduite.

Le reste est une belle romance lesbienne avec tous les ingrédients du genre. Mais on a le suspense du crash et le fait qu’ils soient au milieu de la jungle, les animaux sauvages et la question de la survie, le tout accompagné d’humour et d’autodérision. Pour moi le mélange idéal. Franchement l’alchimie est excellente et quand on sait que le tout coûte moins de 1 euro, c’est juste la cerise sur le gâteau.

Ne boudez pas votre plaisir. Si vous voulez vous changer les idées sans prise de tête et en vous amusant, Crash & Crush est fait pour vous !

Crash et crush (HQN)  ( Format Kindle )

par Sylvie Géroux

Prix : ---
0 neufs & occasions à partir de

3.8 étoiles sur 5 (6 commentaires client)

Crash & Crush : Extraits

 » – Alex pense que tu es lesbienne.
Sarah manqua de s’étrangler avec sa bouchée de céréales conglomérées au miel. Cette Alex était plus perspicace qu’elle n’en avait l’air.
Émilie rougit soudain et s’empressa d’ajouter :
– Mais tu commences à la connaître, elle raconte pas mal de conneries. On peut toujours compter sur elle pour mettre de l’ambiance !
– Je n’en doute pas, mais en l’occurrence elle a raison, laissa tomber Sarah, tout en se disant que ce n’était peut-être pas une bonne idée de sortir du placard en pleine mission de survie.
– Oh…, fit simplement Émilie.
Elle sembla ensuite s’absorber entièrement dans l’inspection attentive de l’emballage plastifié de sa barre vitaminée. Il y eut un long silence, pendant lequel Sarah songea qu’elle aurait peut-être mieux fait de s’inventer un mari, un chien et une maison avec une clôture de bois blanc quelque part en Vendée. C’était déjà assez dur comme ça, sans ajouter ce genre de tension.
Elle se leva finalement avec un soupir et murmura :
– Bon, je vais te laisser. Merci pour l’encas.
Elle allait sortir, lorsque la main d’Émilie se referma sur son poignet. Elle se retourna et lui lança un regard interrogateur.
– Désolée, je ne voulais pas avoir l’air de te mettre dehors, fit celle-ci, en laissant sa main glisser contre sa paume.
Il sembla à Sarah qu’elle maintenait le contact quelques secondes de plus que nécessaire. Mais le léger frisson qui l’avait envahie ne lui garantissait pas une totale objectivité. S’il n’avait dépendu que d’elle, elle n’aurait pas laissé les doigts d’Émilie lui échapper si vite.
– Non, c’est ok, Émilie. Tu as le droit d’être mal à l’aise, répondit-elle avec un haussement d’épaules.
– Je ne suis pas mal à l’aise !
– C’est bien imité alors.
– Merde, Sarah, t’es chiante…
– Je sais, oui…
Émilie désigna la cagette de plastique qui lui servait de siège une minute auparavant, et reprit, en lui adressant un regard contrit mâtiné d’une imperceptible douceur :
– Assieds-toi, s’il te plaît. Je n’ai pas envie que tu partes.
Comment Sarah aurait-elle pu résister à ces yeux et à ce sourire ? Parfois, comme en ce moment même, le regard d’Émilie lui semblait une caresse fugace. Elle savait bien sûr que cette sensation était à sens unique, mais il lui aurait fallu bien plus de volonté qu’elle n’en avait pour l’ignorer.
Elle hocha donc la tête et reprit sa place. Émilie la dévisagea avec une moue pensive, puis rougit soudain en croisant son regard, et détourna les yeux. Sarah haussa un sourcil ; elle aurait donné cher pour savoir ce qu’elle pensait. » (Pages 11-12)

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre