Joe + Belle

Un thelma et louise nouvelle génération aussi délirant que déluré

Année de Production : 2011

Date de Sortie : 01 Juin 2011

Réalisation : Veronica Kedar

Scénario : Stay J. Davis, Veronica Kedar

Avec : Veronica Kedar (Joe), Sivan Levy (Belle), Romi Aboulafia (Abigail), Irit Gidron (Shoshi), Yotam Ishay (Matan)

Nationalité : Israélienne

Genre : Comédie, Drame

Durée : 1h 20min.

Titre Original : Joe + Belle


Interview(s) :

Interview de Veronica Kedar

Joe + Belle : Résumé

Joe est une jeune Israélienne, elle vend de la drogue pour vivre et son ex-petit ami Matan la harcèle par téléphone pour venir récupérer des effets personnels chez elle. Belle est d’origine française et vient tout juste de sortir de l’hôpital psychiatrique. Elles se rencontrent un soir, quand Belle entre par effraction chez Joe. Les événements vont alors s’enchaîner avec une rapidité déconcertante : la mort accidentelle de Matan, l’obligation de cacher le corps et la rencontre d’une galerie de personnages tout aussi improbables les uns que les autres, au cours d’une course-poursuite effrénée à travers Israël avec une bande de policier composée de bras cassés.

Joe est une jeune Israélienne, elle vend de la drogue pour vivre et son ex-petit ami Matan la harcèle par téléphone pour venir récupérer des effets personnels chez elle. Belle est d’origine française et vient tout juste de sortir de l’hôpital psychiatrique. Elles se rencontrent un soir, quand Belle entre par effraction chez Joe. Les événements vont alors s’enchaîner avec une rapidité déconcertante : la mort accidentelle de Matan, l’obligation de cacher le corps et la rencontre d’une galerie de personnages tout aussi improbables les uns que les autres, au cours d’une course-poursuite effrénée à travers Israël avec une bande de…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Un film méconnu à découvrir.

Note des lectrices : 3.41 ( 4 votes)
59

Joe + Belle est une comédie noire totalement délurée et délirante qui raconte le périple israélien de deux jeunes filles, après qu’elles aient tué accidentellement un homme. Joe, qui est à la fois sûre d’elle et perdue (au niveau sentimental et dans une ville qu’elle n’aime pas), fascine immédiatement Belle, qui est imprévisible et sans attaches. Elles se retrouvent, tout au long de leur voyage, confrontées à des situations toutes plus dingues les unes que les autres et à des personnages hauts en couleur.

L’une des choses que j’ai le plus appréciées dans ce film, c’est cette galerie de personnages, pour la plupart hilarants. La palme revient aux deux personnages de Joe et Belle, sortes de Thelma et Louise nouvelle génération, qui se retrouvent contraintes et forcées de s’associer au départ, mais finissent par s’attacher l’une à l’autre. Leurs personnages semblent assez caricaturaux au premier abord, puis s’avèrent bien plus fins et profonds qu’ils n’y paraissent. L’évolution de leur relation est vraiment intéressante et bien écrite. Au départ, c’est Belle qui s’incruste et s’impose auprès de Joe, qui cherche à s’en débarrasser par tous les moyens, mais très vite un lien s’instaure entre elles. Elles se rapprochent lentement et l’attirance devient vite aussi évidente qu’irrésistible. Leur relation est très bien écrite et filmée ; j’ai beaucoup aimé leurs premiers baisers, joliment filmés et où l’on ressent une certaine urgence. Et que dire de cette scène où Joe chante une chanson d’amour à Belle dans un bar ? … Le jeu des deux actrices est impeccable et est pour beaucoup dans la réussite du film.

Les personnages secondaires n’ont rien à leur envier tant ils fonctionnent à merveille. Certes une bonne part d’entre eux sont à la limite de la caricature parfois, mais ils sont tellement drôles qu’on s’en moque totalement. Entre l’ancien petit ami, looser total, mèche devant les yeux qui chante faux à tue-tête dans sa voiture, la réceptionniste qui donne son poids quand on lui demande « combien ? » sous-entendu combien coûte la chambre ?, la groupie dans le bar, etc., on en a plein les yeux.

Il en va de même pour les situations cocasses qui se succèdent à la pelle (le cadavre qui se fait la malle, le pistolet caché dans le micro-onde, le vol de la voiture alors qu’aucune des deux ne sait conduire, etc.) et qui donnent au film un rythme infernal.

C’est là l’un des points forts du film : la qualité des dialogues et du scénario. Cela est véritablement impressionnant quand on sait que Joe + Belle est le premier long-métrage de Veronica Kedar. Une réussite, d’autant que côté technique on ne peut pas non plus lui faire beaucoup de reproches ; certes on ressent un manque de moyens financiers par moments et certains choix visuels (comme cette surimpression d’images à deux moments du film) m’ont laissée dubitative, mais dans l’ensemble la maîtrise des plans impressionne. D’autant qu’ils sont liés ensemble par un excellent choix de musique.

Joe+Belle est en somme un long-métrage à la fois décalé et bourré d’humour, un film à voir absolument.

Joe + Belle [Import italien]  ( DVD )

De Veronica Kedar

Avec Romi Aboulafia, Irit Gidron, Yotam Ishay, Ronni Kedar, Veronica Kedar

Prix : EUR 2,33
3 neufs & occasions à partir de EUR 2,33

(0 commentaires client)

Joe + Belle : Critiques Presse et Récompenses

Meilleur Film Alternatif au Cinema South International Film Festival de Sderot.

Joe + Belle : Extraits

Si la folie n’est pas l’amour, alors ce n’est pas l’amour.

BELLE : (Devant le cadavre de Matan) Joe, c’est ça ? Moi c’est Belle. Comment ça se fait que tu t’appelles Joe ? Tu veux une cigarette ? Allez, tu aimes fumer ! Mais qu’est-ce que tu as ? C’est pas à le fixer comme ça que ça va arranger les choses ! Ne sois pas fâchée contre moi. C’est mieux comme ça, non ? Tu faisais fausse route. C’est mieux comme ça, non ?

JOE : Tu pouvais pas le tuer chez toi, comme une personne normale ?

JOE : (Elle téléphone à Abi) J’ai besoin d’aide. Tu peux venir avec ton van ?
ABI : Non, je suis en train de faire un truc.
JOE : Tu fais quoi ?
ABI : Je suis en train de pleurer. (Elle sanglote très fort et se mouche.)

BELLE : Moi, je n’aurais jamais trompé ma copine.
JOE : Ma copine ? Avec un vagin et tout ?
BELLE : Et des jambes aussi.

BELLE : Je veux vivre !!!

Répondre